Top sites

Météo et Période


Nous sommes actuellement en Janvier de l'année de grâce 418 ; Les Quatre Nations sont au coeur de l'hiver qui est rude comme jamais a Ellgard avec des températures négatives pouvant vous geler sur place en quelques instants, tandis que même la chaude Akantha se voit parée de givre durant la nuit. Quand a Nueva et Mearian, leurs forêts sont recouvertes de neige elles aussi... Au moins, cela calme les ardeurs de certaines nations au bord de la guerre...Ou pas?

Intrigue en cours

Les rumeurs se propagent dans les rues d'Everbright au lendemain des négociations avortées entre Akantha et Ellgard. "La traîtresse est morte !" Scandent certains à qui veut l'entendre. "La guerre menace" murmurent d'autres à l'ombre des oreilles indiscrètes. Les alliances semblent compromises alors qu'une semaine après les attentats ayant secoué la capitale et le temple principal de Mearian les négociations sont réouvertes. Plus question d'échanges ou de priviléges, non. C'est désormais la paix qui est mise au devant de la scène. Ou pas... L'avenir n'a jamais été aussi incertain.
Events du forum

prédéfinis

membres du mois

Partenaires

Musique

©linus pour Epicode
En bref
Lost Kingdom



 

 :: NUEVA :: La Capitale - Lelanaserine, cité des sages Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[FLASHBACK] And it's only the beginning || Cieran Aerendir
avatar
L'Ordre des Astres

Race : Sirène
Âge : Vingt cinq ans
Avis sur la nation : L'Ordre fera régner la paix. Je ne comprends pas pourquoi personne ne le pense aussi. Il suffit pourtant d'y croire.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 2 Oct - 0:49

Cieran Aerendir

And it's only the beginning

La vie semble s'écouler paisiblement sous tes yeux qui observent ces gens venus de partout dans leur routine de tous les jours. La capitale de Nueva est connue pour ça, pour le fait que toutes les races sont permises sans aucun favoritisme. Et toi Stella, tu n'étais qu'une sirène de plus. Tu les admires dans leur simplicité quotidienne, tu apprécies cette ville pour le monde et le calme en même temps qui y régnait. Calme dans le fait qu'il n'y avait l'air qu'avoir que de la bonne humeur derrière le sourire des marchands ou des acheteurs, ou encore derrière le rire d'un habitué dans le bar d'à côté. Toi tu es assise calmement en baladant tes yeux sur ces habitants ou touristes sans réellement chercher quelqu'un à analyser.

Tu te sens calme, tu ne peux pas être repéré par ton statut ici. Pas dans ton accoutrement qui changeait de ton uniforme. Tu as même mis un pantalon pour l'occasion, toi qui déteste ça. Mais la discrétion était de mise car, bien entendue, tu n'étais pas là pour des vacances. Non, tu es en mission Stella, tu dois retrouver un hérétique qui a brûlé toute sa famille à Maerian avant de s'échapper. Ses traces laissent penser qu'il est allé ici, à Nueva. Mais sans guide tu risquais d'y passer des jours inutiles. Tu es donc là en attendant Stella, vêtue d'une tenue qui ferait penser à une aventurière simple avec tes cheveux attachés en un simple chignon. Ton sac en bandoulière contient des vivres et, en avalant les dernières gouttes de ton verre d'eau, tu regardes l'heure affiché au dessus du comptoir.

Encore cinq minutes avant qu'il ne soit en retard. Tu réajustes ta capuche sur ta tête avant de faire rapidement le point. L'hérétique serait partit dans une de ses maisons près de Nueva après avoir créer un incendie chez lui qui coûté la vie de sa femme et sa fille. Femme prêtresse dans l'Ordre, son mari s'était marié avec elle mais avait depuis quelques jours montré des signes de rébellion contre l'Ordre en reniant le savoir et la religion de ce dernier. Le châtiment était donc la mort. Et c'était à toi, fraîche Archmagister, qu'était revenu la mission de lui faire payer son crime. Tu déposes ton verre d'eau vide et tu regardes le barman qui n'a pas l'air de prendre le paiement au sérieux. L'eau avait l'air d'être gratuite. Tant mieux. Un sourire charmant à son égard et tu avances alors vers l'extérieur pour attendre ton guide patiemment. Tu avais réussis à en trouver un qui ne voulais pas non plus que tu lui paies, faisant plus ça par altruisme que pour le gain au bout.

L'air gentil et naïf, tu ne lui as pas non plus raconté tout l'histoire. Dire que tu cherchais quelqu'un pour le tuer n'aiderait certainement pas ta tâche. Tes yeux clairs parcourent la foule à la recherche de la chevelure brune qui lui était caractéristique et finalement tu arrives à le repérer. Oui, il était mignon en plus. Innocent. Parfait pour ton plan. Tu lèves la main avec un air amical, lui adressant un sourire avant de t'approcher de ton guide attitré. « Bonjour ! Vous allez bien ? Vous êtes prêt à partir ? »

Ce que tu ne sais pas encore, c'est que ce voyage allait te marquer du début à la fin. Et oui, à cause de ce fameux guide.
(made by voodoo doll)

_________________

Deneb

XynPapple
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Civil

Race : Humain
Âge : 25 ans
Avis sur la nation : Une de ses plus grandes fiertés mais vénère les Anciens Dieux au détriment des Seraphs.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 3 Oct - 23:25
"And it's only the beginning."
Chapter 1 : The march through the forest
Cinq ans. Cinq longues années que je n'étais pas retourné à Altara retrouver les miens. En passage à Nueva, l'envie de les revoir sonnait en moi comme un besoin avec cette honte qu'était la mienne de les avoir abandonné. Mais mon errance m'avait permise de cogiter et de réfléchir à mes actions passées et de réaliser que oui, tu as été odieux d'avoir mal agi envers ceux qui te chérissaient Cieran, au détriment de t'avoir caché la vérité sur ta naissance. Et pourtant. Lorsque j'ai remis les pieds là-bas, personne ne m'avait tourné les dos à ma plus grande surprise. Tout le monde m'a accueilli à bras ouverts, heureux de me voir trouvant même que j'avais grandi et changé. De mon côté, j'avais l'impression que tout été resté intact depuis mon départ. Le même calme, la même joie de vivre si ce n'est mon frère et ma sœur qui n'étaient plus les petits frangins que j'avais laissé, oh loin de là. Et ma mère qui en me revoyant a fondu en larmes. Je me souviens encore de ce qu'elle a déclaré à ce moment-là, allant presque remettre en doute la décision que j'avais prise de partir. De toute façon même si je l'avais voulu, je ne pouvais pas rester. On m'attendait ailleurs.

J'ai pris le temps d'être une journée à leurs côtés, à partager mes aventures. A être mis au courant de ce que j'avais loupé avant de récupérer quelques affaires, et reprendre la route à l'aube en adressant un au revoir encore plus difficile que le premier. Sauf que cette fois-ci, j'ai promis de revenir si la Mort ne m'en empêchait pas et la dernière image que j'ai eue était celle de mon grand-père avec un sourire aux lèvres, un sourire qui te disait "Je te fais confiance mon enfant."

C'est alors soulagé que je me mis en marche pour la capitale nuevienne, un arc à l'épaule et quelques vivres supplémentaires. Vous vous demandez peut-être qui était le "on" que j'allais rejoindre ? Aah...Vous n'allez pas tarder à le savoir. J'arrivais devant une taverne après une longue traversée, celle où je l'ai rencontrée. Et elle m'attendait, cette jeune femme à la chevelure dorée du nom de Stella. A vrai dire, je ne savais rien d'autre en ce qui la concernait. Juste...Hé bien, quelques jours auparavant sous la recommandation du tavernier, elle est venue me demander de l'aide alors que je passais dans le coin pour un temps. Chose que j'ai acceptée puisqu'elle m'expliquait être seulement à la recherche d'un homme. Si ce n'était que ça, je ne voyais pas où était le problème étant donné que je voyageais bien sans aucun but. Après tout, il n'y avait pas de mal au changement de temps en temps.

M'approchant tranquillement de ma nouvelle associée, j'agitais donc ma main pour la saluer bien qu'elle m'ait déjà remarquée.

— Ah, bonjour ! Je vais bien, merci. Quand il s'agit de marcher, je suis toujours en forme ! A propos, je pense sincèrement qu'être aussi formels est inutile. On ne doit pas être bien éloigné en terme d'âge donc... Cieran.  

Je préférais dès le départ détendre l'atmosphère, le reste n'en sera que plus agréable. Pas que pour moi, mais pour elle aussi du fait de ne pas avoir à s’encombrer de toutes ces conventions sociales. Enfin là si elle était aussi âgée que mon grand-père, j'aurais sûrement reconsidéré la chose.

Je poursuivis donc, sur ce qui pour l'instant me paraissait être le plus important à connaitre.

— Alors...Que donne notre première destination ?  

Après tout j'étais son guide, curieux de savoir où notre périple allait nous mener.
© 2981 12289 0

_________________

There's nothing
We can't change.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'Ordre des Astres

Race : Sirène
Âge : Vingt cinq ans
Avis sur la nation : L'Ordre fera régner la paix. Je ne comprends pas pourquoi personne ne le pense aussi. Il suffit pourtant d'y croire.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 4 Oct - 21:00

Cieran Aerendir

And it's only the beginning

Il a l'air en forme comme il le précise et demande alors que vous ne soyez pas si formel. Il est vrai qu'en le regardant de plus près, il semble tout aussi jeune que toi. Vous deviez être dans la même tranche d'âge. « D'accord. Ça sera Stella pour moi alors. » Courtoise, un air amusé pourtant dessine tes traits pour paraître amicale. Vous alliez passer beaucoup de temps ensemble dans les prochains jours alors oui, il a raison de vouloir rendre les choses plus familière et détendue. Car après tout, tu n'es qu'une aventurière ici, et non pas l'Archmagister. Une simple sirène, rien de plus.

Curieux de votre première destination, tu prends alors une carte de ton sac pour la dérouler et la lui montrer. Il y avait quelques notes de ton écriture fine et élégante, des indications et une petite croix. « Eh bien d'après ce que je sais, il est partit vers le sud récemment. Il a une maison près d'Izrheron mais c'est un peu perdu dans la forêt. » Tu fais une moue avant de rapporter ton attention sur Cieran. Il est plus grand d'une moins une bonne tête mais semble franc dans son expression. Tu poses de nouveau tes yeux sur la carte avant de désigner un point dessus. La ville où vous étiez. « Il faut traverser une partie de la forêt pour arriver jusque là-bas. Cette croix est approximative de la position où il pourrait être, je ne suis pas certaine qu'il puisse vraiment se trouver là. Mais normalement ça devrait être dans le coin. » Le problème c'est qu'avec ton sens de l'orientation tu n'es même pas certaine d'arriver là bas. D'où la présence du jeune homme.

« Je suppose que ça va nous prendre quelques jours de marche pour arriver là-bas. » Tu as prévue de quoi camper bien sûr et tu le regardes de nouveau. « Je n'ai pas consultée la météo mais je pense qu'elle sera favorable pour un peu de camping. » Ton sourire reste amusé. « Tu as des choses à faire avant ou bien nous pouvons y aller tout de suite ? » Peut-être qu'il voulait prendre des rations de dernières minutes ou autre. Quoi que, vu l'arc qu'il avait au dos, la chasse serait plus son style apparemment.  

(made by voodoo doll)

_________________

Deneb

XynPapple
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Civil

Race : Humain
Âge : 25 ans
Avis sur la nation : Une de ses plus grandes fiertés mais vénère les Anciens Dieux au détriment des Seraphs.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 9 Oct - 19:52
"And it's only the beginning."
Chapter 1 : The march through the forest
Mission accomplie. Enfin, je parlais bien sûr du fait qu'on n'avait pas à faire semblant et c'était mieux comme ça. Suite à ma question, elle s'approcha de moi pour y sortir une carte où mes yeux se posèrent aussitôt sur les annotations qui étaient écrites dessus, que j'ai eu d'ailleurs du mal à déchiffrer. Par contre l'itinéraire que Stella avait choisi me paraissait bien plus clair. J'écoutais attentivement ses explications, en y réfléchissant sérieusement de mon côté. Machinalement, je tenais mon menton et c'est en prenant la parole que je m'en suis rendu compte.

— « Hm...Je vois. » Nos regards se croisèrent, et vu l'expression qu'elle affichait, elle n'avait pas l'air sûr de son coup. Et c'était bien pour ça que j'étais là ! Il se trouvait en plus que par chance, je la connaissais, cette forêt. Il m'arrivait quelque fois de partir à l'aventure, rarement seul d'ailleurs pour le plaisir du risque et boire l'ivresse de l'adrénaline que nos expéditions nous procuraient. Je reportais de nouveau mon attention sur ce qu'elle avait entre les mains, et plus précisément cette fameuse croix rouge. Posant mon index à la surface, je lui proposais un autre chemin. « On peut aussi emprunter cette route, elle est un peu plus longue mais au moins on est sûrs d'y arriver. Ou si tu es pressée par le temps, la tienne est plus courte sauf qu'elle passe vers une zone réputée pour ses bêtes pas très...Commodes. » J'avais quelques exemples qui me passaient par la tête, et certainement pas un ours. Mais j'ai préféré garder mes commentaires sous silence. On ne sait jamais.

— « Au moins pour quelques jours oui. Dans tous les cas, on va devoir beaucoup marcher. J'espère que tu es endurante, sinon je crains finir par être obligé de te porter ! » J'esquissais un sourire narquois pour accompagner ma taquinerie. Croyez-le ou non, je serais vraiment capable de le faire mais je m'amusais surtout à voir sa réaction. C'était plus fort que moi.

Au moment où elle parla de météo, j'ai levé le nez vers le ciel. Rien ne supposait qu'il allait pleuvoir mais par expérience, il valait mieux se méfier. Je lâcha un soupire, repensant rapidement à ma famille, me demandant si je ne faisais pas tout ça par pur égoïsme.

Non. C'était la meilleure chose à faire. Après tout, je n'avais fait que suivre ma propre voie. Reste à savoir ou elle me mènera. Vers la félicité ? Le malheur ? Je ne sais pas.

— « Tout est prêt de mon coté. J'ai pensé à prendre des vivres supplémentaires, mais la chasse reste une alternative non-négligeable. Tu serais étonnée de voir ce que la nature peut nous réserver comme surprise. » Enthousiaste à l'idée d'user de mes talents de chasseur, je lui fis un clin d’œil et la regardais ma camarade avec air un enjoué sur le visage. La chasse n'était pas qu'un passion, c'était toute une vie pour moi. « Si tout est bon pour toi aussi, on devrait se mettre en route. Parce qu'à ce rythme, on sera encore là à la nuit tombée. »

Sur ce, j’emboîta le pas direction le sud de Nueva. Un silence pesant régnait au départ, où je ne faisais que lancer des regards furtifs vers Stella jusqu'à ce que je me décide à le briser.

— « J'y pense...Concernant l'homme que tu cherches, qui est-il au juste ? Un ami à toi ?»

La moindre information, même la plus insignifiante était toujours utile. Reste à savoir ce que je pourrais en tirer pour qu'on le retrouve, même si j'admets que c'était plus ma curiosité que je tentais d'assouvir.
© 2981 12289 0

_________________

There's nothing
We can't change.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'Ordre des Astres

Race : Sirène
Âge : Vingt cinq ans
Avis sur la nation : L'Ordre fera régner la paix. Je ne comprends pas pourquoi personne ne le pense aussi. Il suffit pourtant d'y croire.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 14 Oct - 0:19

Cieran Aerendir

And it's only the beginning

Tu souris encore Stella quand il te parle, tu sentirais presque sa bonne humeur contagieuse t'envahir. Tu hausses les épaules à sa première remarque. « Je ne crains pas les monstres. Je sais me défendre. » Confiante, nullement arrogante, tu es après tout presque immunisée à toute attaque physique. En espérant ne pas tomber sur des araignées géantes empoisonnées. Le genre de monstre dont tu ne sais même pas la véracité de l'existence. En espérant que cela reste des mythes. Pourtant sa taquinerie te laisse surprise, tu écarquilles tes yeux en le fixant, te demandant alors s'il en était réellement capable. Tu n'oses demander, fronçant les sourcils sous la gêne soudaine qui monte et finalement tu détournes le regard, ne sachant pas quoi dire.

Il parle de chasse, de nature qui est remplie de surprise et tu soupires finalement, retrouvant ta bonne humeur. Tu vas devoir t'habituer rapidement à ce genre de plaisanterie si vous alliez passer quelques jours ensemble. « La vie elle-même est stupéfiante. » Il débute alors la marche avant que tu ne le suives, laissant un silence de quelques minutes peser. Il te regarde de temps en temps et finalement il brise le mutisme en posant une question. « Si on veut. Disons qu'il a une dette envers moi et que j'ai besoin de lui maintenant. » Tu lui fais un sourire, tu lui mens en le regardant dans le blanc des yeux. Ce n'est pas la première fois que tu le fais Stella, tu es plutôt douée même. Mais lui dire tes véritables attentions ne seraient pas mieux et il risquait même de te lâcher.

Alors tu as optée pour cette option. Pour la sûreté de ton opération. « Comme je l'ai déjà dit, il est très dur à trouver. C'est pour ça que tu es là... Merci d'ailleurs. » Un sourire doux, plus sincère que celui d'avant. Ton aura de sirène t'es très utile dans ce genre de moment n'est-ce pas ? À mieux avoir la confiance des autres. À mieux les trahir. « Et toi alors ? Pourquoi as-tu accepté de venir ? Tu n'as pas mieux à faire ? » Peut-être qu'il a une famille, qu'il a un métier, qu'il veut faire autre chose ? Tu es curieuse Stella. Et puis, autant savoir qui est ce garçon, ça passera le temps. Et c'est mieux que le silence. « Tu as l'air de savoir te débrouiller dans la nature. Tu as appris ça tout seul ? » Oui, tu poses des questions, peut-être que c'est de trop. Autant en garder pour le reste du trajet. Vous veniez juste de sortir de la capitale et le sentier vers la forêt se faisait voir vu le nombre de chevaux qui passaient par là chaque jour. Tu arrives à sa hauteur, ayant été derrière lui jusque là, et tu reprends alors une dernière fois. « Est-ce qu'il y a des lacs ? » Tu as oubliée de vérifier sur ta carte, mais passer plusieurs jours sans eau allait être difficile au vu de ta condition.
(made by voodoo doll)

_________________

Deneb

XynPapple
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Civil

Race : Humain
Âge : 25 ans
Avis sur la nation : Une de ses plus grandes fiertés mais vénère les Anciens Dieux au détriment des Seraphs.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 31 Oct - 3:13
"And it's only the beginning."
Chapter 1 : The march through the forest
La réponse de Stella m'avait fait sourire. Evidemment, je la savais capable de se défendre. Femme ou pas, on ne m'avait pas éduqué à instaurer une différence entre les deux mais le fait qu'elle se justifiait m'amusait.

— « Ah, vraiment ? »

C'est tout à fait le genre de choses que dirait quelqu'un qui n'a aucune idée de ce qu'il était possible de trouver dans cette forêt. Ah, si elle savait. Je l'attendais au tournant et serais curieux de voir ce qu'elle ferait contre une araignée géante tiens ! En toute honnêteté, je me doutais plus ou moins de ce qui pourrait arriver. Je ne sais pas, c'était juste une intuition.

La vie est stupéfiante. J'étais d'accord avec Stella. Mais tout est relatif quand on y pense. On ne choisit pas le déroulement des événements, on les subit pour la plupart. Ils sont parfois bénéfiques pour nous, ou destructeurs. Je ne pouvais pas m'empêcher de me remémorer le souvenir d'Eone, en cogitant rapidement sur ses paroles. Mon sourire s'affaissa, je détournais mon regard dans la direction opposée. Déglutissais.
La suite eue vite raison de balayer ce qui polluait mon esprit de réminiscences dont je me serais bien passé. Je tentais de reprendre du poil de la bête, cachant ce qui me tourmentait en rendant ce que ses lèvres m'affichaient gentiment.

— « Il n'y a pas à me remercier, c'est normal. Je ne sais pas trop quelle dette cet homme te doit mais...Enfin ce sont vos affaires, pas les miens. »

J'ignorais encore beaucoup de choses sur ce monde. Les enjeux, les manières de vivre. Une existence entière ne me permettrait même pas de tous les découvrir et je suis quasiment certain que malgré l'âge avancé de mon grand-père, il serait loin d'affirmer être allé jusqu'au bout. Nous ne sommes que des humains et notre existence n'est malheureusement que trop courte après tout.

Je serrais la sangle de mon arc. Ma famille me manquait déjà. Elle m'a toujours manquée. Mais je continuais de croire que j'avais pris la bonne décision. Je ne suis plus un enfant à présent, et c'est aussi quelque chose que j'aimerais prouver aux autres et à moi-même. Je me disais que, si j'arrivais un jour à retrouver mon père, il serait fier de voir un homme accompli devant lui.

— « Ne t'inquiète pas, j'ai fais ce que j'avais à faire avant de venir ici. Ma famille sait que je vais bien, alors... » puis je poursuivais, en inspirant légèrement « J'estimais que mon aide pourrait t'être précieuse et je te la donne, tout simplement. Je suis quelqu'un qui n'est pas attiré par l'or ni par la renommée. A mes yeux, il y a des choses bien plus précieuses qui valent la peine qu'on s’intéresse. » Je lâchais un rire, avant de continuer « Je dois te paraître bizarre, non ? Disons que j'ai grandi dans une civilisation à part que celle où vivent les gens d'aujourd'hui. Je pense que tu as dû le remarquer. »

Aux vêtements que je porte, à sa façon de voir les choses, entre autres. Evidemment, j'attendais patiemment que Stella réponde sinon ce n'était pas drôle.
Nous continuâmes notre chemin, s'enfonçant doucement dans la forêt. Pour l'instant, rien à signaler. Le plus dur restait à venir; elle me demandait s'il y avait des lacs dans le coin. Je leva un sourcil et me penchais pour consulter sa carte. Je la scrutais avec mon doigt, jusqu'à trouver l'endroit précis que je cherchais.

— « Hm...Le plus proche se trouve ici, à 2h de là environ. Pourquoi cette question ? Un besoin de faire trempette ? »

C'est vrai, c'était curieux. Je doute que c'était pour remplir sa gourde, puisqu'elle m'avait affirmé précédemment avoir tout les vivres nécessaires. A sa demande, je la guida là-bas. Je n'étais pas vraiment sûr que l'on tomberait que le lac du premier coup mais par chance, une gazelle traversa subitement le sentier que nous traversions. Et mes longues années de traque en tant que chasseur m'avait appris que ce genre d'animal avait généralement l'habitude de traîner à proximité des points d'eau. Je suggérais donc de la suivre discrètement, et j'avais vu juste : le lac n'était pas particulièrement grand mais l'atmosphère suffisait à apaiser n'importe qui.

— « Bon hé bien...Je te laisse vaquer à tes occupations. Je trouverai de quoi m'occuper en attendant, ce n'est pas ce qui manque. Alors prends le temps qu'il te faut surtout. Pas trop non plus, je n'aimerais pas penser qu'il te soit arrivé quelque chose. Alors si tu as un problème tu cris, d'accord ? Ah non j'avais oublié que tu savais te défendre, tu m'excuseras ! »

Lançais-je sur un ton moqueur et les yeux rieurs. Stella n'en avait pas fini avec moi, et plus qu'on ne l'aurait espéré. Mais ça, seul l'avenir était capable de nous le dire.
© 2981 12289 0

_________________

There's nothing
We can't change.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'Ordre des Astres

Race : Sirène
Âge : Vingt cinq ans
Avis sur la nation : L'Ordre fera régner la paix. Je ne comprends pas pourquoi personne ne le pense aussi. Il suffit pourtant d'y croire.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 31 Oct - 18:23
Suite > ICI

_________________

Deneb

XynPapple
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
 :: NUEVA :: La Capitale - Lelanaserine, cité des sages Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[FLASHBACK] And it's only the beginning || Cieran Aerendir
Sauter vers: