Lost Kingdom  :: Personnage :: Présentations :: Présentations validées :: Conseil des Sages

wild hearts can’t be broken ─ achillée

Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Achillée Viveronce
IDENTITÉ


RACE ▬ Dryade, comme sa mère. Son père était un elfe sylvestre.
AGE ▬ 70 ans.
ORIENTATION SEXUELLE ▬ Pansexuelle.
SITUATION PERSONNELLE ▬ Curieuse mais non engagée.
NATIONALITÉ ▬ Nueva.
FACTION ▬ Le Conseil des Sages.
MÉTIER ▬ Sage Quintus.


MAGIE ET COMPÉTENCES
PHYSIQUE
❯ agilité x ○ ○ ○ ○
❯ force ○ ○ ○ ○ ○
❯ endurance x ○ ○ ○ ○
MAGIE
❯ mana x x x x ○
❯ puissance x x x ○ ○
❯ contrôle x x x ○ ○
Achillée, et bien qu'en tant que demi-elfe, est belle est bien à moitié dryade. Elle possède donc une fleur-liée, blanche et frêle, gardée avec zèle par sa mère et ses compagnes. Elle ressent sa présence à tout instant. Son héritage racial a doté Achillée d'une très forte affinité avec la nature.

Gardien lunaire ─  Dès son plus jeune âge et lorsqu'elle était en danger, Achillée fut capable d'invoquer de façon instinctive un grand loup blanc, légèrement lumineux et très vraisemblablement issu de sa propre magie. Surnommé affectueusement Aster et doué de raison sinon de parole (Achillée semble la seule à le comprendre de façon instantannée), il peut désormais être invoqué de façon permanente, bien qu'il ne sera alors pas composé de matière solide, sorte d'esprit fantôme veillant sur sa protégée. En concentrant sa magie, Achillée est capable de procurer à Aster une forme physique, toute en fourrure, en crocs et en griffes.

Esprit éveillé ─  Achillée est capable d'absorber Aster à l'intérieur de son esprit, cette condition lui apportant de nombreux avantages. En premier lieu, elle se retrouvera plus résistante psychiquement : les magies de l'esprit auront tendance à se heurter à la présence grondante du loup fantomatique et se montreront inefficaces. La présence d'Aster dans son esprit permettra également à Achillée de distinguer les sources de magie sous forme d'auras et de se montrer plus sensible à ces dernières - elle sera capable d'en deviner l'élément et la nature. Cet état n'en demeure pas moins dangereux, car Achillée deviendra alors très vulnérable physiquement.

Bénédiction d'Aster ─ La présence d'Aster semble doter Achillée d'une aura bienfaisante de façon passive, aidant à la régénération des blessures et amenuisant la douleur. Lorsque Achillée concentre son aura sur une personne, un phénomène curatif se déclencha et guérit partiellement ou totalement en fonction de la gravité de la blessure et de la puissance investie par la dryade. En revanche, cette capacité possède un très fort contrecoup : Aster semble s'assombrir et une douleur proportionnelle à celle absorbée s'éveille chez Achillée. Ainsi, cette dernière refuse de guérir les maladies incurable ou les blessures trop graves, redoutant ce qu'il se passerait si son gardien s'assombrissait totalement. Elle pressent que la corruption de ce dernier se répercuterait sur elle de façon définitive.
PHYSIQUE
Cumulant la frêle beauté des dryades et l'élégance innée des elfes sylvestres, il n'est pas rare qu'Achillée attire le regard, malgré le fait qu'elle soit au final d'un physique assez commun chez ses pairs. Dotée d'une longue chevelure de la couleur de la fleur qui lui a valu son prénom, la dryade est de petite taille, sculptée toute en finesse et en douceur. Si elle renvoie une impression de fragilité, elle n'en reste pas moins habile de ses mains et son enfance mutine en forêt l'a doté d'une agilité certaine, bien que peu utile dans le cadre d'un combat. Si son physique est plus emprunté à son héritage elfique, tant et si bien qu'elle pourrait presque se faire passer pour un elfe sylvestre, elle possède tout de même quelques caractéristiques notables qui la différencie de ses pairs aux longues oreilles. Sa colonne vertébrale, ses avant-bras et ses chevilles sont ornés de longues feuilles pâles, semblables à des plumes, protection tout à fait métaphorique contre l'environnement extérieur. Sa peau, presque aussi pâle que sa chevelure neige, renforce son aspect extrêmement frêle et exotique, lunaire. Ses yeux sont d'un bleu profond, surface d'un lac intérieur difficilement perturbable. Il arrive qu'Achillée orne son visage de peintures finement tracées, à l'aspect sylvestre, tradition transmise par le clan elfique de son père.

Achillée se déplace toute en silence et en souplesse, évoquant une biche ivoire que le moindre bruit pourrait faire disparaître. Vêtue en fonction de la température, à laquelle elle est très sensible en raison de son sang de dryade, elle préfère les tissus souples, sobres mais élégants. Il est d'ailleurs à noter que la Sage apprécie particulièrement les bijoux, qui, avoue-on le, lui sied plutôt bien. Elle apprécie les collectionner et les admirer, fascinée par ces frivoles objets sans autre but que la contemplation et la beauté à proprement parler. La dryade n'en reste pas moins fidèle à un certain esprit pratique, et préfère souvent les conserver dans une boite plutôt que les porter. Elle ne voudrait pas attirer des bandits un peu trop zélés à cause d'un goût quelque peu déplacé pour la coquetterie.

La blancheur parfaite de sa peau est gâchée par une multitude de petites cicatrices, traits irréguliers dans son dos, traces d'anciens coups tranchants. Achillée s'arrangera toujours pour que ces derniers ne soient pas visibles, mais si par hasard vous les repérez et la questionnez dessus, vous aurez le loisir de la voir se décomposer et se murer dans un long silence blême.
CARACTERE
Achillée évoque une force tranquille, toute en douceur et en bienveillance. Le genre de personne qui voit du bon dans chacun, et qui, si elle n'en trouve pas, cherchera à le faire revenir. Le genre de personne qu'on apprécie protéger, couver, suivre. Le genre de personne trop facilement brisée par les aléas de la vie et la cruauté de ses pairs. Achillée est une fleur rare, une fleur pure, pleine d'une blancheur enfantine encore intacte et d'une naïveté désarmante. Mais est-ce vraiment de la naïveté, ou plutôt un entêtement à toujours voir le bon, même lorsque tout espoir semble disparu ? Achillée, dotée d'une curiosité tout à fait insatiable et de nombreuses dizaines d'années à son actif, a déjà vu le monde. Elle a déjà vu la mort, la corruption, l'horreur. Elle croit pourtant aux causes justes, au sacrifice de soi et à l'amour envers son prochain. Elle pense que le monde est un vaste champ dans lequel il suffit de planter l'espoir pour le voir fleurir. Elle n'en démordra pas, et rien de ce que vous puissiez dire ne semblera la décourager. Beaucoup ont tendance à la considérer comme une simple d'esprit tant son optimisme est déraisonnable.

Mais Achillée, elle, est coincée. Croire à un monde meilleur et tenter d'aider à son élaboration est sa seule raison de vivre. Avouer que sa cause est trop grande, trop naïve, trop idéaliste reviendrait à perdre son objectif. A ne plus avancer. A dépérir. Alors Achillée fait le bien, à son échelle, à sa mesure, toujours au meilleur d'elle-même. Elle veut se montrer digne de la vie qu'on lui a donné, car tous n'ont pas eu cette chance. Achillée est très forte pour se voiler la face et porter des œillères. Le déni est son plus grand allié.

Sensible mais influençable, Achillée est quelqu'un de franc qui n'apprécie guère le mensonge. Elle préfère fonctionner par omission, dans le pire des cas. Les promesses sont quelque chose d'extrêmement important à ses yeux, c'est pourquoi elle ne se prononce rarement à la légère. Fidèle et dévouée jusqu'à la mort, Achillée est la parfaite figure du martyr, trop pour son propre bien. Peut être suffirait-il de fissurer son mur d'illusion pour la ramener sur terre ? Personne n'ose trop la contredire, ses idéaux sont honorables et ses paroles ne blessent pas. Mais tous savent qu'un jour, son réveil dans le monde réel sera très brutal, sinon fatal.

Ce que la plupart des gens ne comprennent pas, cependant, c'est que ses idéaux sont teintés de désespoir. Achillée, plus que toutes autres dryades, a besoin de lumière pour vivre. Elle a déjà entraperçu les ténèbres, et cela l'a changé à tout jamais.
HISTOIRE
Elle avait promis.
Elle devait se montrer forte.

Quand bien même la douleur irradiait son dos, quand bien même elle sentait le sang gorgé de sa propre vie couler le long de ses côtes. Quand bien même elle sentait sa présence, satisfait de son calvaire, la conscience engourdit d’Aster qui hurlait à la mort dans son crâne jusqu’à le lui faire exploser. Il fallait qu’elle tienne.

Parce qu’elle avait promis.
Ploc, ploc, faisait son sang sur le sol, comme pour la narguer dans son tourment. Elle espérait que la fièvre l'emporterait. Que le monde se retournerait. Qu'ils mouraient tous. Que...



La lumière l'aveugla tandis que des hurlements lui vrillaient les tympans. Ses hurlements. Elle cligna rapidement des paupières, le souffle court, dégoulinante de sueur. Elle était de retour chez elle, à la capitale. Aster l'observait, impénétrable, présence fantomatique à ses côtés. Elle lisait la colère dans ses yeux. Des pas se firent entendre dans le couloir, s'arrêtèrent devant la porte. Une hésitation. On cogna doucement contre cette dernière.

Madame ? Tout va bien ? souffla avec inquiétude Trèfle, son apprenti et assistant, qui logeait -bien malheureusement pour son sommeil- dans la pièce d'à côté. Achillée déglutit, se passant une main encore tremblante dans les cheveux tout en se récitant mentalement une vieille comptine pour éloigner ses démons intérieurs.

Juste un mauvais rêve, répondit-elle d'une voix qu'elle souhaitait solide. Un de plus, songea-t-elle avec amertume. Un long silence lui répondit. Achillée sentait son apprenti en proie à l'interrogation mais n'eut pas la force de prendre l'initiative de la conversation. Elle savait que ce dernier était bien trop respectueux pour la questionner sur ce qui la hantait et elle jouait dessus. Elle n'en était pas très fière, mais appréciait la discrétion de son assistant. Elle entendit un léger soupire de sa part.

Très bien. Nous... Nous devrions nous préparer. Pour la cérémonie, madame. Il s'éloigna finalement. Le découragement s'abattu durement sur les épaules d'Achillée, qui se prit la tête entre les mains dans un mouvement de grande lassitude. Un grondement l'interrompu.

Je le dévorerai vivant, grogna Aster en pensées. Achillée releva les yeux vers l'Esprit-Loup, immobile. Le seul indice de son extrême mécontentement était la tempête au fond de son regard du même bleu que le sien, braqué sur elle. Elle devinait aisément qu'il ne parlait pas de son apprenti. Je le dévorerai vivant et je broierais ses os pour être certain qu'il ne revienne pas à la vie, ajouta-t-il, comme si chaque promesse de violence et de mort pouvait effacer un petit peu son souvenir.

Achillée lui répondit par un sourire las. Aster avait autant souffert qu'elle de leur séquestration. Il était rare de sortir indemne après avoir servi de garde-manger vivant à un vampire pendant aussi longtemps qu'elle.

C'est du passé et... Comment était-ce déjà ? La vengeance est l'arme du simple d'esprit ? murmura la dryade d'un air contrit qui n'abusa ni l'Esprit-Loup, ni même elle-même. Après quelques secondes d'un silence fort pesant, Achillée se redressa pour se préparer, soucieuse d'oublier de nouveau les sulfureux souvenirs que son rêve avait déclenché, comme un caillou lancé dans un lac. Tant qu'il reste au fond, songea distraitement la dryade en arrangeant sa chevelure de façon savante.

• • •

Achillée observait le corps de son père. Il semblait être en train de dormir, sur le point de se réveiller à tout instant. Son visage était couvert des peintures traditionnelles du clan, lui souhaitant bon voyage vers quoiqu'il puisse y avoir dans la mort. Il aurait aussi bien pu être un inconnu, tant sa présence s'était faite discrète dans la vie de sa fille. Elle ne lui en voulait pas : c'était un homme important et occupé. Il était Sage, et aurait été sans doute très heureux de voir que sa progéniture avait fini par suivre ses pas, malgré ses pérégrinations irresponsables. S'il n'avait porté nul amour à Achillée, au moins lui avait-il transmit celui envers Nueva, patriote qu'il était. Revenue de son voyage à travers le monde, la dryade se dédia à l'érudition et intégra la vie politique de Nueva, forte de sa jeunesse et de sa dévotion envers la nation. L'ironie du destin avait voulu que ce soit le titre de son père qu'elle récupéra, au terme de longues années au service des différents Sages et d'une élection unanime.

Sa mort ne fut pas douloureuse, et Achillée avait été soulagée de ne pas avoir à être à son chevet lors de ses derniers instants. Même sa magie de guérison ne pouvait rien contre la vieillesse. Tandis qu'elle scrutait le visage de l'homme qui lui avait permis sa venue dans le monde, elle songea avec une certaine déception qu'elle aurait apprécié le connaitre. Pas en tant que père, mais en tant que personne. Un raclement de gorge se fit entendre à côté d'elle, interrompant ses pensées. Le petit comité rassemblé la scrutait. Ils attendaient ses mots. Achillée pinça les lèvres. Elle n'avait rien de personnel à dire sur cet homme qui avait été son père.

Alors elle loua sa sagesse, ses connaissances. Sa loyauté envers Nueva. Ce fut un discours sobre, sans fantaisie ni sentiment. Cela lui fit mal au cœur. Seule sa mère, peut-être, aurait pu y ajouter de la profondeur. Elle avait refusé de venir, préférant rester avec ses sœurs, déçue de l'amour et lasse de ce monde. Achillée ne pouvait pas lui en vouloir. Elle murmura un dernier adieu et s'effaça devant les anciens collègues de son père.

Aujourd'hui, elle est le nouveau Sage Quintus, un des piliers sur lesquels la nation de Nueva s'appuie pour vivre en paix. Et elle fera tout pour que cette dernière prospère, à n'importe quel prix.

DERRIERE L'ÉCRAN
PSEUDO ▬ Croquelune.
AGE ▬ 22 ans.
TU NOUS A TROUVÉ OU ? ▬ Via partenariats !
UN AUTRE COMPTE ▬ //
LE PERSONNAGE DE TON AVATAR ▬ Inquisiteur Lavellan - Dragon Age Inquisition
TU AS LU LE RÈGLEMENT ? ▬ Chef oui, chef.






Achillée murmure en peru, Aster gronde en darkgrey.
Bienvenue parmi Nouuuus ! J'espère que tu te plairas ici !
Bienvenue parmi nous /o/
Et bon courage pour ta fiche :3
Bienvenue petit Quintus ♥
Bienvenue la sage lunaire, bon courage pour ta fiche wild hearts can’t be broken ─ achillée 3622086245


wild hearts can’t be broken ─ achillée LIE
wild hearts can’t be broken ─ achillée Ensiegclopedie-54abf6c
Merci à vous ♥






Achillée murmure en peru, Aster gronde en darkgrey.
    Bienvenue, ton feat est vraiment élégant, j'adore wild hearts can’t be broken ─ achillée 1786526449
Merci /ô/
J'annonce que ma fiche est terminée, n'hésitez pas si vous avez des remarques ou que vous souhaitez que j'effectue des modifications.

J'espère que ma petite Achillée vous plaira ♥️






Achillée murmure en peru, Aster gronde en darkgrey.
    C'est noté, on passe très vite te lire!
おめでとう !
Félicitations, tu es validée  wild hearts can’t be broken ─ achillée 3421568806

LES TEMPS FORTS ▬J'adore la magie que tu as inventée, elle est originale et très chouette, c'est bien compatible avec la relation qu'ont les dryades à la faune et à la flore.

REMARQUES ▬ Rien de spécial, amuse toi bien et au plaisir de se croiser inrp!