Lost Kingdom  :: Administration :: Présentations archivées

Quand la nuit devient jour Mogia Rusco [terminé]

Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Mogia Rusco
IDENTITÉ
RACE ? Cyborg-Humaine.
AGE ? 22 ans.
ORIENTATION SEXUELLE ? hétérosexuelle.
SITUATION PERSONNELLE ? veuve.
NATIONALITÉ ? Ellgard.
FACTION ? Empire.
MÉTIER ? Chevalier de L'Empire.


MAGIE ET COMPÉTENCES
PHYSIQUE
? agilité x x x x x
? force x x x x x
? endurance x x o o o
(TECHNO)MAGIE
? mana ? ? ? ? ?
? puissance ? ? ? ? ?
? contrôle ? ? ? ? ?
La magie est une nuisance dans ce monde seul la science est autorisée.

3 compétences:

- L'ouïe extrêmement fine, elle peut entendre jusqu'à 10 mètres, pas besoin de se concentrer si une balle traverse ce périmètre elle l'entend comme tout bruit inhabituel. Si elle se concentre, elle peut entendre une mouche voler.

- Saute très haut (+ 10 m), avec ses jambes devenu mécaniques cette prouesse n'est pas si difficile, les ingénieurs ont voulu tester sur elle des jambes qui permettent de sauter haut, pour cela ils ont mis un système de ressort pour qu'elle puisse sauter plus haut que la normal.

- Cours très vite (+ 50 km) Ils ont aussi travailler sur sa rapidité, vu qu'elle a peu d'endurance, ils ont voulu qu'elle puisse faire son travail le plus rapidement possible.
PHYSIQUE
Mogia n'est pas une personne très coquette, elle ne s'occupe jamais d'elle. Pour se couper les cheveux elle utilise son épée, évidemment ses cheveux n'ont pas la même longueur, le résultat par contre n'est pas si désagréable pour la vue, il donne un côté sauvage à son air sophistiqué. Ses cheveux noirs comme l'ébène contraste avec sa peau laiteuse parsemé de grains de beautés.

Elle a un nez concave, et des lèvres pulpeuses avec un arc de cupidon prononcé. Sa peau n'est hélas pas douce, des cicatrices sont présentes sur tout son corps, dû par les entraînements et ses multiples combats. Son corps n'est plus le même, avant simple humaine, elle devient un cyborg après un combat, qui mettra un point final à une vie heureuse. Son ventre et ses jambes sont devenus, froid, insensible, lisse. Son haut du corps, ses bras, son visage, ses poumons mais aussi sont cœur sont les seuls à être restés en chair, sans artifice.

Pour un chevalier elle a peu d'armure, elle ne veut pas restreindre ses mouvement alors elle ne protège que les points vitaux. Avant le drame, elle ne se battait qu'avec un simple sabre. Mais, un deuxième sabre à rejoint son équipement pour symboliser son mari. De plus deux dagues sont accrochés à ses hanches.

Elle a aussi un arc qu'elle ne s'en sert que pour la chasse ou alors pour le plaisir.
CARACTERE
Mogia est une personne qui n'oublie pas ses promesses, elle ne parle pas beaucoup aux gens et si elle le fait c'est uniquement l'essentiel qu'elle dit. C'est une personne naïve qui croit une personne même si c'est un inconnu. Elle a perdu la joie de vivre, et affiche un sourire mélancolique quand elle voit les enfants courir. C'est aussi la première personne à aider les autres dans le besoin après tout n'est ce pas le rôle premier des chevaliers ?

Au combat c'est une personne concentrée, elle n'essaye pas de faire dans le style même si sa technique de combat ressemble a une danse. C'est uniquement selon le nombre d'ennemis et sa faculté à éliminer rapidement ses cibles.

Elle est confiante dans ses compétences, elle connait ses faiblesse comme ses forces. Elle n'a pas peur de la mort. C'est une personne sensible, qui laisse de temps en temps ses émotions dominées.

Elle n'a pas peur de la solitude, qui est devenu pour elle une vieille amie. Elle enlace même ce calme qui règne autour d'elle quand elle repense à ses souvenirs. Cette personne hanté par son passée, ses êtres chers qui ont péri, elle les voit, les sent, les entends. Ce sont des mains qui lui font mal, lui déchirent le cœur, les entrailles, la retienne parmi eux.

Malgré toute cette haine qu'elle a envers la magie, c'est une personne gentille qui n'attend qu'une chose qu'on lui redonne la joie de vivre.
HISTOIRE
Mogia depuis ses 3 ans a toujours été fascinée par ses chevaliers en armure. Ces gardiens qui apportent protection et honneur sur l'Empire Ellgard. Elle n'avait plus qu'une idée, être comme eux. Jour et nuit, elle s'entraîna, elle faisait violence sur son corps pour l’habituer à la douleur. Elle n'avait qu'un but devenir un protecteur de la nation. Pour cet objectif, elle n'avait pas le temps de se faire des amis, les gens l'a trouvait gentille, mais la barrière qu'elle avait érigé était trop importante pour qu'ils osent s'approcher.

Pourtant à 5 ans, un événement marqua un changement dans sa vie. Ses parents ont mit au monde un petit frère. A partir de ce jour, toute son attention était focalisé sur ce petit être, Aël, il était devenu tout pour elle, son ami, son confident, son trésor. Son objectif d'être un chevalier était toujours présent mais il était relégué en deuxième priorité.

Lors de ses 12 ans, Mogia gravement malade n'a pu suivre sa famille dans les terres de Fhaedren, pour visiter le monde, ses parents voulaient commencer par un territoire neutre. Pour s'occuper d'elle ils l'avait déposé chez sa grand-mère avant de partir. Lorsqu'elle leur a dit au revoir, elle était triste et en colère d'être délaissée. Elle aurait dû sourire... Quand l'explosion eut lieu, elle a pris peur. Mais c'était tout de suite calmée, en se disant que les chances étaient minimes pour que sa famille soit touchée. Or quand elle est descendue de sa chambre après avoir entendu sa grand-mère parler à une voix masculine, que ses doutes surgissent de nul part. Ses jambes tremblaient, son cœur battait de plus en plus vite. Lorsqu'elle vit le soldat et les larmes de sa grand-mère elle comprit, de toute ses forces, de toute sa volonté elle courut jusqu'à sa chambre et s'écroula sur son lit.

Pendant des jours, elle était resté sur son lit à ressasser ses souvenirs. Sa tristesse était sans fin, après les larmes elle était rentrée dans le mutisme. Observant sa chambre, cette araignée qui tissait sa toile jour après jour, cette sourie se baladant dans la chambre à la recherche de nourriture. La perception de chaque son devenait plus importante au fil des jours. Elle ne se concentrait que sur le son, quand une voix dans la rue scandait « la guerre avec Mearian est déclarée » «  Nous allons nous venger !». Son esprit rassembla les morceaux, c'était eux !

Devenir chevalier était devenu un devoir, son ancien rêve était revenu de manière plus violente. Elle s'entraîna de manière plus frénétique, travailla de manière encore plus assidue sa perception des sons. Elle se mit aussi à l'arc chaque cible était pour elle, un ennemi de l'empire.

A 15 ans, elle était devenu un chevalier, avec une réputation de guerrière insoumise, la haine qu'elle garde au fond d'elle ne sort que lors des batailles. C'est à cet instant que la danse de sa lame fascine ses alliés comme ses ennemis. Elle est d'une agilité comme on en a rarement vu. Son seul défaut au combat, c'est qu'elle ne le fait jamais durer, dès que l'ennemi la voit, la mort surgit très vite après. Si le combat s'éternise trop c'est elle qui devient la proie. Pour l'instant elle n'a encore croisé personne qui lui tient tête.

Lors d'une mission ayant pour but d'exterminer les dirigeants d'une organisation qui menaçait l'empereur, qu’elle rencontra un autre chevalier, son prénom : Eliaz. Ce ne fut pas le coup de foudre immédiat. Au début, elle le trouva lourd, c'était un fardeau pour cette mission. Pourquoi, l'inquisiteur ne l'a pas laissé faire ce travail seule ? Elle était pourtant si simple. Néanmoins, elle n'arrivait pas à le détester, plus le temps passait en sa compagnie plus elle s'attachait à lui. Il déterrait, l'ancien elle, la petite fille pleine de joie, toujours à sourire pour tout, celle qui a disparu, il y a de cela 4 ans. Pour laisser place à quelqu'un de mélancolique.

La tâche était presque à son terme, il ne restait plus qu'un dirigeant sur cinq. Mogia marcha avec Eliaz vers le repère du dernier chef. Mais tout cela était un guet-apens, ils étaient attendus. Des lances jaillirent de nul part, elle les esquiva toutes, sauf une qui aurait dû lui transpercer le cœur, mais avant qu'elle atteigne sa cible elle se fit projeter par le chevalier. Elle ne fini pas au sol grâce à une pirouette qui lui a permit de revenir sur ses jambes. La récréation était finie, ils devaient mourir, elle fonça sur le premier, et débuta sa danse des lames. Les têtes tombèrent une par une sans résistance. Pendant ce temps, le chevalier lui, s'occupa du dirigeant, mettant un terme à leur duo.

De retour chez elle, la solitude lui gagnait. Elle ne voulait pas se l'avouer, mais il lui manquait. Lorsqu'elle le croisa à l'entraînement, elle devenait rouge, timide. Elle ne savait plus où se mettre, elle le fuyait. Après l'étape de la timidité et de la fuite devient l'étape de la curiosité et du besoin. Si elle ne le voyait pas, elle se mettait à sa recherche pour le voir ne serait-ce qu'une minute, ou bien elle demandait à ses camarades des nouvelles de lui. Ses sentiments devenaient évidents pour elle, c'était l'homme qu'elle veut à ses côtés pour le reste de son existence.

Elle prit alors tout son courage pour le voir, et lui demander de vivre leurs vies ensembles. Eliaz, le sourire aux lèvres n'attendait que ce moment, et l'accepta avec plaisir. C'est alors que la vie recommençait. La solitude qui pesait sur elle depuis tant d'année avait cessé ! Ils s'installèrent ensemble, elle avait 17 ans.

Ils avaient des projets, ils voulaient élever une famille devenir fermier. Même si pour Mogia protéger la nation était important, elle voulait élever et voir grandir ses enfants sans être constamment en mission et risquer de laisser ses enfants derrière. Elle savait ce que ça faisait de perdre ses parents, ils ne subiront pas le même sort.

A 18 ans, elle se marie, le plus beau jour de sa vie. Le jour était ensoleillé, peu de gens étaient invités, après tout elle n'avait ni amis, ni famille … Durant la cérémonie, elle imagina sa famille la regarder avec émerveillement. Une larme coula, de tristesse, de joie ? Elle même ne savait pas.

A 20 ans, sa vie allait encore basculer. Tout commença par une mission, une simple tâche, celle d’espionner pour l'empire, aucun combat n'était prévu. Elle était enceinte de trois mois, mais accompagné de son mari tout allait bien se passer « normalement ». Il pleuvait, la nuit allait tomber, dans un campement précaire Mogia et Eliaz se reposaient, sans l'ombre d'un doute de ce qui allait se passer dans très peu de temps.

Mogia rentra dans la tente pour ranger un objet, soudain elle entendit son mari prendre son épée, inquiète elle s'équipa elle aussi de sa lame. Une fois dehors elle chercha son mari du regard pour lui demander ce qu'il avait vu, il était de dos, quand elle s'approcha de lui. Il se retourna soudainement, Mogia se figea devant l'expression de son compagnon. Sans crier gare, il fonça sur elle pour lui porter le premier coup, elle le bloqua avec son épée. S’enchaîna une multitude de coup de la part d'Eliaz, parer ou esquiver par Mogia qui ne comprenait pas. Elle lui cria de lui expliquer, de lui dire pourquoi il l'attaquait, pourquoi il avait cette expression de colère.

La pluie battait à tout rompre, se mélangeant aux larmes de Mogia, déroutée par tant d’agressivité. Elle resta sur la défensive durant un certains temps jusqu'à ce que sa colère monte, se déchaîne en elle. CE N’ÉTAIT PAS SON MARI ! Le duel commença enfin, entre coup parade et esquive. Elle mettait dans chaque coup tout ce quel pouvait, ce n'était plus la guerrière gracieuse, pleine d'agilité, non c'était devenue une guerrière qui combattait pour sa survie, lorsqu'elle sentit la fatigue elle savait qu'elle devait se dépêcher d'en finir dans un ultime effort elle planta son épée dans le ventre d'Eliaz, ou plutôt de cet inconnu.

C'était fini, il ne bougea plus, jusqu'à ce que son mari dans dernier élan lui transperça sa lame dans son ventre. Le visage figé, un long silence, puis un cri intense et profondément triste se fit entendre dans tous les alentours. Elle venait de perdre son bébé ! Elle n'avait plus d'énergie, elle se sentit partir. La dernière chose qu'elle vit c'est une paire d'aile et un sourire narquois.

Un groupe de nomade était dans les environs dès qu'ils entendirent le cri, ils se précipitèrent vers l'origine du son. Une fois sur le lieu, ils virent ce couple entrelacé par leurs épées allongés sur le sol. Ils ont d'abord vérifier le poux de l'homme, il était trop tard. Puis celui de la femme, il était faible mais au moins il battait. La guérisseuse des nomades arrêta l’hémorragie et l'emmena à l'abri pour pouvoir la soigner. Après plusieurs jours où l'état de l'inconnue était chaotique, la guérisseuse réussit à rendre l'état de la jeune femme stable. Mais sans savoir pourquoi, elle ne se réveillait pas, comme plongée dans un sommeil.

Ne sachant plus quoi faire, car ils devaient partir mais il ne pouvait pas la laisser là où même garder. Ils décidèrent de l'amener à l'empire pour qu'ils s'en occupent. Une fois arrivés là bas, ils trouvèrent un groupe de chevalier déambulant dans la capitale. Le chef des nomades expliquèrent la situation et les chevaliers sous l'ordre de l'inquisiteur de la guerre prirent le corps de Mogia. Gravement blessée, ils décidèrent de la transformer en cyborg, uniquement le ventre et les jambes qui ont été les seuls gravement touchés. Mais eux non plus ne comprenaient pas pourquoi, elle ne se réveillait pas. Alors ils la placèrent dans un endroit du le palais et attendirent qu'elle se réveille.

2 ans ont passé, enfin sa conscience a gagné son combat contre l'inconscient. Les profondeurs de son esprit disparaisse au fur et à mesure qu'elle remonte à la surface. Une sensation d'air traversa son corps, des bruits de pas qui se rapprochent et s'éloignent. Une colère gronde en elle, un mot l'appelle, la vengeance. Des yeux s'ouvrent soudainement. Mogia se réveille..
DERRIERE L'ÉCRAN
PSEUDO ? mogia.
AGE ? 22 ans.
TU NOUS A TROUVÉ OU ? ? je ne sais pas :/ désolé.
UN AUTRE COMPTE ? non.
LE PERSONNAGE DE TON AVATAR ? ORIGINE ? irélia de league of legend
TU AS LU LE RÈGLEMENT ? ? oui mais j'ai oublié.
Bienvenue, bon courage pour ta fiche !
    Bienvenue officiellement happy

    PS: La taille de ton avatar doit être de 200x400 pixels Quand la nuit devient jour Mogia Rusco [terminé] 2035097401 si tu ne peux pas le recadrer tu peux me mp sur Discord je le ferai pour toi!
bonjour ! oui pour l'avatar on me l'a dit je m'en occupe après ma fiche !
Toujours un plaisir de voir des nouveaux choisir l'Empire, bienvenue à toi Quand la nuit devient jour Mogia Rusco [terminé] 3622086245


Quand la nuit devient jour Mogia Rusco [terminé] LIE
Quand la nuit devient jour Mogia Rusco [terminé] Ensiegclopedie-54abf6c
Bienvenuuuue **
    Le staff passe vite te lire happy
おめでとう !
Gégé t validé

LES TEMPS FORTS ▬Ça fait longtemps qu'on a pas eu de cyborg tiens :D


REMARQUES ▬ Attention à bien décrire inrp les limites de tes compétences

Félicitations pour ta toute première fiche happy