Lost Kingdom  :: Akantha :: El deserto

Ange et Vampire, entente impossible mais coopération indescriptible [pv Osael] (Terminé)

Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Ange et Vampire, entente impossible mais coopération indescriptible

ft. Osael Geosed

Mysto, désormais appelé Polaris au sein de l’Ordre des Astres après avoir rejoint les rangs des ArchMagisters, était rentré de mission il y a quelques jours seulement. A peine installé dans ses appartements et pensant qu’il allait pouvoir souffler un  peu avant de repartir en mission mais le pape en avait décidé autrement. En effet, les ArchMagisters furent convoqués pour participer à une réunion. Tous ne l’étaient pas, seulement Polaris et un de ses « frères », un ange parait-il qu’il n’avait encore jamais aperçu puisque depuis son entré dans les hauts rangs de l’Ordre, Mysto n’a pas été très présent étant donné qu’il ne faisait qu’enchainer ses missions.
« Bien le bonjour à vous. Si je vous ai convoqué ici, c'est pour vous parler d'un problème majeur dont j'aimerais que vous vous occupiez afin de préserver la croyance de notre peuple envers nos Dieux. En effet, depuis quelques temps, on me rapporte qu'un démon sème la mort à tous ceux qui se disent croyants afin, sûrement, de nous mettre des bâtons dans les roues dans nos projets. Un hérétique pour sûr qui veut nous empêcher de faire circuler la vérité et la foi. C'est donc pour cela que je fais appel à vous Orion et Polaris. Si vous êtes deux c'est parce que, qui dit démon dit forcément invocateur donc non pas un mais deux ennemis dont il faut se débarrasser. J'ai aussi convoqué vos subordonnés afin de les mettre au courant, si jamais vous voulez les envoyer, eux plutôt que d'y aller vous-même. Maintenant, j'aimerais connaitre vos intentions et savoir ce que vous comptez faire. »
Une fois les explications terminées, Mysto lança un coup d'œil vers son confrère avant de reposer son regard en direction du pape. Le visage caché par son écharpe et son œil gauche fermé afin de ne pas dégouter les plus faibles d'esprits présents dans la salle, il prit à son tour la parole.
« Pour ma part, je vais vous demander d’envoyer mes subordonnés partout où le démon est passé. Ainsi, ils verront si les personnes qui ont vu ou entendu parler du démon sont toujours soumis à nos Dieux. Evidemment, si ce n’est pas le cas, la seule punition à leur apporter n’est autre que la mort. Pour ce qui est du démon et de l’invocateur, j’irais personnellement sur place, de toute façon, je ne pense pas qu’envoyer les plus faibles d’entre-nous soit judicieux. Donc, je m’en charge. Je laisse donc la parole à Orion. »
En effet, il n’est pas utile d’envoyer une quinzaine d’hommes se faire massacrer. Même s’ils reviendraient sûrement victorieux, il risquerait d’y avoir trop de perte. Ce n’était vraiment pas un choix judicieux pour Mysto même si ça ne le dérangeait pas personnellement mais il faisait ça pour que l’Ordre des Astres puisse continuer d’évoluer en plus d’augmenter sa puissance à lui. Après tout, on ne croise pas un démon tous les jours.

--

Un des devoirs d’Archmagister était de s’occuper du recrutement des Magisters et des Prêtres. D’un œil extérieur, cela pouvait ressembler à un travail ennuyeux, mais Orion savait que ce devoir devait être fait avec le plus grand soin. Il avait déjà vu et vécu plusieurs trahisons durant sa carrière en tant que Magister et savait qu’il devait prendre son temps pour faire ses choix et donner la chance à ceux qui le méritaient réellement. Un mauvais choix, un mauvais placement coûtait du temps et de l’énergie qu’on pouvait facilement placer sur des missions plus productives que de devoir partir à la recherche des mécréants pour les anéantir.

Dans une salle spacieuse, de nombreux candidats attendaient alignés sur deux rangées, face à face et main dans le dos, dans le silence. Un peu plus loin, en haut d’un escalier de quelques marches, se trouvait le bureau de l’Archmagister Orion. Une tension régnait dans la salle, on pouvait sentir le stress monter en chacun des élèves. Orion, de sa main, passait en revue quelques candidatures sans un mot et observant, depuis l’ombre de son visage, les différents candidats.

Après quelques minutes, il recula son siège et se leva. Il descendit les marches une à une, ce qui avait pour conséquence de mettre encore plus la pression sur les futures recrues. Arrivé en bas, les élèves se sentaient tellement petits face au mur de deux mètres qui s’avançait dans les rangs. Un aller-retour avant de reprendre sa position vers les marches. D’un ton dur, il annonça :

« -Candidats et candidates, ce jour est un jour spécial pour vous, mais aussi pour nous. Pour vous, car certains d’entre vous vont sortir d’ici en étant Magister ou Prêtre. Et pour nous, car vous serez nos yeux et nos oreilles sur le terrain. Et comme chacun le sait, la trahison est punie par les Dieux. Est-ce bien clair ?
-OUI ARCHMAGISTER !
-Bien. »

Il fixa un candidat, le pointa du doigt et ajouta :

« -Candidat, avance d’un pas et annonce ton nom.
-JE M’APPELLE LEWIS SPIR, ARCHMAGISTER !
-Approche ici Lewis. Donne-moi le nom de ton septième Dieu.
-SON NOM EST CURIOSITE, ARCHMAGISTER !
-Qu’es-tu prêt à faire pour notre religion ?
-JE SUIS PRÊT A DONNER MA VIE, ARCHMAGISTER !
-Es-tu sûr de toi ?
-OUI, ARCHMAGISTER !
-Bien, dans ce cas, attaque-moi.
-C… Comment ?
-Attaque-moi pour me tuer.
-J… AVEC TOUS MES RESPECTS, ARCH…
-J’en ai rien à faire de ton respect. Je t’ai donné un ordre n’est-ce pas ? Alors pourquoi ne l’exécutes-tu pas ?
-J… Je… »

Orion balança son poing à côté de la figure du candidat, le laissant tomber au sol, effrayé.

« -Un ordre est un ordre et tu as désobéi à mon ordre. Retourne te former avant de repointer ton nez ici. EST-CE BIEN CLAIR POUR TOUT LE MONDE ?! VOUS N’ÊTES PAS ICI POUR VOUS TOURNER LES POUCES ET ENCORE MOINS POUR DÉSOBÉIR AUX ORDRES !
-OUI, ARCHMAGISTER !
-Suivant. Toi là.
-JE M’APPELLE GLEN ORTIS, ARCHMAGISTER !
-Approche. Ortis, serais-tu le fils du Magister Ortis ?
-OUI, ARCHMAGISTER !
-Et pourquoi tu es là ?
-POUR SUIVRE MON PERE, ARCHMAGISTER !
-Et si ton père nous trahis que feras-tu ?
-JE LE TUERAI, ARCHMAGISTER !
-Bien. Ta candidature scolaire n’est pas au top, pourquoi cela ?
-JE NE SUIS PAS UN GÉNIE, MAIS JE ME DONNE A FOND DANS CE QUE JE FAIS, ARCHMAGISTER !
-Dans ce cas, durant cette première année en tant que Prêtre, tu vas me faire un plaisir de me montrer ce que tu vaux ou alors tu vires.
-MERCI, ARCHMAGISTER !
-Suivant. »

La matinée se passa ainsi. Chacun leur tour, ils passèrent « l’examen final » avec Orion. Son recrutement était connu pour être assez difficile, mais les recrues étaient choisies avec soin et intelligence. Il voulait voir et comprendre le fonctionnement de chacun pour ne pas avoir une mauvaise surprise par la suite en leur demandant des choses auxquelles ils ne s'attendaient pas spécialement. Même si le risque zéro n’existait pas, il fallait toujours tenter de l’atteindre.

L’après-midi, Osael était convoqué par le Pape Jorgën pour une mission. D’après la missive, il allait être avec un autre « frère » de l’Ordre des Astres : Polaris, un vampire. Orion se dépêcha et arriva avant son collègue. Il salua respectueusement le Pape Jorgën et discuta avec ce dernier en attendant Polaris. Après quelques minutes, le voilà qu’il entra dans la salle et se plaça près d’Orion et du Pape. Ce dernier détailla donc la mission en leur pointant du doigt quelques subordonnés qu’ils pouvaient prendre avec eux. L’Archmagister Polaris prit la parole pour répondre au Pape. Osael l’écoutait sans dire un mot et son tour vint ensuite.

« -Comme l’a expliqué Polaris, il vaut mieux envoyer les subordonnés en reconnaissance et en aide pour les personnes dans le besoin. Je leur ferai parvenir l’ordre. Quant à moi, je pars en chasse avec Polaris. Un Démon qui agit ainsi et un invocateur qui le soutient, ça ne présage rien de bon. Pouvez-vous nous dire s'il y a des lieux où nous devons agir en priorité?
-D'après les dernières informations, ils seraient passés à l'action près du désert d'Akantha. Que les Nouveaux Dieux vous bénissent.
-Je prends congé. Majesté. Polaris. »

Saluant, avec une main sur le cœur, le Pape, Orion s’activa et donna l’ordre aux subordonnées, Magisters et Prêtres, de partir en aide aux blessés et en reconnaissance dans le sud-est d'Akantha pour vérifier que les gens n’ont pas désertés la religion. Ils devaient lui faire un retour sur les possibles trahisons pour qu’il puisse jauger la situation et mettre en place des actions pour régler ce problème.

Un nouvel ennemi avait fait son apparition. Aucune pitié. Après avoir donné les directives, Orion retrouva Polaris près de l'entrée de Mearian. La route risquait d'être longue et malgré le fait qu'il n'aimait pas spécialement être en duo, il le devait par ordre du doyen.

Direction: El Deserto.

--
Feat. Mysto Hiruko
Ange et Vampire, entente impossible mais coopération indescriptible

ft. Osael Geosed

Après avoir donné son avis, Mysto laissa la parole à son confrère Orion. Celui-ci était du même avis que le vampire, il pensait aussi qu'il était plus judicieux d'envoyer les subordonnés en reconnaissance afin de soigner les blessés si besoin et se débarrasser des hérétiques si besoin. Il prit aussi la décision de partir avec Polaris malgré que cela ne les enchantaient pas vraiment, ni l'un ni l'autre, ils n'avaient pas le choix que de coopérer pour mener à bien cette mission.

Orion salua le Pape et quitta la table après que celui-ci leur est indiqué le lieu où il était possible de retrouver le Démon. Pendant que son confrère donnait les ordres à ses subordonnés, Polaris en fit de même, leur demandant de soutenir leur compère. Une fois fait, Mysto se dirigea vers l'entrée de Mearian équipé simplement d'un sac à dos, de ses deux dagues cachés à sa ceinture et une gourde remplit de sang. A l'entrée, il récupéra son cheval sur lequel il déposa ses affaires et patienta quelques minutes avant de voir arriver Orion. A peine en visuel et toujours loin, Mysto donna un coup de talon à son cheval afin que celui-ci commence à avancer aux pas, allure assez lente, laissant le temps à Orion de le rattraper une fois son cheval monté.
"Je suppose que tu le sais, mais le désert d'Akantha est assez loin. J'espère que tu n'as pas le mal des transports."
Le trajet allait effectivement être long... Très long. Leur destination était à plusieurs jours. En effet, étant à plus ou moins mille kilomètres du désert, et qu'il fallait se déplacer aux pas pour ne pas fatiguer les chevaux, ceux-ci avancent donc à environ sept kilomètres par heure. Sans oublier que malgré une chaleur toujours présente en ce mois de Septembre, les orages faisaient fureurs et les tempêtes étaient très fréquentes surtout la nuit. Le voyage allait donc durer une bonne semaine avant d'arriver à destination et, une fois la mission remplit, il fallait compter une nouvelle semaine afin de rentrer à Mearian.

Malgré une météo capricieuse, les voilà donc arrivé après plusieurs jours de voyage dans le désert d'Akantha. Très peu de mots furent échangés pendant le trajet entre les deux confrères ArchMagisters. Continuant d'avancer à la recherche de la moindre preuve qui pourrait les aider, ils tombèrent sur un groupe d'individus, sûrement des bannis qui avaient été envoyés ici afin de termine leur vie loin de toute civilisation. Ils en profitèrent donc pour le demander des informations. Sachant que la taille était un élément clé dans la dissuasion et un gain de temps, il laissa son confrère Orion s'occuper de leur soutirer des informations. Pendant ce temps, Mysto en profita pour récupéra sa gourde attaché à la scelle de son cheval et avaler une gorgée de sang tout en prenant soin de tourner la tête de façon à ce que personne ne puisse voir son visage au moment où il retira l'écharpe.

--

Cheval sellé, gourdes d’eau attachées, il était de temps de partir. Et voilà qu’à peine parti, Polaris lui fait une réflexion pour savoir s’il n’avait pas le mal du transport. A quel moment seulement lui avait-il demandé de lui adresser la parole ? Et en quoi cela le regardait ? Malgré sa demande, Orion n’y répondit pas et commença à galoper à cheval.

Les jours passés pendant le voyage n’étaient pas de tout repos, surtout que le temps n’était pas en leurs faveurs pour cette mission. Nonobstant les intempéries, ils arrivèrent dans le désert d’Akantha : El Deserto. Orion avançait sans prendre en compte la vitesse de son partenaire Archmagister. Il n’était pas là pour faire du babysitting et encore moins avec un autre général. Un peu plus loin, les yeux d’Osael tiquèrent sur un groupe d’individus qui ne semblait pas avoir été attaqués par le duo démoniaque.

Il descendit de son cheval, ne prenant pas le temps d’attendre le vampire, il aborda le groupe tout en observant les alentours : vêtements de longues dates, gourdes usées, tipis, ... En bref, de la pourriture qu’il fallait détruire.

« -Q... Qui êtes-vous ?
-Deux questions : Avez-vous entendu parler du Démon qui agit dans les environs ? Et seconde question, d'où venez vous ?
-De... De quoi ? Mais qui êtes-vous d’abord ?
-Je ne me répèterai pas, sauf si vous ne tenez pas à vos vies, je peux m’occuper de votre cas rapidement.
-Non Messire ! Nous... Nous avons bien entendu parler du démon, on dit qu’il se dirige au fin fond du désert.
-Bien, il me manque encore une réponse.
-Nous sommes de simples errants, nous avons été banni d’Akantha et nous vivons reclus dans le désert. Pouvez-vous nous aider s’il vous plait ?
-Aider de la pourriture comme vous ? N’osez même pas y penser. Mais vous pourriez faire une chose. »

Osael siffla son cheval qui vint à lui et monta dessus, puis ajouta :

« -Mourrez comme des chiens dans ce désert. Déchets. »

Il reprit le chemin du désert avec pour but de s’enfoncer un peu plus et sûrement de trouver quelques endroits où le Démon aurait laissé quelques « preuves » de son passage : « -Il aurait pu nettoyer ces impuretés avant de partir, tsss... », pensait-il.

Un peu plus loin, à quelques kilomètres, une carriole était renversée et en feu. Des victimes étaient au sol. Orion galopa rapidement jusqu’à la charrette et descendit de sa monture une nouvelle fois. Il distingua trois victimes : deux hommes morts et une femme blessée. Une chose attira son attention : les inconnus étaient de Mearian. Il s’approcha de la jeune femme allongée sur le sol, un poignard enfoncé dans le dos.

« -Dém... Le Démon... »

Elle pointa avec difficulté la direction qu’avait prit le Démon. Le sol avait des traces de sabot, sûrement son cheval. Orion s’accroupit vers la jeune femme et répondit :

« -Merci, que les Seraphs vous ouvrent les portes du paradis.
-A...Men... »

Son dernier souffle laissa sa tête tomber sur le sol du désert. L’Ange se releva et d’un geste de la main, créa une prison avec les corps à l’intérieur et enterra la boule de terre dans le sol. Ils méritaient une mort dans la paix, voilà ce que gagnait les croyants.

« -On a notre piste. »

--

Feat. Mysto Hiruko
Ange et Vampire, entente impossible mais coopération indescriptible

ft. Osael Geosed

Sans attendre son confrère, Orion descendit de son cheval et prit les devants en questionnant les personnes présentes dans le désert. Ils n'avaient pas l'air d'aller bien mais pour aucun des deux ArchMagisters cela n'était dérangeant. Bien au contraire, si ils étaient ici, c'était sûrement pour une bonne raison et mériter. Les deux avaient l'air de penser qu'ils auraient même dû mourir. Enfin, si ça avait été le cas, il leur aurait été impossible de les interroger. Ils serviront finalement à quelque chose dans leurs misérables vies.

Pendant que Mysto buvait le sang dans sa gourde, l'Ange en profita pour leur poser des questions afin d'en apprendre plus sur le Démon et ses passages. Les informations soutirées, il était temps pour les deux compères de reprendre la route, direction le fin fond du désert. Bien entendu, ils partirent sans aider les bannis, après tout, c'était déjà un miracle qu'ils les laissent vivants. Orion prit les devants, se dirigeant vers leur nouvelle destination pendant que Polaris le suivait, un peu plus loin toujours au pas. Il n'était pas plus pressé que ça et en plus, l'écart laissé était fait exprès. On sentait bien que les deux ne pouvaient pas vraiment se saquer.

Après quelques kilomètres parcourus, ils tombèrent sur une carriole en feu. Au sol se trouvait des victimes. Orion prit de nouveaux les devants et se dépêcha de les rejoindre pendant que Mysto, comme à son habitude, prit son temps. Il finit par rattraper son retard sur son frère ArchMagister, mais à peine arrivé que Orion avait déjà terminé de poser ses questions et était remonté sur son cheval pour repartir. Sans se soucier du sort des victimes, le Vampire continua de suivre son partenaire.
"On a notre piste."
Enfin une parole de la part de l'Ange. Sûrement pas dédiée à Mysto, il devait se parler à lui-même. Ils allaient enfin pouvoir descendre des chevaux et se dégourdir les jambes puisque, à peine quelques pas après, les voilà face à face avec une femme qui avançait dans le désert avec le fameux Démon à ses côtés. Descendant de son cheval, Polaris s'avança vers la femme et s'arrêta à quelques mètres d'elle.
"C'est donc toi l'invocatrice du Démon je suppose. Je ne vais pas y aller par quatre chemins, l'heure de ton jugement est arrivée. Avant ça, j'aimerais te poser quelques questions. Pouvoir invoquer un Démon veut forcément dire que tu es amplis d'un sentiment négatif. En plus de ça, tu t'en prend aux croyants. Je suppose que tu as de la haine mais j'aimerais savoir pourquoi ?"
L'invocatrice lui adressa un grand sourire, on pouvait comprendre qu'elle était pleine de haine juste en la regardant. On avait l'impression qu'elle allait exploser tellement cette haine était intense. On la ressentait, il n'y avait même pas besoin de poser de questions pour le savoir.
"Pourquoi ? Je vais te l'expliquer... Mais juste avant votre mort !"
A peine sa phrase terminée que le Démon sauta en direction du Vampire. Sans même y prêter attention, Mysto se rua vers l'invocatrice alors que le Démon venait de se faire arrêter par l'Ange.
"C'est toi que je veux, pas ton toutou."
Dégainant ses dagues, il fonça sur la femme qui se trouvait être une Lycan puisque des griffes apparurent, ses dents s'affutèrent et ses oreilles de loups se montrèrent. Les dagues du Vampire s'entrechoquèrent contre les griffes de la Louve. Les coups s'enchainèrent, l'agilité de Polaris lui permit de prendre le dessus et d'entailler la joue de son adversaire qui recula à la suite du coup reçu. Ne lui laissant aucun répit, Mysto lui fonça à nouveau dessus et fut surprit par l'apparition d'insectes autour de lui. Elle avait déjà dévoilée ses pouvoirs.
"Chaque piqûres de mes insectes réduiront tes déplacements. Tu te retrouveras donc très vite incapable d'effectuer le moindre mouvement. Ne serait-ce que bouger le petit doigt."
Courant autour de la Louve, Mysto esquivait les petites bêtes qui volaient au-dessus de lui. Il subit tout de même quelques piqûres, le ralentissant petit à petit. Ne se souciant plus des bestioles, il se concentra à nouveau sur sa cible principale et retourna au corps à corps contre elle. Les insectes le ralentissait de plus en plus, pourtant, il réussit à lui infliger plusieurs autres entailles au niveau du visage. Cependant, il se prit lui aussi plusieurs coups de griffes, principalement au niveau des membres afin de l'immobiliser le plus rapidement possible. Pendant que leur combat continuait, à quelques mètres d'eux, Orion et le Démon se livraient eux aussi un combat acharné.

--

La piste avait mené les deux Archmagisters directement au duo démoniaque. Alors qu’ils venaient tout juste d’arriver, Polaris pris cette fois les devants pour aller « discuter » avec, ce qui semblait être, l’invocatrice. Il rentra directement dans le vif du sujet en demandant la raison de ses attaques, mais celle-ci rétorqua avec un sourire des plus maléfique, qu’elle donnerait sa réponse une fois les deux généraux entre la vie et la mort. « -T’as surtout intérêt de nous tuer d’un coup si tu veux survivre », murmurait-il. Pensait-elle réellement pouvoir les laisser entre la vie et la mort ? Ne connaissait-elle donc pas les quelques rumeurs sur les Archmagisters ?

Alors que la conversation venait à peine de se clore, le Démon ne perdit pas une seconde et s’activa sur Polaris. Orion, déployant instantanément ses ailes, accéléra en direction du Démon et stoppa net son coup de poing avec un autre coup de poing. Le Démon et l’Ange était debout, sans forcer, il avait sûrement lancé cette attaque pour mesurer le duo de l’Ordre des Astres.

Malgré ça, Osael ressentait la puissance du Démon et il n’allait pas le prendre à la légère. Polaris, quant à lui, était déjà en pleine bataille avec l’invocatrice : une Lycan. Le temps n’était pas à la balade cette fois, mais au combat. Le Démon recula d’un pas et l’Ange fit de même. Deux hommes de deux races qui se haïssaient depuis des siècles et des siècles.

Le démoniaque ne tarda pas à prendre sa forme originel. Une monstruosité noire possédant des cornes et des yeux aussi rouge que les flammes de l’enfer. Sa respiration était très lourde, les ténèbres l’entouraient. Il faisait presque la même taille que l’Ange, un peu plus au dessus de lui malgré tout. Le combat risquait de faire des dégâts, mais dans un désert, Orion ne pouvait pas mieux rêver pour éclater son adversaire.

Il déploya ses ailes et créa une épée aussi grande que lui de roche. Son aura se changea, sa lumière bleutée des ailes devenait plus luisante. Un combat entre la lumière et les ténèbres. Le Démon prit la parole d’un ton très grave :

« -Pas besoin de présentation je suppose merdeux d’Ange.
-Comme tu dis, déchet. »

Le démoniaque se lança en premier : un coup de poing stoppé net par le plat de l’épée de roche d’Osael et celui-ci enchaina un coup de coude dans l’abdomen du Démon. Ce dernier recula et revint à la charge. Cette fois, un coup du marteau venant d’en haut avec ses deux mains, Orion tenta de bloquer de nouveau avec le plat de sa lame s'aidant de ses deux mains, mais le cornus envoya un coup de pieds avec une accélération ténébreuse dans l’abdomen de l’Ange ce qui l’envoya valser à quelques bon mètres.

« -Tch... T’vas pas me faire chier longtemps, j’te préviens.
-Montre-moi ça hahaha ! »

Son rire ne faisait qu’agacer l’Archmagister. Il se releva rapidement, reprit son épée de roche et tenta une nouvelle accélération sur le Démon noir. Il utilisa sa vitesse à pleine puissance pour asséner un coup à son adversaire. Ce dernier le bloqua, mais Orion n’en resta pas là : il lâcha son arme dans les mains du cornus et glissa sur le côté, grâce à ses ailes, puis créa une nouvelle épée et attaqua le côté du Démon. Ce dernier vola à une bonne distance de lui. L’Archmagister ramassa sa seconde arme qui était tombée sur le sol et s’avança vers le déchet encore au sol.

Se relevant de l’attaque, le démoniaque plaça sa paume ouverte en direction d’Osael et créa une boule noire qu’il tira sur ce dernier. Par réflexe, l’Ange tapa du pied sur le sol pour créer un mur de roche pour se protéger de l’attaque, mais le Démon utilisa la non visibilité de l’Ange pour se mouvoir rapidement sur lui et tenter une offensive au corps à corps. Osael, derrière le mur, n’attendait que son arrivée avec une lance prête dans ses mains. Le visage de l’ennemi en disait long sur la douleur qu’il allait ressentir en prenant cette attaque de plein fouet. Orion lança son arme sur le Démon qui traversa son corps et le fit tomber non loin de l’autre combat.

Le cornus noir n’était pas encore mort, mais l’attaque à la lance l’avait énormément bien amoché. Un trou sur le côté de son corps, ce n’était pas une super nouvelle pour lui. Alors que l'Archmagister s'approchait du blessé, son regard fit une rapide analyse de l’autre combat.

« -Toujours en vie l’autre buveur de sang ? », pensait-il.

--
Feat. Mysto Hiruko
Ange et Vampire, entente impossible mais coopération indescriptible

ft. Osael Geosed

Les combats faisaient rage. Des deux côtés, les combattants se donnaient à fond afin d'emporter la victoire. Une chose était sûre, le premier qui remportait son duel allait pouvoir partir aider son partenaire et ainsi avoir de grandes chances de s'offrir la victoire.

Mysto et la louve étaient toujours en plein échange de coups au corps à corps. En plus des coups de griffes, la louve avait lâchée ses insectes en masse contre le Vampire. Celui-ci se voyait ralentit de plus en plus, la Lycan comprenait que s'était le meilleur moyen pour le vaincre. Déduction faite, elle sauta en arrière afin de s'éloigner et tendit les bras en avant, laissant s'échapper encore plus de bestioles.
"Ta fin est proche !"
Ayant toujours son œil gauche fermé comme à son habitude, Mysto n'avait pas un champ de vision très large. Il était temps pour lui de se donner à cent pour cent. Ouvrant son œil, il dévoila sa greffe de goule. Choquée, la Lycan se mit à sourire toujours en laissant ses insectes se propager sur le champ de bataille.
"Tu es donc une goule ?! Non... Pas possible, sinon tu aurais les deux yeux identiques ! Un humain mélangé à une goule alors !"
Ne pouvant plus se déplacer à cause des piqûres, Polaris se mit à rire tout en balançant l'écharpe qui cachait son visage au sol. La vision horrifique de son visage choqua une nouvelle fois son adversaire. On pouvait apercevoir sa bouche complètement déchiquetée, laissant des morceaux de chaires pendre et ses gencives étaient totalement à découvertes, il ne possédait plus de lèvres et avait un énorme trou dans la joue. La Lycan ne comprenait plus ce qui se passait et qui elle affrontait réellement.
"Un...Un Vampire ?! Qu'est ce que tu es au final ?!"
"Je suis ton bourreau. Le reste ne te regarde pas."
Tendant sa main devant lui, un trou noir apparut dans le creux de sa paume. Les grains de sable présents dans les alentours étaient aspirés dans le fameux trou noir le faisant grossir de plus en plus. Seulement, il n'y avait pas que les grains qui étaient aspirés, les bestioles de la louve se voyaient elles aussi, absorbées dans le trou noir, laissant l'invocatrice dans le mal puisqu'elle venait de mettre énormément d'énergie dans sa dernière nuée. Une fois tous les insectes absorbés, il leva le bras, prêt à balancer le trou noir sur son adversaire. Jetant un rapide coup d'œil vers le Démon, il le vit allongé sur le sol. L'Ange avait l'air de se débrouiller et lui aussi avait le regard tourné vers le Vampire.

Lançant la boule sur la louve, celle-ci réussit à l'esquiver de justesse mais l'explosion laissa échapper tout ce qui avait été absorbé dans toutes les directions. Évidemment, les insectes étaient morts. Se prenant les débris dans la figure, la louve se tourna à moitié, faisant bouclier avec son dos afin de ne pas recevoir les projectiles dans la figure. Mysto en profita pour balancer sa dague, espérant lui planter dans le dos mais c'était sans compter l'intervention du Démon qui surgit de nulle part, mettant un coup dans la dague, la laissant se planter dans le sol. Petit à petit, l'effet d'immobilisation s'estompait, le Vampire commençait à retrouver l'usage de ses membres inférieures. S'approchant de ses adversaires, il se retrouva côte à côte avec son partenaire.

Le Démon et la Lycan partirent les deux dans des directions différentes, plaçant les ArchMagisters dos à dos. Les combats étaient désormais inversés, l'Ange se retrouvait face à la louve et le Vampire face au Démon. Le combat pouvait reprendre, mais avant cela, Polaris lâcha un mot, entendu par Orion et ses adversaires.
"La dague."
Au moment où il s'apprêtait à retourner combattre, Mysto fut prit d'un énorme mal de crâne, se tenant la tête, il resta immobile quelques secondes avant de reprendre ses esprits. Un grand sourire sur son visage s'afficha, fixant le Démon, il parlait à Otsym, la personne qui l'accompagnait dans sa tête.
"Pff.. Toujours pas terminé ? Laisse moi faire, je vais te montrer."
"Tu ferais mieux de la boucler et admire un peu la scène. J'ai pas besoin de toi, du moins pas maintenant, laisse moi faire."

--

Le combat entre le Vampire et la Louve faisait rage, mais une nette supériorité de l’Archmagister Polaris se ressentait. Mais une chose ne passa pas inaperçu pour Osael : le visage du Mearianien qui semblait complétement déformé. Un Vampire ? Mouai, on aurait plus dit une expérience qui avait mal tournée, entre le bas du visage carrément défoncé et un œil de goule, c’était un buveur de sang assez spécial. Mais Orion en avait vu des choses sur le champ de bataille, ça ne lui faisait ni chaud, ni froid, il était juste... Curieux.

L’Ange s’approcha donc du Démon, celui-ci se releva tant bien que mal et se retrouva de nouveau face à l’ailé. C’était la dernière passe, le dernier échange entre les deux pour désigner un vainqueur, même si la situation parlait d’elle-même. Orion avait encore une de ses deux épées de roche dans la main, la tenant par le pommeau, il allait pouvoir détruire le Démon et absorber son âme pour regagner du pouvoir magique.

Il s’arrêta à quelques mètres du cornus noir, la tension était à son comble, mais au moment où Orion déploya ses ailes, le démoniaque disparu de son champ de vision. Où était-il allé ? Le regard d’Orion se déplaça dans toutes les directions pour tenter de le retrouver, mais aucune trace de lui. Le son des débris chutant dans toutes les directions attira le regard de l’Ange. C’est à ce moment qu’il retrouva le Démon : près de son invocatrice. Il s'était téléporté pour protéger sa maitresse.

Orion s’approcha de son partenaire. Un face à face final se préparait. Les deux ennemis échangèrent d’adversaire : Orion allait croiser le fer avec la Lycan et Polaris avec le Démon. Les deux Archmagisters étaient dos à dos.

« -La dague. »

Polaris lâcha ce mot devant toute l’assemblée. Orion jeta un regard à l’arme plantée un peu plus loin et comprit la tentative de son frère de l’Ordre. L’Ange devait tout faire pour garder son ennemi près de l’arme. Ça ne devrait pas être compliqué vu leurs états.

« -Ne me dis pas ce que j’ai à faire, Vamp’oule. »

Il n’appréciait guère qu’un Archmagister lui donne des ordres. Encore moins une expérience foireuse. Profitant du moment où Orion conversait avec Polaris, la Lycan envoya une flèche d’insecte visant la tête de l’Ange. Celui-ci leva son épée pour trancher cette maudite magie. Ne lui laissant pas le temps de reprendre du souffle, il tapa du pied et un mur se leva sous la louve qui l’éjecta dans les airs.

« -Bien. Sur mon terrain de prédilection. »

Il prit appui dans le sable et parti telle une balle sur l’invocatrice dans les airs l’enchainant avec cinq allers-retours tout en l’attaquant avec l’épée rocheuse. Elle tentait de se protéger, mais les coups à cette vitesse ressemblaient à des coups de canon à portée de tir. Elle finit par tomber du ciel, près de la dague, mais le Démon était là pour la rattraper dans ses bras. A ce moment précis, les deux adversaires étaient exactement à deux mètres de la dague plantées au sol. Orion regardait d’en haut, se préparant au bouquet final.

--
Feat. Mysto Hiruko
Ange et Vampire, entente impossible mais coopération indescriptible

ft. Osael Geosed

L’ange n’avait pas apprécié de recevoir des directives de la part de son partenaire. Après avoir râlé, il repartit au combat contre son nouvel ennemi, l’invocatrice. Pour Polaris, son adversaire était désormais le Démon. D’ailleurs, il avait l’air d’avoir été bien amoché. Une fois ses mots de tête passés, Mysto se rua sur le monstre équipé de sa seule dague restante. Arrivé au corps à corps, l’agilité du Vampire lui permit de rapidement prendre l’avantage. Les coups de dagues s’enchainèrent, pourtant, le Démon arrivait tant bien que mal à esquiver ses coups et à les parer. Voyant qu’il se protégeait, Polaris changea son rythme et envoya un coup de pied dans l’abdomen du Démon, le faisant reculer de quelques pas.

Une petite pause dans le combat s’effectua, la chose avait l’air préoccupée en voyant son invocatrice à terre. Voulant à tout prix la protéger, il courra dans sa direction, mais une fois à quelques mètres d’elle, il se prit un coup de dague dans le dos, Mysto venait de lui planter son arme en l’attaquant par derrière. Après tout, coups bas ou non, du moment que cela le menait à la victoire il n’en avait rien à faire de l’honneur.
« Tu veux la rejoindre ? Laisse-moi m’occuper de ça… New Magnet. »
La dague plantée dans le sol s’illumina d’une lueur noire. L’expérience du combat avait permit à Mysto de toujours penser à laisser une petite quantité de magie sur ses dagues afin de pouvoir utiliser son pouvoir sur elles si cela était nécessaire. Il avait vu juste, cette initiative lui était bien utile. La dague était donc devenue un nouveau centre de gravité, attirant tout ce qu’il y a dans les alentours vers elle, que ce soit le sable, le Démon, la Lycan et même l’Ange.
"Tu ferais mieux de te mettre à l’abris derrière quelque chose ou tu risque de perdre tes plumes le pigeon."
Hop, retour à l’envoyeur, une vamp’oul et un pigeon. Quelle belle équipe n’est-ce pas ? Malgré le pique, il lui donna l’information qu’un mur de terre ou autre pouvait l’empêcher d’être attirer vers l’arme. Ne se souciant plus de lui, il concentra le reste de son énergie dans la paume de sa main afin d’envoyer sa dernière attaque.
"Black Hole."
Comme auparavant, tout le sable des environs fut absorbé dans le trou noir présent dans la main du Vampire grossissant de plus en plus. La fin du combat approchait, il ne manquait plus que le bouquet final… Un joli feu d’artifice dans le ciel.

--

Pigeon ? L’enfoiré. Il avait osé le surnommer le pigeon, le comparer à un maudit volatile. Il le paiera cher, mais le moment n’était pas à ça. L’avertissement de son collègue lui avait mis la puce à l’oreille. Il ne connaissait pas son type de magie, même s’il savait ce qu’était la gravité, mais il ne connaissait pas l'étendue du pouvoir de Polaris. Dans les airs, Orion n’avait pas d’autre solution que de rapidement descendre pour se protéger derrière un mur. Le regard d’Orion fit le tour du terrain : les murs créés auparavant étaient loin de sa position. Attendez. Non, un mur était tout proche, celui qui avait servi à envoyer l’invocatrice dans les airs.

Sentant la gravité faire son effet, il devait se dépêcher d’agir. Il utilisa sa vitesse de vol pour tenter d’atteindre le mur, mais la force du pouvoir de son collègue prenait de plus en plus d’emprise sur lui.

« -Merde. »

Il tenta le tout pour le tout. Il concentra son énergie à descendre, verticalement, de sa position, un peu éloigné du centre de gravité, puis à peine son pied toucha le sol qu’un mur se leva devant lui. Ouf. C’était juste. Restant derrière son bouclier rocheux, il observait tranquillement la scène qui avait lieu un peu plus loin. Il a suffi de quelques secondes pour que les deux ennemis se retrouvent coincés avec tout un tas de choses vers la dague ou plus précisément vers le centre de gravité qui avait créé par l'Archmagister.

C’était le bon moment. Orion utilisa ses deux paumes de mains pour créer une prison de sable assez grosse pour englober les ennemis et toutes les choses qui étaient collées à eux. Enfermés dans une boule, Osael la souleva dans les airs et la maintint ainsi, attendant la confirmation de Polaris. Ce dernier créa ce qui semblait être un trou noir dans sa main. La taille de cette technique grossissait de plus en plus, comme si sa nourriture était les débris des environs.

Puis instinctivement, Orion créa une brèche pour Polaris dans la prison sableuse.

« -T'as pas intérêt à bousiller l'âme du Démon. »

--  
Feat. Mysto Hiruko
Ange et Vampire, entente impossible mais coopération indescriptible

ft. Osael Geosed

Mysto venait de lancer son sort. Tout ce qui se trouvait dans les environs se voyait attiré vers la dague plantée dans le sol. Avertit par son partenaire, l'Ange se dépêcha d'atterrir sur le sol afin de se cacher derrière un mur qu'il créa dès que son pieds fut posé sur le sable. Quant aux deux ennemis des ArchMagisters, ils étaient totalement coincés vers la dague, avec le sable qui les recouvraient, il ne restait plus qu'à les terminer en beauté.

Orion, à son tour utilisa sa magie pour créer une prison de sable enfermant ses adversaires dedans. Une fois fait, il souleva la boule dans les airs et l'a fit léviter attendant que Polaris finisse de se préparer. En effet, de son côté, le Vampire en profita pour créer un trou noir dans la paume de sa main, absorbant un maximum de débris dans les environs, faisant ainsi grossir son trou noir. Une fois assez imposant, il jeta un coup d’œil vers son confrère.
"Sésame, ouvre toi !"
Un rire sarcastique se fit entendre et avant de balancer son mini soleil noir, Osael l'avertit de faire attention à ne pas trop les amocher.
"T'as pas intérêt à bousiller l'âme du Démon."
Ouvrant une brèche dans sa prison, il permit à Mysto de lancer son trou noir à l'intérieur avant de refermer la brèche créant une explosion dans la prison. On ne pouvait pas voir ce qui se passait puisque la boule en lévitation était totalement fermée mais on pouvait se douter qu'il ne restait que très peu de chance pour les deux ennemis soient encore vivants.

--

Orion avait ouvert une brèche dans sa prison de sable pour que son collègue envoie la boule noire à l’intérieur. Une fois le black hole à l’intérieur en compagnie des deux ennemis, l’Ange referma le bloc et une explosion se fit à l’intérieur de la prison. Orion grinça des dents lorsqu’il comprit que la situation n’allait pas lui permettre d’avoir son âme pour cette fois.

Il descendit la boule et la posa sur le sable avant de l’ouvrir entièrement. Il ne restait malheureusement plus grand chose des deux adversaires, seulement quelques micros tissus par ci par là, du sang et de la chair éclatée en morceaux. La tension dans l’air se faisait de plus en plus lourde : Orion tourna les talons et s’approcha de l’idiot qui venait de foutre l’âme du Démon en l’air. Face à face, le regard du haut de son deux mètres, il prit la parole :

« -Faut-il que je t’apprenne les règles, enfoiré ? Je t’ai dit de ne pas les amocher. »

L’Archmagister était prêt à lui faire apprendre la leçon. L’adrénaline du combat n’était pas encore redescendue et une simple étincelle pouvait faire débuter un nouveau combat entre les deux généraux de l’Ordre des Astres. Quelle idée de les avoir mis en duo. Dans tous les cas, le nettoyage avait été fait : mission accomplie.

Orion jeta un rapide dernier coup d’œil aux alentours : aucun ennemi n'avait fait surface. D’ailleurs pas de cheval non plus. Merde. Le combat a dû le faire fuir. Ce n’est pas comme s’il en avait besoin et peut-être que ce n’était pas une si mauvaise nouvelle, Osael pourrait rentrer en volant et seul, sans être accompagné de cette expérience foireuse qui servait d’Archmagister.

Orion prit donc son envol et direction la casa Mearian. L’âme du Démon qui était volatilisée lui resta en travers de la gorge. Il n’oublierait pas de sitôt ce « voyage » avec le Vamp’oule.

--
Feat. Mysto Hiruko
Ange et Vampire, entente impossible mais coopération indescriptible

ft. Osael Geosed

Une fois les deux ennemis bloqués dans la prison d'Orion, il ouvrit une brèche afin que Mysto puisse envoyer son trou noir à l'intérieur. Il ne lui fallut pas plus de quelques secondes pour balancer son attaque qui, une fois à l'intérieur de la prison explosa juste après que son partenaire est refermé la brèche. Malheureusement pour ce dernier, l'attaque explosa totalement le corps de leurs adversaires. Lui qui voulait tant absorber l'âme du Démon. D'ailleurs, il n'hésita pas à lui faire remarquer en le regardant de haut.
"Faut-il que je t'apprenne les règles, enfoiré ? Je t'ai dit de ne pas les amocher."
L'ambiance était tendue, l'Ange avait l'air prêt à en découdre. Cependant, Mysto lui restait calme, un sourire sur sa gueule totalement déchiquetée apparut. Il préférait rester dans la provocation tout en sachant que rien n'allait lui arriver.
"Oh ! Excuse-moi... Tu ne dois pas être habituer à autant de violence le pigeon."
Tournant le dos à son compère, le Vampire se dirigea vers l'endroit où le reste des corps de la Lycan et du Démon étaient. Il n'y avait pas assez de sang sur le sol pour pouvoir se nourrir et en plus de ça, le liquide était mélangé au sable. Pas moyen de boire quoi que ce soit... Peut-être que l'oiseau avait raison, il y avait été un peu fort.

Revenant sur ses pas, il se dirigea vers son écharpe afin de la replacer sur son visage. Il chercha ensuite Orion du regard mais en balayant le désert du regard, il n'aperçut ni son partenaire ni les chevaux... L'enfoiré avait surement dû s'envoler afin de rentrer seul. Soupirant, il entama à travers le désert en trainant des pieds d'un air totalement blasé.