Bonjour Seraphs et autres fonctionnaires hauts placés de l'administration religieuses ou politiques de Mearian. Ce topic a pour but de lister les décrets pontificaux ou Seraphiens qui déterminent la politique de Mearian à l'heure actuelle. Il y a aura donc des changements ou des modifications en cours de route, et des ajouts. Inutile de dire que si ce n'est pas précisé, les changements législatifs seront communiqués à la population, votre personnage sera donc parfaitement au courant de ces lois, si elles ne sont pas volontairement gardées secrète ! (dernières mise à jour le : 18/12/2017)




- Novembre de la Sainte Année 417. Décret du Pape Jorgën Vorticera à propos de l'esclavage à Mearian.


<< Ce matin encore, mes frères, je voyais avec souffrance le spectacle de la misère toucher les civilisations existantes. Comment dans le domaine des Dieux une telle chose que la vie pourrait appartenir à quelqu'un d'autre que les Seraphs ? Cette simple question n'a qu'une réponse cohérente, la vie n'appartient qu'aux Seraphs et ne peut appartenir à personne d'autre qu'à eux. Ainsi, la servitude envers les autres hommes doit être vu comme ce qu'elle est, une aliénation qui éloigne de la vrai foi, une création voulu ou non d'une nouvelle hiérarchie céleste de démons voulant se mettre entre les Seraphs et leur sujet comme de petit seigneur tyrannique.

C'est ainsi que je le dis, chaque espèce vivante aura ce choix, celui de sortir de son état d'objet. Chaque esclave présent sur le sol de Mearian aura la possibilité de sortir de sa condition, il aura pour ça le devoir de servir l'armée de la grande nation de Mearian pour dix années, en sortant de celle ci au bout de ces dix années, s'il désire en partir, ce sera en personne libre. Et je le dis ainsi à tout esclave de tout pays, même ceux présents chez nos ennemis Ellgardiens, venez à Mearian trouver la liberté que les Tyrans ne vous donneront jamais, car les Seraphs sont bons et qu'ils vous accueilleront avec autant d'amour que des parents accueillent des enfants perdus dans le froid de la nuit. >>