Lost Kingdom  :: Administration :: Présentations archivées

Solomon Tanda, Gardien d'Ellgard

Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant

Tanda Solomon

L'Empire / Garde-chasse et Gardien d'Ellgard

Identité

  • Race : Humain
  • Âge : 66
  • Orientation sexuelle : Hétérosexuel universel (tout ce qui est féminin)
  • Situation personnelle : Veuf, 2 enfants, 8 petits-enfants et encore plus si on compte ses bâtards
  • Nationalité : Ellgard

Points de caractéristiques

  • Physique :
  • Agilité :
  • Force :
  • Endurance :
  • (Techno)magie :
  • Mana :
  • Puissance :
  • Contrôle :

Compétences [3/3 slots]

À votre présentation, vous pouvez avoir jusqu'à trois compétences (mais une seule magie). Ces compétences peuvent être raciales, uniques, ou liées à l'utilisation de cristaux. En savoir plus. Les objets magiques tels que les Psyphers (armes) ou bien tout objet enchanté que vous inventerez (comme une armure magique par exemple) comptent pour une compétence par objet.

Hiver Eternel :
Solomon est porteur d'un don héréditaire appelé l'Hiver Eternel, aux origines ancestrales et oubliées. Il s'agit d'une magie brute et primale, active en permanence autour de lui. Ou qu'il aille, Solomon est suivi par le froid typique d'Ellgard, créant un mini-climat hivernal là où il se déplace et élit domicile. L'effet est indécelable au début, mais très progressif au point qu'il peut, après plusieurs jours, se mettre à neiger et geler y compris dans des endroits ou c'est scientifiquement impossible (comme dans un désert, une jungle ou à l'intérieur d'une maison chauffée ! ) et ce, dans une zone de plus en plus étendue (lorsqu'il est en déplacement, la zone se limite à une poignée de mètres).

Solomon est capable d’accélérer le phénomène si besoin, ainsi que de le déchaîner d'un coup, ses yeux brillants alors d'une aura glacée. Le vent d'hiver et la neige sont alors instantanément remplacés par un épais blizzard, qui disparaîtra d'un seul coup lorsque les réserves de mana de Solomon seront épuisées, puisant également dans son endurance.

Naturellement,  Solomon est devenu quasi-immunisé aux basses températures, et ne craint pas le froid permanent qui l'entoure.

Expert archer:
Solomon n'est peut-être pas aussi précis qu'un franc-tireur, ne tire pas aussi loin que ses compagnons plus jeunes, et n'est pas aussi vif que les éclaireurs, mais rares sont ceux aussi fiables que lui. Même dans les situations les plus chaotiques, les espaces les plus étroits, en équilibre instable, en sautant, en courant, ou dans la frénésie du combat, Solomon est capable de décocher une flèche, bander son arc et abattre sa cible, témoin d'une maîtrise rarement égalée dans l'archerie, compensant ses capacités déclinantes par une longue expérience.

Prédateur ultime :
Solomon a passé plus d'une vie humaine seul dans la nature, à chasser et tuer les pires créatures qui soient pour le simple plaisir du sport, et à débusquer les résistants terroristes. Il en a gagné un instinct infaillible pour détecter la moindre faiblesse physique d'un être vivant, décelant aussi bien les failles dans les carapaces que les armures, et à déchiffrer le comportement et le caractère caché des êtres vivants. De l'animal blessé essayant d'intimider le chasseur en se montrant plus fort qu'il ne l'est réellement aux tics du mensonge chez les humains, peu de choses échappent à son oeil avisé.

Physique

Large d'épaule, Solomon Tanda domine la majorité de ses compatriotes de la tête et des épaules, dépassant aisément les 2m et la centaine de kilos. L'homme ne semble pas être né, mais construit dans un chantier naval, avec des jambes aussi épaisses qu'un tronc d'arbre, des bras plus larges qu'un jeune homme, et des mains calleuses et puissantes. La vieillesse ne semble pas avoir affectée le vénérable chasseur, qui semble continuer de croître comme le ferait un arbre. Musclé, la peau brune à cause du soleil d'Ellgard, les cheveux gris et la barbe épaisse, il ressemble à un de ces barbares issus du passé primitif de son pays, le corps parcouru de tatouages bleus en losange, et de vieilles blessures de guerre et de chasse. Griffures, morsures, blessures par épée, lance, arc ou arme à feu, brûlures, il a tout connu. Et si sa jeunesse est loin derrière lui, Solomon est encore un homme puissant et robuste, capable de briser des os et d'encaisser les pires horreurs, mentales comme physiques.

Comme s'il avait peur de briser son environnement, il bouge avec lenteur et précaution, comme un prédateur à l'affût. Son visage buriné, comme gravé dans le bois, est dur et intimidant, mais ce sont surtout ses yeux, bleus glacés, qui marquent. Lorsqu'on regarde ses deux pupilles, on peut y voir une chaleur encore ardente, presque adolescente, témoin de la vivacité éternelle de l'homme. Sa voix grave et roulante fait penser au fracas de la mer comme les falaises, puissante, parfois inquiétante, mais étrangement poétique et même apaisante lorsqu'on prête garde à ses intonations.

Solomon Tanda, lorsqu'en activité, est la plupart du temps équipé d'un harnachement de cuir et de peaux de bêtes, le couvrant du froid et se mêlant bien avec son aspect sauvage. Mais un oeil avisé aurait tôt fait de remarquer que la conception de ses vêtements, leurs matériaux et son arc à poulie ainsi que ses dagues, faites en matériaux composites et techniques modernes viennent tout droit de la capitale. Et de réaliser que devant lui se dresse un symbole, celui du passé d'Ellgard, qui a accepté son avenir.

Caractère

Lorsqu'on rencontre le géant qu'est Solomon pour la première fois, accompagné d'un vent froid, on s'attend à faire affaire à un homme dur, au coeur aussi glacé que la neige naissant autour de lui. Après tout, qu'attendre d'un homme vivant la plupart du temps seul dans le froid, luttant contre monstres et résistants terroristes, contrebandiers, bandits et autres adversité ? Et ce, sans aucune reconnaissance ?

Point d'amertume, ni de mépris. Comme une flamme au milieu de la nuit, Solomon rayonne d'une chaleur intérieure désarmante, contrastant vivement avec son visage et sa stature. Chaleureux, l'esprit vif, malin et joueur, il est d'un dynamisme digne d'éloge et est absolument adoré par ses petits-enfants, qui sont toujours heureux de revoir leur "papy" après ses longues expéditions. Veuf d'une femme qu'il a aimé d'un amour véritable, il aime voir les gens grandir et apprendre, et partage son savoir avec joie. Il apprécie la chaleur humaine, au propre comme au figuré.

Farceur, il donne parfois l'impression d'être un peu sénile, et la forte dose d'autodérision dont il fait preuve sur son âge, ses "vieux os" montre qu'il adore jouer sur son côté "ancêtre". Ceci dit, il lui arrive de parler seul, à haute voix, se lançant dans des discussions avec des interlocuteurs invisibles, et parle parfois à la première personne du pluriel.

Au combat toutefois, la personnalité du vieux chasseur change totalement. Il devient concentré, fougueux, agressif, et extrêmement violent, se battant à fond et sans la moindre pitié, plus comme un animal mort de faim qu'un homme, et la neige se retrouve invariablement poisseuse de sang lorsque Solomon se lance dans la bataille. Il aime le frisson et l’adrénaline du combat, sentant sa jeunesse revenir à chaque fois qu'il affronte quelqu'un d'autre. Quoi de mieux pour se sentir vivant qu'enfoncer son poing ou sa flèche dans le corps d'un autre ?

Au niveau des loisirs, Solomon a pris goût pour la pêche (qu'il appelle la chasse des vieux), la peinture (même s'il est désastreux) et le jardinage.  S'il avoue ne pas y connaître grand chose, il s'intéresse également aux dernières technologies, même s'il a conscience d'être d'un "autre temps" de ce point de vue là. Habitué aux montagnes, forêts enneigées et la toundra, il adore voir les plantes et fleurs pousser et s'épanouir, et en a fait sa dernière passion.

Même si aucune ne remplacera la sieste !

Enfin, s'il n'est pas aussi... fanatique que ses concitoyens sujets à la propagande, il est un ferveur défenseur de l'Empire et d'Ellgard, chose naturelle compte-tenu de sa position. Il connaît son pays par coeur, l'ayant réellement foulé de ses pas, et regarde parfois avec mépris ceux qui font des concours de patriotisme avec lui, alors qu'ils n'ont presque jamais quittés le confort de la capitale.

Histoire

Il y a 400 ans, lorsque la catastrophe causée par le roi Ephraïm ravagea le royaume perdu, tous les survivants s'éparpillèrent à travers le monde. Nombre d'entre eux s'enfuirent vers le nord, se réfugiant dans la toundra gelée et les monts massifs du nord. Durant ce voyage, un homme fut leur guide. Un homme gigantesque, dont la neige suivait les pas. Il s'appellait Adam Tanda, et il guida les survivants, tel un berger son troupeau de mouton, et les mena, à travers les tempêtes de neiges et les glissements de terrain, jusqu'au nord.

Alors que les vivants reprenaient leur force et qu'aux hameaux se succédèrent villes et villages, puis métropole, le royaume d'Ellgard se mit à grandir. Pendant des années, puis des décennies, Adam Tanda, premier voyageur, explora la contrée et défendit les habitants et les frontières du royaume naissant contre tout danger. Alors que le royaume prenait consistance et s'enracinait, Adam Tanda fut nommé, à titre honorifique, gardien d'Ellgard, et anoblit. Un statut à la fois privilégié, mais également une tâche bien définie : celle de servir, jusqu'à sa mort et celle de sa lignée, de première et dernière ligne de défense d'Ellgard.

400 ans plus tard, Solomon Tanda continu la tâche attribuée à son ancêtre.

Une tâche inutile diraient certains. L'Empire d'Ellgard est une des plus puissantes entitées du monde. Sa technologie avancée, ses droïdes et son armée moderne sont renommées, et la majorité de la population vit au chaud dans une ville moderne, ayant abandonné depuis longtemps un pays à la nature toujours hostile. Celui qui est encore aujourd'hui le gardien d'Ellgard est vu par beaucoup comme un reliquat dépassé d'une époque sombre et primitive, une sorte de folklore que l'Empereur et l'Impératrice tolèrent plus par indifférence, voir pitié qu'autre chose.

Lui-même semble en avoir conscience, n'ayant pas entraîné ses enfants comme son propre père l'a fait, sans pitié et avec acharnement. Ses enfants et petits-enfants sont des citadins. Son fils, un brillant scientifique, et sa fille, une membre des forces spéciales de l'Empire. Il pourrait raccrocher son arc et abandonner son rôle, que l'Empire ne verrait pas la moindre différence.

Mais il ne faut pas oublier son passé. Savoir d'où l'on vient, pour comprendre où l'on se dirige. Alors, il continue. Et personne ne nierait l'efficacité du chasseur, à son échelle. Il n'a pas été soumis à l'écrasante machine de propagande de l'Empire. Il n'en a pas besoin après tout.

Solomon Tanda n'est pas un habitant d'Ellgard. Il EST Ellgard. Il n'existe aucune colline, aucune montagne, aucun ravin, aucune plaine, aucun bois qu'il n'a pas foulé. Personne, pas même les plus fanatiques impériaux, qui ont passés la majorité de leur temps en ville, n'ont autant à coeur les besoins de l'Empire que Solomon Tanda, qui connaît littéralement son pays par coeur. Sa loyauté n'est pas tant en l'Empereur et l'Impératrice (qu'il connaît plus ou moins, étant donné son statut dont il peut encore jouer) que dans la réalité de ces frontières et de cette terre.

Il lutte, donc. Loin des frontières sécurisées de la capitale et des avants-postes, dans la nature sauvage d'Ellgard, Solomon Tanda est l'autorité. Il régule les populations des créatures sauvages du nord. Protège les voyageurs qu'il rencontre. Et son pays. Il passe la majeure partie de son temps dans ses escarmouches solitaires contre la Résistance, qui a vite appris à éviter autant que possible ce colosse connaissant le pays comme personne et qui frappe toujours accompagné d'un épais blizzard.

Il est également fréquent de rencontre Solomon Tanda près de la frontière avec Nueva, où il fait vivre un véritable enfer aux braconniers et contrebandiers. Plus rarement, il lutte au côté des forces armées d'Ellgard. C'est une vision particulière et surréaliste, que de voir ce colosse armé d'un arc et équipé de cuir apparaître d'un coup au milieu du blizzard, luttant aux côtés de soldats aux tactiques et à l'équipement moderne. Il ne se même pas de politique, servant Ellgard avec une dévotion naturelle.

Celle d'un chient de berger envers son troupeau de concitoyens.

Profil

  • Pseudo : Grayle
  • Âge : 26
  • Tu nous as trouvé où ? top site
  • Un autre compte ? Non
  • Personnage de l'avatar : image deviantart
  • As-tu lu le réglement ? Oui
Copyright ©️ Maître du Jeu de Lost Kingdom
Bienvenue le gros !


Solomon Tanda, Gardien d'Ellgard LIE
Solomon Tanda, Gardien d'Ellgard Ensiegclopedie-54abf6c
Bienvenue parmi nous papy :)


« Even if the morrow is barren of promises,
nothing shall forestall my return
»
« Invité, tu es le prochain sur ma liste »
Bienvenue sage monsieur



“I will hurt you for this. I don't know how yet, but give me time. A day will come when you think yourself safe and happy, and suddenly your joy will turn to ashes in your mouth, and you'll know the debt is paid.”
by wiise

Bienvenue parmi nous! Viens nous rafraîchir à Akantha Solomon Tanda, Gardien d'Ellgard 3622086245
Un grand papa vachement badass **

bienvenue
Fiche terminée !
Le staff passe vite te lire !






Achillée murmure en peru, Aster gronde en darkgrey.
Bienvenue l'ancêtre congelé !
C'est dans la boîte !
Félicitation, te voilà officiellement validé ! lance des paillettes et des petits chats

TEMPS FORTS Ҩ Personnage charismatique, c'est cool. Je ne peux que saluer son passe-temps préféré ! (dormir, c'est juste génial).

REMARQUES Ҩ Un peu court, on aurait aimé plus de détails (sur sa grande famille par exemple) mais ça fonctionne.

Sur ces mots, je te redirige vers la fiche personnage obligatoire afin de conserver une trace de ton évolution. Bon courage pour la suite !



“I will hurt you for this. I don't know how yet, but give me time. A day will come when you think yourself safe and happy, and suddenly your joy will turn to ashes in your mouth, and you'll know the debt is paid.”
by wiise