Lost Kingdom  :: Personnage :: Personnages Prédéfinis :: Les Prédéfinis & PNJ

► PREDEFINIS DE LA COUR DES CENDRES ◄

Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
KHIEL GRIFFESANG
prédéfini disponible
identité
FEATURING ▬ Kogitsunemaru ▬ Touken Ranbu

RACE ▬ Lycan-Loup
AGE ▬ 29 ans
ORIENTATION SEXUELLE ▬ Hétérosexuel
SITUATION PERSONNELLE ▬ Célibataire
NATIONALITÉ ▬ Akanthien
FACTION ▬ Cour des Cendres
MÉTIER ▬ Lycan Omega d'Akantha / Patriarche actuel de la famille Griffesang
SIGNES DISTINCTIFS ▬ Khiel mesure 2m10, une taille exceptionnelle même chez les Lycans.
MAGIE ▬ Transformation en loup blanc.


NOTE DU CRÉATEUR (www) ▬ Pas de changements possible sur ce qui est dans la fiche.
caractère + histoire
CARACTERE ▬
- Réservé, il ne parle que peu de lui et garde un calme a toute épreuve... en apparence
- Doué dans tout ce qu'il entreprend, c'était l'enfant prodige de sa famille autrefois
- Gros je-m'en-foutiste, il a longtemps délaissé son devoir pour profiter des plaisirs de la vie
- Tendances destructrices, aussi bien sur sa propre personne qu'autour de lui, mais il le cache très bien contrairement à sa sœur Lycoris
- Intelligent et manipulateur, il est cependant plus intéressé par la hiérarchie Lycan mondiale que les jeux de pouvoir à la Cour des Cendres
- Dragueur, il aime courtiser toutes les jolies femmes qu'il voit et on raconte qu'au moins la moitié des demoiselles de la Cour seraient amoureuses de lui



HISTOIRE ▬
- Khiel est le premier  enfant qu'Eskandar et Aleesha ont eut ensemble, et le seul avant la tromperie de sa femme qui survient à peine un an après. Élevé avec amour jusqu'à ses un an, c'est lui qui souffra le plus de la déchirure de la famille Griffesang, ses deux parents l'oubliant totalement tant ils étaient plongés dans leur conflit.

- A la naissance de Lycoris, sa première sœur et l'origine de la déchirure familiale, il compris très vite le mystère entourant son ascendance et bien qu'il ne lui tenu pas compte d'être aussi problématique, il ne réagit pas non plus pour la défendre durant leur enfance.

- Première victime de la haine de son père et la culpabilité de sa mère, il devient ce qu'il est aujourd'hui: quelqu'un de totalement je-m'en-foutiste. Soumis a une éducation des plus strictes, il s'y rebella fortement, en venant souvent aux mains avec son père.

- Devenu adolescent, il rejeta en bloc les valeurs qu'on essayait de lui inculquer; bien qu'il soit né béni des dieux comme étant un bretteur exceptionnel et un mage doué, il n'avait aucunement envie de rentrer dans le moule de l'héritier parfait.

- Il décida cependant de jouer le jeu de manière relative, juste assez pour ne pas être démis de son titre d'héritier, car la naissance des jumeaux Isaiah et Kismet changea la donne; il ne souhaita pas que son fardeau soit affublé à quelqu'un d'autre.

- Le meurtre d'Eskandar ne le toucha pas personnellement, content d'en être débarrassé, mais son égo en fut blessé, enragé qu'on puisse s'en prendre impunément à la famille Griffesang; il jura a sa mère de retrouver les coupables.

- Cette tragédie le rapprocha de sa demie-sœur Lycoris, sans qu'il sache la vérité sur son implication dans la mort de leur père; ensemble, ils décidèrent de redresser le clan Griffesang maintenant libéré du joug d'Eskandar. Davantage intéressé par la conquête et la domination des Lycans dans le monde que par les jeux de pouvoir a la Cour des Cendres, Khiel devient le nouvel Oméga d'Akantha, tandis que Lycoris récupéra le titre de Duchesse Ardente, s'occupant de l'armée du Roi.

(www)Alios autem dicere aiunt multo etiam inhumanius (quem locum breviter paulo ante perstrinxi) praesidii adiumentique causa, non benevolentiae neque caritatis, amicitias esse expetendas; itaque, ut quisque minimum firmitatis haberet minimumque virium, ita amicitias appetere maxime; ex eo fieri ut mulierculae magis amicitiarum praesidia quaerant quam viri et inopes quam opulenti et calamitosi quam ii qui putentur beati. Eminuit autem inter humilia supergressa iam impotentia fines mediocrium delictorum nefanda Clematii cuiusdam Alexandrini nobilis mors repentina; cuius socrus cum misceri sibi generum, flagrans eius amore, non impetraret, ut ferebatur, per palatii pseudothyrum introducta, oblato pretioso reginae monili id adsecuta est, ut ad Honoratum tum comitem orientis formula missa letali omnino scelere nullo contactus idem Clematius nec hiscere nec loqui permissus occideretur. Cognitis enim pilatorum caesorumque funeribus nemo deinde ad has stationes appulit navem, sed ut Scironis praerupta letalia declinantes litoribus Cypriis contigui navigabant, quae Isauriae scopulis sunt controversa.
(www)Alios autem dicere aiunt multo etiam inhumanius (quem locum breviter paulo ante perstrinxi) praesidii adiumentique causa, non benevolentiae neque caritatis, amicitias esse expetendas; itaque, ut quisque minimum firmitatis haberet minimumque virium, ita amicitias appetere maxime; ex eo fieri ut mulierculae magis amicitiarum praesidia quaerant quam viri et inopes quam opulenti et calamitosi quam ii qui putentur beati. Eminuit autem inter humilia supergressa iam impotentia fines mediocrium delictorum nefanda Clematii cuiusdam Alexandrini nobilis mors repentina; cuius socrus cum misceri sibi generum, flagrans eius amore, non impetraret, ut ferebatur, per palatii pseudothyrum introducta, oblato pretioso reginae monili id adsecuta est, ut ad Honoratum tum comitem orientis formula missa letali omnino scelere nullo contactus idem Clematius nec hiscere nec loqui permissus occideretur. Cognitis enim pilatorum caesorumque funeribus nemo deinde ad has stationes appulit navem, sed ut Scironis praerupta letalia declinantes litoribus Cypriis contigui navigabant, quae Isauriae scopulis sunt controversa.
(www)Alios autem dicere aiunt multo etiam inhumanius (quem locum breviter paulo ante perstrinxi) praesidii adiumentique causa, non benevolentiae neque caritatis, amicitias esse expetendas; itaque, ut quisque minimum firmitatis haberet minimumque virium, ita amicitias appetere maxime; ex eo fieri ut mulierculae magis amicitiarum praesidia quaerant quam viri et inopes quam opulenti et calamitosi quam ii qui putentur beati. Eminuit autem inter humilia supergressa iam impotentia fines mediocrium delictorum nefanda Clematii cuiusdam Alexandrini nobilis mors repentina; cuius socrus cum misceri sibi generum, flagrans eius amore, non impetraret, ut ferebatur, per palatii pseudothyrum introducta, oblato pretioso reginae monili id adsecuta est, ut ad Honoratum tum comitem orientis formula missa letali omnino scelere nullo contactus idem Clematius nec hiscere nec loqui permissus occideretur. Cognitis enim pilatorum caesorumque funeribus nemo deinde ad has stationes appulit navem, sed ut Scironis praerupta letalia declinantes litoribus Cypriis contigui navigabant, quae Isauriae scopulis sunt controversa.
(www)Alios autem dicere aiunt multo etiam inhumanius (quem locum breviter paulo ante perstrinxi) praesidii adiumentique causa, non benevolentiae neque caritatis, amicitias esse expetendas; itaque, ut quisque minimum firmitatis haberet minimumque virium, ita amicitias appetere maxime; ex eo fieri ut mulierculae magis amicitiarum praesidia quaerant quam viri et inopes quam opulenti et calamitosi quam ii qui putentur beati. Eminuit autem inter humilia supergressa iam impotentia fines mediocrium delictorum nefanda Clematii cuiusdam Alexandrini nobilis mors repentina; cuius socrus cum misceri sibi generum, flagrans eius amore, non impetraret, ut ferebatur, per palatii pseudothyrum introducta, oblato pretioso reginae monili id adsecuta est, ut ad Honoratum tum comitem orientis formula missa letali omnino scelere nullo contactus idem Clematius nec hiscere nec loqui permissus occideretur. Cognitis enim pilatorum caesorumque funeribus nemo deinde ad has stationes appulit navem, sed ut Scironis praerupta letalia declinantes litoribus Cypriis contigui navigabant, quae Isauriae scopulis sunt controversa.
(www)Alios autem dicere aiunt multo etiam inhumanius (quem locum breviter paulo ante perstrinxi) praesidii adiumentique causa, non benevolentiae neque caritatis, amicitias esse expetendas; itaque, ut quisque minimum firmitatis haberet minimumque virium, ita amicitias appetere maxime; ex eo fieri ut mulierculae magis amicitiarum praesidia quaerant quam viri et inopes quam opulenti et calamitosi quam ii qui putentur beati. Eminuit autem inter humilia supergressa iam impotentia fines mediocrium delictorum nefanda Clematii cuiusdam Alexandrini nobilis mors repentina; cuius socrus cum misceri sibi generum, flagrans eius amore, non impetraret, ut ferebatur, per palatii pseudothyrum introducta, oblato pretioso reginae monili id adsecuta est, ut ad Honoratum tum comitem orientis formula missa letali omnino scelere nullo contactus idem Clematius nec hiscere nec loqui permissus occideretur. Cognitis enim pilatorum caesorumque funeribus nemo deinde ad has stationes appulit navem, sed ut Scironis praerupta letalia declinantes litoribus Cypriis contigui navigabant, quae Isauriae scopulis sunt controversa.
KISMET GRIFFESANG
prédéfini disponible
identité
FEATURING ▬ Black Hanekawa ▬ Monogatari

RACE ▬ Lycan-Loup
AGE ▬ 23 ans
ORIENTATION SEXUELLE ▬ Hétérosexuelle
SITUATION PERSONNELLE ▬ Célibataire
NATIONALITÉ ▬ Akanthienne
FACTION ▬ Cour des Cendres
MÉTIER ▬ Courtisane
SIGNES DISTINCTIFS ▬ Kismet est la soeur jumelle d'Isaiah Griffesang. Comme tout les Griffesang, elle a des cheveux blancs comme neige et des oreilles de loup.
MAGIE ▬ Raciale au choix.


NOTE DU CRÉATEUR (www) ▬ Pas de changements possible sur ce qui est dans la fiche.
caractère + histoire
CARACTERE ▬
- Joyeuse par nature
- Sociable
- Persévérante, elle n'arrête jamais avant d'avoir atteint son but
- Honnête, elle ne ment jamais, par choix, sauf quand elle bluff en jeu
- En effet grande joueuse, elle adore parier et lancer des gens au défi, quitte à se mettre dans des situations délicates
- C'est aussi une grande flambeuse qui dépense beaucoup d'argent pour se vêtir et se divertir



HISTOIRE ▬
- Toujours fourrés ensemble, Kismet et Isaiah ont grandi loin des tourments infligés par la sévérité des Griffesang: dès leur plus jeune âge, leur mère Aleesha les a emmenés vivre dans le domaine familiale situé dans le duché de Trastemara. Ainsi loin de la capitale, ils ont vécu une vie de plaisance jusqu'à leur majorité. Cette partie là de leur histoire est laissée libre.

- Proches de leur mère avec qui ils sont resté toutes ces années, leur frère aîné Khiel et leur soeur aînée Lycoris sont quasiment des étrangers pour eux; ils ne se sont fréquentés que depuis trois ans, quand a l'âge de 20 ans ils sont revenus vivre à Everbright.

- Bien qu'elle ai reçu une formation et une éducation des plus prestigieuses avec des tuteurs afin de devenir la parfaite courtisante, tout cela dans le but d'être mariée à une grande famille d'Akantha, Kismet ne supporterait pas d'être séparée de son frère et aspire a la liberté.

(www) Petits derniers de la famille, Isaiah et Kismet ne connurent pas la sévérité que l'Oméga imposa a leurs aînés et furent toujours laissés tranquilles puisque non destinés à devenir les héritiers du clan. Elle n'eut cependant que peu de contact avec Eskandar, toujours occupé avec les affaires plus importantes de la Cour. Aujourd'hui décédé, Kismet vécu assez mal son meurtre et s'enferma longtemps seule avec sa mère pendant le deuil, rejetant même son frère jumeau.
(www) Après avoir vu son mari passer ses colères sur ses premiers enfants, Aleesha décida de sauver ses deux derniers en fuyant avec eux à Trastamara. Ainsi, Kismet et elle sont très proches, ayant toujours vécu ensemble pour les vingt premières années de sa vie.
(www) Khiel et Kismet ne sont pas très proches, mais elle voue une admiration sans bornes a son frère aîné, bien que celui-ci semble plus ennuyé qu'autre chose par la présence souvent bruyante des jumeaux. Elle écoute chacune de ses paroles avec attention et essaye de se rendre la plus utile possible, surtout depuis qu'il est devenu chef du clan.
(www) Son frère jumeau mais aussi cadet, Kismet étant arrivée en première en ce monde. Les deux sont très fusionnels et passent quasiment tout leur temps collés l'un a l'autre, parfois en se chamaillant. Ils ont l'habitude énervante pour leur entourage de finir les phrases de l'autre.
(www) Les relations entre Kismet et sa demie-sœur ont toujours été distantes dues a leur différence d'âge et que les jumeaux préféraient éviter leur aînée, vue comme un facteur trop aléatoire et sauvage. Cependant, quand Lycoris prit le titre de Duchesse Ardente, ils se plièrent à cette décision sans débattre et promirent de la soutenir. Kismet tout comme Isaiah ignorent les circonstances de la naissance de Lycoris.