Lost Kingdom  :: Administration :: Présentations archivées

Falling Inside The Black ♫ Noah [Complete]

Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
NOAH YANNICK AMERAWDWR
IDENTITÉ
RACE ▬ All'ombra / lycan léopard.
AGE ▬ 50 ans.
ORIENTATION SEXUELLE ▬ Inconnue.
SITUATION PERSONNELLE ▬ Fuyard de la population.
NATIONALITÉ ▬ Nueva.
FACTION ▬ Civil.
MÉTIER ▬ Mercenaire.


MAGIE ET COMPÉTENCES
PHYSIQUE
❯ agilité x x x x ○
❯ force x x ○ ○ ○
❯ endurance x ○ ○ ○ ○
(TECHNO)MAGIE
❯ mana x ○ ○ ○ ○
❯ puissance x x x ○ ○
❯ contrôle x ○ ○ ○ ○
« Fear not this night of what you don’t know. »

Panthera pardus :

Il n'est que l'animal. Offert par son père, il en a conservé l'agilité dévorante de l'animal. Furtif et intelligent, il n'est pas qu'une simple bête sauvage. Noah peut prendre l'aspect d'un léopard. La bête sauvage par excellence, magnifique, gracieuse et dangereuse. Derrière ce regard de braise, se tapit un monstre à la puissance légendaire. Une mâchoire furieuse, munies de crocs tranchants. Ainsi, se mouvant avec la même souplesse que le véritable côté félin où sa robe caramel est parsemée de tâches représentatives de sa race en tant que félin.
Langoureuse bestiole, aussi souple que féroce, il se déplace d'une souplesse érotique.

Immonde bâtard, il est moindre, incapable de maîtriser ce qui fait de lui la bête. Uniquement capable de dissimuler ses attributs félins. La forme animale lui est inconnue sciemment. Pourtant il se pare d’une robe à la beauté soyeuse durant laquelle, il est pris par la folie de ses instincts. Simple animal sauvage, il est régi par ses pulsions les plus primaires.

Le sang des All'Ombra :

De part sa mère, les seuls attraits qui lui ont été offert sont sa longévité plus poussées d’une poignée de centaines d’années et le sang si particuliers offert aux All'Ombra. La couleur n’est plus carmine mais d’un bleu sombre, se hissant d’un reflet violacé. Les dons curatifs offerts par le fluide sont également amoindris et dans son cas, pour atténuer une blessure mortelle il lui faudra verser une quantité bien plus importante de sang.

Le félin aura également conservé une affinité avec la magie qu’il n’est pas en mesure de contrôler, même après des années à étudier les sorts, il est incapable d’être maître de son unique capacité. Celle-ci s’active en dépit de sa volonté.

Vox Discordia :

L’agacement et la colère agace ses sens, entraînant l’involontaire chant de sa voix. Incontrôlable, elle s’insinue et se glisse jusqu’aux tréfonds de l’âme. Et ainsi invoque en l'être ciblé un disfonctionnement de la raison. Les sens trahissent et pendant un laps de temps court mais qui semble infini, il est impossible d’être maître de ses actes. Des illusions auditives feront hurler, le regard brûlera.  Et malgré tous les efforts, le cauchemar illusoire rendra fou quelques instants. Tout devient un danger à éliminer. De l’ami au mur installé contre vous. La voix qui mènera à la destruction.
Fort heureusement, celle-ci ne s’enclenche que très rarement et ne dure qu’une trentaine de secondes durant laquelle il est possible de contraindre la cible à l’immobilité pour l’empêcher de se mouvoir. Comme annoncé plus haut, Noah est incapable de contrôler son pouvoir et pour l’activer, ça lui demande un effort considérable. Puis une fois enclenché, le léopard perdra sa voix pour quelques heures, dure compensation d’un pouvoir dangereux.


PHYSIQUE
Lorsque l’éveil l’a étreint pour la dernière fois, son visage s’était comme figé dans un nouveau miroir d’éternité. Iris aux reflets d’émeraude, le regard profond s’y plonge. S’y perd jusqu’au tréfonds d’une âme rongée par les ténèbres. L’égarement n’est que provisoire car outre les longs cils qui balayent ses paupières, on se laisse souvent enivré par l’éclat de ses mèches brunes. Une crinière sombre qui encadre un visage délicatement ferme. Une mâchoire puissante élégamment dessinée par les traits d’un faciès long. Délicatement peint à l’encre de nacre, sa peau semble d’un blanc maladif, pourtant délicieusement contrastée par les orbes ténébreux d’un regard puissant. Tout semble presque trop parfait pour n’être qu’une réalité. D’une beauté chaleureuse, on en oublie la dangerosité d’un tel éphèbe. Le masque glacial du temps s’étire sur ses lèvres pleines, d’où il dévoile un sourire éclatant. Fronçant un nez à l’arête droite, il n’est plus qu’une poupée de cire insatisfaite de son temps.

Déroutant, superbe, splendide. Il s’écroule sous une tignasse aubrune qui longe une nuque délicate mais puissante à laquelle est attachée une musculature finement sculptée dans un corps vicieusement entraîné. À nouveau, chaque courbe roule doucement sous l’épiderme translucide. Tout semble à la fois si morne et si flamboyant, il ne peut que se mouvoir d’un pas souple et chaloupé, d’une grâce féline, chaque pas est une calligraphie de lui-même. Sa démarche raconte son histoire enfouie dans ses quelques poignées de vies qu’il a eu le loisir d’un jour côtoyer. Marqué par la chaleur du destin, embrasé, son bassin se dessine d’un tatouage rougeoyant. Une ébauche d’une malencontreuse rencontre, la marque n’est qu’une vile balafre, encore une fois, il aurait dû y laisser ce visage. Cette vie. Valait-il donc la peine de se laisser corrompre une fois encore par les méfaits d’une destinée moqueuse ? Alors, il se contente de conserver cette ébauche douloureuse qui le torture encore parfois par la simple rémanence d’un souvenir.

Finalement cette beauté doucereuse n’est qu’une banalité parmi tant d’autres au milieu d’une foule éclatante de vie. Il n’est que le caméléon qui se dissimule dans une masse croissante. Il se fait oublier, du moins c’est ce qu’il semble tenter parfois. Il s’égaye avec le temps, prenant conscience encore parfois de ce qui l’étreint, mais il désire encore et toujours apprendre à n’être qu’un pion manipulable d’une société trop en déclin à son goût, car le meilleur chasseur est celui qui sait se fondre dans un milieu hostile, s’adapter et ainsi mieux frapper sa cible pour atteindre son objectif. Sa beauté glaciale n’est qu’une délicieuse parure, un outil ultime sur lequel il dépose quelques fringues qui dépassent l’entendement quant à leur banalité absolue.
   
CARACTERE
[Still Trying to learn faster]

L’odieux chant de la mélancolie se dessine sur ses traits. Il est celui à la beauté douce et glaciale. Il se noie dans les souvenirs, tristes reflets de sa pauvre existence trop courte. Il crève à l’idée de pouvoir effleurer sa vie d’antan. Pourtant, il n’est plus que les cendres de lui-même. La tristesse brise son regard, il est libre, si libre, mais il étouffe dans un torrent de nostalgie. Sa poitrine creuse ne laisse plus entendre les pulsations de sa vie, pourtant, il pourrait encore sentir battre la douleur de ce mal-être qui le ronge.
Le masque tiré vers le bas, il n’est plus ce visage souriant. Il n’est plus cette douceur.  Il ne tend plus le bras vers autrui, sa naïveté l’a entraîné vers les bas-fonds de la société, il n’est désormais plus qu’une ombre que l’on oublie. Ils lui passent devant, ils oublient que lui-même a été comme eux. Alors, il s’est enfermé dans son propre mal-être.

Imprégné par son chant mortel, il se prélasse dans son malheur. Il se venge sur ceux qui ont encore la joie de vivre.  Le masque posé sur son visage, il cabriole dans les airs, glanant des hurlements de terreurs lorsque son visage s’étire d’un sourire mauvais. Mauvais ? Il ne l’avait jamais été, pourtant, la rancœur avait fini par percer sa carapace. Car maintenant, il n’est plus qu’une ombre de lui-même. Brisé, le sourire se maintient sur ses lèvres, il n’est plus le même. Noah n’est plus ce gentil garçon. Noah s’embrase d’un rictus mauvais. Il se joue des autres, il est égoïste, car c’est son malheur qui passe avant les autres. Il plongera les autres dans le même désespoir qu’il subit. Noah sera celui, qui, d’un immense sourire malin – peut-être même innocent – broiera l’existence tes autres. La désinvolture lui colle à la peau.  

Il est pourtant empreint par la solitude, il s’isole, mais il blesse, c’est son besoin. Il le ressent fortement. Pour se sentir mieux, il doit se sentir supérieur. La tête embrumée, il se gave des gémissements de désespoir qu’il provoque.  La folie ne le guette pas, totalement conscient de ce qu’il provoque autour de lui. Certains trouvent leur compte dans une glace, Noah, c’est en brisant les rêves.

« Your dailies need »

En proie de sa dépression, il s’enfonce de lui-même dans la noirceur des océans qui fondent dans son regard.  Il s’enlace dans son propre désespoir, libre de chanter sa propre louange à défaut de ne s’enterrer lui-même. Il se sait mort intérieurement. Il le vit comme une malédiction chaque jour. Errer comme une âme en peine.

Pourtant Noah aime les autres. Il souffre de sa solitude mais s’isole. Une meute lui manque mais de par sa nature, il préfère s'éloigner. Irascible mais profondément bon. Quel masque donc est le vrai ? Finalement, il n’est plus que factice. Mué par ses faux-semblants. Unique son autorité naturelle fait de lui un être indomptable. De même qu'il est régi par une soif de connaissance qui le pousse à voyager dans les différentes nations, bien que son habitat restera à Nueva.
HISTOIRE
Que dire d’une histoire dont lui-même n’est pas sûr ?

Né d’un couple atypique, il lui a été difficile de réellement savoir ce qu’il en est advenu. La flamme d’un amour incandescent a fini par consumer jusqu’à même la vie des deux êtres. Renié par sa tribu, isolé avec son unique amane ils enfantèrent. Et dans une terre où les conflits se faisaient rares, il naquit entre deux parents dont l’amour était vivifiant.

Il grandissait d'une jeunesse innocente et aux sourires gais.

Mais avec le temps, un lycan abandonné de sa tribu qui avait suivi la fougue d’un amour nouveau dépérissait. Ne pouvant se contenter d’une famille si pauvre en membres. Son sort se scella à la mort.

Une mère aimante, mais dans la succession des événements, elle abandonna à son tour l’enfant bâtard. Celui-ci en âge de se prendre en main  ne voulut céder son destin à l’âme-sœur meurtrière. Il ne savait pas. Préférait se méfier même s'il n'était pas sûr de recevoir lui aussi cette malédiction des All'ombras.

Il s'isola autant qu’il blessa. Se protégea égoïstement des autres. S’abandonna à une vie solitaire. Et afin de compenser cette solitude pesante, il finit par s'abrutir par le savoir.

Sa vie ne fut aucunement particulière, ni plongé dans l'arrogance des grands guerriers, ni dans le désespoir d’une vie morbide. En son sens, il ne fut que suivi par la banalité d’une vie avec ses hauts et ses bas. Pourtant curieux de sa sagesse glaciale il ne pouvait se contenter des savoirs d’une nation unique, gagner sa croûte dans un travail fade le dépitait.  Il avait besoin de s’échapper d’une boucle de vie monotone.

Mais son quotidien avait son prix à payer. Bien que robuste, cette vie le mena vers des failles où la corruption et le danger le  noyait dans des aventures folles. Folie des grandeurs ou imbécile heureux de profiter de sa jeunesse ? Probablement les deux. Cette vie de solitaire le satisfaisait pleinement.
Nul besoin de se lier, il ne s’intéressait finalement qu’à lui-même. Il se fondait dans la foule et ne s’exprimait que lorsque la nécessitait se faisait entendre.

Ainsi il apprit également les préceptes de la magie, marquée en lui au fer rouge mais incapable de la contraindre. Il fit l’erreur à plusieurs reprises de la laisser se fondre dans un chaos dissonant. Sa peur de lui-même finissait même par s'accroître. Il allait devoir s'abreuver d’une vie de richesse intellectuelle en abandonnant et noyant tous ceux qui tenteraient de briser la lourde carapace qui s’était enroulée autour de son cœur.

DERRIERE L'ÉCRAN
PSEUDO ▬ AxyGry.
AGE ▬ 21 ans.
TU NOUS A TROUVÉ OU ? ▬ Grâce à Overwatch... Ouioui...
UN AUTRE COMPTE ▬ texte ici.
LE PERSONNAGE DE TON AVATAR ▬ Voltron : The Legendary Defender ▬ Keith Kogane
TU AS LU LE RÈGLEMENT ? ▬ Non, il est trop long. C:
    Bienvenue, mon petit fra-... Douce bichette Falling Inside The Black ♫ Noah [Complete] 3622086245
Falling Inside The Black ♫ Noah [Complete] 1494853234 Merci ! C: ♥️
Bienvenue parmi nous ;)
Merci ! ❤️ (Complètement à la bourre omg.)
Je vous annonce donc que ma fiche est terminée !
(Je suis désolée pour la taille misérable de l'histoire, mais je voulais conserver une zone d'ombre sur le personnage et puis j'avais sincèrement la flemme de la taper. Mon ordi a décédé je vais devoir tout faire sur téléphone un petit moment. ;v; )
    On passe bientôt te lire ma petite bichette Falling Inside The Black ♫ Noah [Complete] 1786526449 Falling Inside The Black ♫ Noah [Complete] 1786526449 Falling Inside The Black ♫ Noah [Complete] 1786526449
C'est dans la boîte !
Zbrééé gros matou de la discorde. Bon écoute on a un problème... , parce que tu es officiellement validé ! *Ahah t'as eu peur hein ? /PAN/*

TEMPS FORTS Ҩ Très belle plume en tout cas, fiche courte et simple, mais très efficace avec un joli style !

REMARQUES Ҩ On a déjà tout vu ! Puisses-tu t'amuser dans les vertes forêts de cette si chère Nueva ♥️

Sur ces mots, je te redirige vers la fiche personnage, désormais obligatoire afin de conserver une trace de ton évolution. Je te souhaite de te plaire parmi nous, et puisses-tu semer le chaos éternellement !


code couleur : #3B1744 © belladone.
Requiem of Claws