Alexander WRATH
prédéfini disponible
identité
FEATURING ▬ Ravus Nox Fleuret

RACE ▬ Spectre
AGE ▬ Inconnu
ORIENTATION SEXUELLE ▬ Hétérosexuel
SITUATION PERSONNELLE ▬ Au choix
NATIONALITÉ ▬ Fhaedren / Nuevien
FACTION ▬ Conseil des Sages
MÉTIER ▬ Grand Sage
SIGNES DISTINCTIFS ▬ Au choix
MAGIE ▬ A définir avec les administrateurs


NOTE DU CRÉATEUR (www) ▬ texte ici.
caractère + histoire
CARACTERE ▬
- Voilà mesdames et messieurs, l’esprit le plus malin au monde.
Si vous rencontrez Alexander, Wrath le Grand Sage, vous ne trouverez que tendresse, gentillesse et courtoisie. Un homme qui a le souci du monde. Quelqu’un qui a le souci de bien faire, de se sentir utile, qui veut vivre en paix avec les autres. Une personne si pure qu’elle ne pourrait faire du mal à ces ennemies qu’en dernier recours. Quelqu’un qui ne veut pas du trône et qui le partage avec les personnes pacifistes de ce monde. Quelqu’un dont l’intelligence est mise au service des autres, pour le bien de la communauté.
Quelqu’un de parfait sur tous les points.
Un prince charmant pour certaines.
Un véritable héros pour d’autres.

Mais ne vous y fiez pas.
Horreur.
Cruauté.
Menteur.
Manipulation.
Voilà ce qui reste de ce Grand sage.
Un être si cruel qui veut voir les autres pourrir les cadavres de ces ennemies devant ses yeux. Voilà qui il est vraiment. Quelqu’un qui n’aura aucun mal à vous mentir dans le blanc des yeux afin de vous utiliser de la meilleure façon possible.
Un Orgueilleux qui saura s’agenouiller devant vous s’il le faut, mais viendra vous égorger en pleine nuit. Un véritable puits de savoir, qui ne l’utilise que pour lui.

HISTOIRE ▬
Et le revoilà sans que personne ne sans doute. Transportant ce qu’il reste de lui de carcasse en carcasse afin de survivre et de régner de nouveau, et ce, depuis des siècles.
Ephraïm, l’homme le plus craint de ce monde n’est jamais réellement mort.

Ce n’est que quelques secondes après le cataclysme qu’Ephraïm a pu renaître… En Triton.
N’étais ce pas-là une merveilleuse coïncidence ? Se réfugier dans le corps d’une créature à l’abri du danger ? Mais quelque chose était étrange. Il avait déjà étudié ce qu’on appeler un spectre, il était l’un des premiers a en avoir vu, des vrai.

Mais, de ces études, et de ce qu’il en sait, il y avait quelques choses d’étrange. Certes, il connaissait l’identité, la vie de son hôte, il en connaissait les moindres détails sans pour autant l’avoir connu. Mais il en avait pris le dessus, totalement.

Il ne restait rien de ce pauvre triton. Et ce schéma se répéta créatures sur créatures. Après un triton, ce fut un Lycan. Après le Lycan, un Elfe. Après l’Elfe, une Goule. Il les avait tous entièrement dominé et bien que certains souvenirs de ces hommes se mêlaient et se mélangeaient aux siens, il n’avait jamais oublié qui il était. Qui il était.

Il était le Dieu de ce monde et il reprendrait bientôt sa place. Mais pour cela, il lui fallait du temps. Beaucoup de temps pour comprendre les mécanismes de ces nouveaux ennemis. Attendre que tous, recommencent à l’aduler, à replacer aveuglement leur confiance en lui. Et enfin, gouverner en punissant ses traîtres qui ont osé le descendre.

Comme c’était bon de connaître et ressentir les sentiments de toutes ces races. Il les avait toute parcourues plus ou moins et il ne voulait pas agir avant de toute les connaître. Pour ce qui était de ces soit disants Seraphs, anges ou démons, il n’avait pu prendre possession d’un de leur corps. Mais qu’importe, il les avait dans le passé tellement observés qu’il n’en ressentait plus l’utilité.

Il en vu, des choses qui le déplu. Et il voulait hurler au monde entier sa rage envers ces ingrats qui construisaient d’autres royaumes, adoraient d’autres Dieux… Comment osaient ils, bafouer son nom ? Lui ? Qui n’avait fait que des merveilles dans ce monde ? Ce monde ne méritait plus d’exister si on considérer Ephraïm comme un fou.

Et ce jour arriva. L’an 400. Une si belle date dans son coeur. Le jour où il prit le contrôle d’un homme fraîchement élu au conseil des sages de Nueva. Ce jeune Alexander n’avait alors pas eu le temps de savourer sa victoire.
Mais Ephraïm Honora sa conscience en le menant vers les sommets. Et voilà cet Alexander au gouvernement d’une nation qui deviendra, la plus grande du monde. Jusqu’à la chute.