Lost Kingdom  :: Personnage :: Présentations :: Présentations validées :: Conseil des Sages

Giulainidh Abharoimhe - Sage Decimus

Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant

Abharoimhe Giulainidh

Sage Decimus et Gardien des Forêts de Nueva

Identité

  • Race : Humain
  • Âge : 230 ans
  • Orientation sexuelle : Hétérosexuel
  • Situation personnelle : Veuf
  • Nationalité : Nueva

Points de caractéristiques

  • Physique :
  • Agilité :
  • Force :
  • Endurance :
  • (Techno)magie :
  • Mana :
  • Puissance :
  • Contrôle :

Compétences [3/3 slots]

La plupart des compétences de Giulainidh sont liée à un pouvoir bien particulier, propre à la tribue humaine et ancienne à laquelle il appartient. Arcanes runiques maintenant oubliées sauf peut-être des elfes les plus anciens ainsi que de la tribue de Giulainidh, celles-ci permettent de canalyser l'énergie spirituelle afin d'accéder à un pouvoir mythique très ancien. Les shamans de cette tribue ont donc apprie à la maîtriser afin de renforcer le corps et l'esprit de leurs guerriers, mais leur culture (très proche de la nature) les ont pourvus d'une capacité bien particulière: Celle de s'associer à un animal totem et d'en prendre les attributs physiques de façon partiel ou total.

Le pouvoir runique se pratique donc par écrit, qu'il soit sous forme de dessin ou de gravure, mais plus souvent qu'autrement, les membres de la tribue se tatoueront les runes en question, voir même useront de scarification.

Animal Totem : Grizzly
L'animal totem de Giulainidh étant le grizzly, celui-ci peut métamorphoser son corps en celui de l'Ours ou d'une forme hybride entre l'homme et la bête. Se faisant, le vieillard gagne alors des attributs physique incroyables. Force brutale, longues griffes courbées, dentition acérée, mâchoire puissante, peau robuste, fourrure épaisse et endurance animale. Cependant, cette transformation a aussi tendance à jouer sur la psychée de son utilisateur et celui-ci succombe souvent à ses instincts les plus primaires. L'instinct territoriale, sauvage et impulsif de l'animal a souvent raison de sa patience et de son bon sens.

Runes du corps éternel:
Bien que les traits de vieillesses et sa barbe blanches sont un bon indicateur de l'âge de Giulainidh, surpris seraient ceux qui viendraient à apprendre son âge réel. Les runes du corps éternel sont un cadeau transmis au gardien de la tribu seulement, celui qui jure de protéger son peuple et la terre mère jusqu'au temps du dernier jour. Les runes sont gravées à même les os du guerrier élu et lui confèrent un corps éternel, qui ne trouvera de repos que dans une mort violente, donc immunisé à la vieillesse et toujours prêt au combat. Le porteur continue donc de vieillir en apparence seulement et jusqu'à un âge vénérable, mais peut redorer son corps jeune et robuste quand bon lui semble grâce à cette magie, lui permettant de protéger sa tribue tant qu'il le pourra.

Guerrier sauvage :
Étant issu d'une tribu guerrière et sauvage, Giulainidh a dû apprendre à se battre très jeune et ce, en utilisant des armes rudimentaires. Que ce soit à mains nues ou armé d'une hache, d'un javelin et d'un bouclier, le vieil homme au corps d'acier semble avoir gardé toute sa technique d'antant

Physique

Chevelure inexistante, remplacée par un crâne aux multiples cicatrices, aux sourcils en broussailles et au visage dur et ridé, l'on comprend que la vie a été longue et difficile pour celui que l'on surnomme « Le Gardien Sauvage ». Plus qu'un simple vieillard, il incarne à lui seul tout ce qu'il y a de mythique sur les peuples anciens de Nueva, ceux qui y étaient à l'aube du monde d'aujourd'hui et dont on ne raconte aujourd'hui que légendes et mythes en tout genre. Ses yeux, d'un bleu azuré, lui donne un air plus qu'ancien, comme s'ils avaient vu des temps éloignés et en étaient devenus le reflet de leurs secrets. Ce qui n'est pourtant pas faux, considérant sa vieillesse réelle qui surpasse bien l'espérance de vie des humains normaux. Un indice de cette longévité incroyable réside dans la musculature du vieillard. Son corps est resté puissant, robuste, taillé pour la guerre…et nombre de jeunes arrogants au sein de son propre peuple en ont fait les frais car Giulainidh reste après tout leur chef, et en détient la posture également. Ses innombrables tatouages ajoute à sa carrure une certaine prestance, mais aussi une force inimaginable qui lui a été transmise par son prédécesseur ainsi que les vieux Shamans de la tribu. Ces peintures et gravures en tout genre représentent bien le pouvoir runique de son peuple; la transformation en un animal Totem.

Pour Giulainidh, sa marque totémique se situe tout le long de son dos. Griffés par un Grizzly lors de son teste, les longues et larges cicatrices ont ensuite été gravées en leur centre de plusieurs runes exprimant un langage très ancien comprit aujourd'hui que par deux peuples : Cette tribu d'humains à laquelle il appartient, et les elfes sylvestres qui furent les premiers habitants de Nueva selon l'histoire. Le tatouage, fait à partir du sang de Grizzly, fut alors insufflée de cette magie ancienne, conférant à son porteur d'adopter la forme de la bête de manière entière ou partiel. Dans son cas, un énorme Grizzly aux couleurs pâles, aux longues griffes recourbées et à la fourrure particulièrement épaisse et hirsute.

Enfin, le secret de sa longévité réside aussi en une autre capacité se métamorphose. Pouvoir runique partagé uniquement de ceux qui obtiennent le titre de « Gardien Nuevien », la rune du corps éternel permet à son détenteur de stopper son vieillissement, mais aussi de rajeunir son corps afin qu'il puisse à tout jamais être le digne défenseur des forêts Nuevienne et de ses peuples. Giulainidh canalyse donc l'énergie spirituel afin de transgresser les lois du temps à travers cette ancienne magie, et retrouve son apparence de jeunesse, alors qu'il était au summum de sa santé. Ses cheveux noirs lui reviennent, tout comme la souplesse et la puissance de ses muscles juvéniles. Il retourne à l'apparence de ses vingt-cinq années. Jeune, vigoureux, haut de son mètre quatre-vingt-cinq et prêt à tous les défis du monde.

Caractère

Giulainidh est un homme de tête d'abord et avant tout. Tant dans ses mors que dans ses actes, il peut paraître rustre, très directe et voir même impatient, mais c'est qu'il a comprit avec les années que mieux valait être bien compris que trop poli. Si son esprit est sage et tranquille, il reste un vieil homme au passé bien rempli, mais pourtant toujours au centre même de l'action au cœur de sa tribu. Chef des siens, il se doit d'être un guide et un exemple à suivre pour les générations à venir, mais aussi une figure d'autorité pour eux, quelqu'un qui sait imposer des limites et faire valoir ses obligations. Giulainidh, protecteur de son peuple est des forêts Nueviennes, est donc un homme dur, autant avec lui-même qu’envers les autres, et aspire à ce que tous donnent le meilleur d'eux-mêmes en toute circonstance. S'il peut sembler grognon ou encore amer à l'occasion, l'on ne peut que constater la ressemblance qu'il tient avec son animal totem. Celui qu'on surnomme « Le gardien Sauvage » ou encore « Le vieil Ours » mérite bien ces surnoms, autant de par son physique impressionnant que de par son mauvais caractère. Mais tous le sait très protecteur et à l'écoute des siens et de ses amis. Bien que très peu empathique, sa capacité à voir les choses de façons objective et de ne jamais laisser ses émotions prendre le dessus sur sa conscience font de lui ce qu'il est : Un chef admiré et admirable, sur qui aucun doute ne plane sur son intégrité ou encore son sens du devoir.

Malgré tout, Giulainidh reste au fond de lui un amoureux de la vie. Pour lui, les meilleurs plaisirs se trouvent dans ce que la nature a à offrir et dans sa plus simple représentation. Il aime les femmes et ne s'en est jamais caché. Aussi, il aime les promenades en forêt, les randonnés en bord de lac ou sur les rivières en canoë. La chasse a toujours été son activité favorite, et la lutte son sport de prédilection. Ceux qui connaissent bien Le Vieil Ours, savent qu'il est un sportif dans l'âme et qu'il est bon joueur. La camaraderie est une valeur qu'il porte bien dans son cœur, tout comme la loyauté et la fierté.

Histoire

Raconter les origines de l'homme qu'est Giulainidh demanderaient probablement à retracer l'entièreté de l'origine de son clan, tant le vieillard y occupe une place importante et qui le lie intrinsèquement à l'histoire des siens, mais cela prendrait probablement trop de temps et ne ferait que vous laisser encore plus de questionnement sur les mœurs et traditions de cette ancienne tribu Nuevienne dont seuls les plus vieux elfes sylvestres connaissent encore les secrets. Néanmoins, il reste possible de vous décrire quel genre d'homme il était et quel chemin les anciens dieux ont tracés pour lui, quelle vie ils ont bien voulus pour lui.

Déjà, un simple humain ayant passé le deuxième centenaire d'âge n'a rien d'habituel, et tout ceci n'est dû qu'à la force que les divins lui ont inculqué à la naissance. Bien que les Gaeleg (tribu dont il est issu) présentent un pourcentage normalement plus élevés d’individus sensibles à la magie que leurs autres semblables humain, Giulainidh avait un potentiel encore plus grand encore, puisque faisant partie d'une longue lignée de « Sang-Verts », un terme désignant ceux qui étaient descendant de l'union d'hommes et d'elfes. Sans nécessairement être un demi-elfe, puisque ses origines elfiques remontent à plusieurs siècles déjà, le sang coulant dans ses veines lui donnait un avantage certain dans les enseignements du Shamanisme, mais aussi dans un art gardé bien secret par les Gaeleg…une ancienne magie runique qui leurs fut enseignés par les elfes, lors des premières rencontres entre ce peuple sylvestre et les humains de Nueva. L'enfance de Giulainidh fut alors une enfance d'enseignement des traditions, de l'apprentissage de la voie runique et des secrets qu'elle renfermait, mais la nature fonceuse et compétitive du jeune garçon lui dévoila un chemin autre. Sa curiosité, sa manie d’entraîner les autres enfants au-delà de leurs propre limites et ses talents de chasse en firent plutôt un homme respecté et admirer chez les Gaeleg, au point où les Anciens commencèrent à douter du destin qu'ils avaient voulu imposer au garçon. Chez lui, ils voyaient maintenant l'âme d'un futur chef, mais aussi une entité différente des autres au cœur de leur tribu. Non pas qu'il n'était pas « Gaeleg », mais il avait à cœur l'épanouissement des siens, pour le bien commun, plutôt que pour le bien individuel. Constamment, il guettait sur eux et plus encore, sur la terre qui les nourrissaient et c'était là ce qu'un gardien Nuevien se devait de faire.

Voyant en lui l'incarnation d’une légende passée, ils demandèrent donc à Giulainidh de les rejoindre au cercle des druides et Shaman des grandes forêts Nuevienne. Là, l'homme dû partir à la recherche de son Totem Animal, épreuve que tous les Guerriers et Chasseurs Gaeleg devait faire. Livré à lui-même en plein cœur des forêts sacrées de leur tribu, il rencontrerait une bête dont l'âme animale est rattachée à la sienne et où il devra la soumettre à sa volonté. L'animal qui vint alors au jeune homme fut un vieux et immense Grizzly. Alors qu'il suivait la rivière, Giulainidh croisa le regard de la bête qui attendait patiemment l'arrivée d'un poisson. Montant sur ses pattes arrières, affichant toute sa grandeur devant l'homme, la créature sauvage hurla de plein poumon avant de charger vers lui, et une bataille terrible s'en suivit. Projeté au sol par la force titanesque de l'Ursidé, Giulainidh sentit ensuite les longues griffes du mastodonte lui lacérer le dos, mais pu tout de même s'en échapper à temps. Usant de ruse plus que de force, il laissa l'animal enragé le poursuivre jusqu'à une crevasse où le titan de fourrure ne pourrait passer et, une fois l'Ours pris au piège, trop gros pour bien bouger entre les parois rocheuse, il s'arma de son javelin et transperça sa chaire…

Ramenant la dépouille du Grizzly jusqu'au cercle des Shamans, ceux-ci procédèrent ensuite au rituel, rattachant à tout jamais l'esprit de l'animal à l'âme de Giulainidh, refermant ses blessures et gravant sur les cicatrices les runes qui allaient faire d'eux-deux une seule et unique entité. Mais là n'était pas terminé le rituel du jeune héro. S'il était maintenant un guerrier au sein de son clan, il n'était pas encore le gardien légendaire qu'ils attendaient. Un autre rituel était nécessaire afin qu'il puisse accéder à ce titre. Un rituel douloureux, plus que n'importe quel autre, qui demandait une dévotion totale et dont seuls les dieux pouvaient se porter garants de sa survie. Couché sur la pierre centrale du cercle, on lui ouvrit la chaire au niveau du Sternum et c'est à même les os que les Runes Du Corps Éternel lui furent gravées. Ces runes allaient faire de lui un gardien éternel, dont seule une mort violente pourrait mettre fin à sa vie. Tel était le destin du Gardien Nuevien de la tribu des Gaeleg. Tant qu'il vivrait, il protégerait les siens et la terre mère de Nueva des influences extérieurs.

Aujourd'hui, plus de deux-cent ans plus tard et sous la menace religieuse de Mearian et des nouvelles technologies de l'Empire, Giulainidh commence enfin à comprendre le sens de la quête qui lui fut donnée à l'époque. Nueva, plus que jamais, se retrouve dans une position précaire et ce malgré le conseil des Sages. La recherche de ressources de l'Empire voisin, le poussant à gruger celles sur le sol Nuevien ainsi que l'apparition de ces « machines humaines » risquant de compromettre le sens même du cycle de la vie semble être une menace pour l'équilibre naturelle des choses, alors que d’un autre côté, l'apparitions de « nouvelles divinités » ainsi que l'abolition du culte des anciens dieux en vient à ébranler les traditions des Gaeleg.

Sa position très conservatrice des traditions locales ainsi que son acharnement à garder Nueva pure de toutes influences technologiques néfastes à la nature du pays lui a donc valu une certaine reconnaissance du peuple. Traversant les frontières cachées du village perdu de sa tribu, il rencontra les Sages à la mort du dernier Decimus, révélant au reste de Nueva que les Gaelegs n'étaient pas qu'un peuple de légendes ou encore un peuple "éteint". Il avoua que les siens avaient protéger l'emplacement secret du village en usant de leurs formes animales afin de repousser les étrangers, mais que c'était aussi ainsi qu'ils continuaient de protéger la grande forêt Nuevienne depuis les derniers siècles. Seuls les elfes Sylvestres avaient jusqu'ici gardés contactes avec la tribu, mais qu'il était temps pour eux de se dévoiler et de se préparer à la menace que pourrait représenter le nouveau culte de l'Ouest vis à vis les anciens Dieux, tout autant que les "machines inhumaines" de l'empire.

Son discours lui valu donc l'appuie des clans elfes ainsi que de ceux partageant sa vision d'un pays où l'homme reste servant de la mère-terre et non l'inverse. Vision qui lui permit d'accéder au titre nouvellement vacant de Decimus et qui allait enfin lui donner l'opportunité de perpétuer sa quête envers Nueva et les anciens dieux...sur une plus grande échelle.

Profil

  • Pseudo : Jeffrey Jeff Jefferson
  • Âge : 28 ans
  • Tu nous as trouvé où ? j'y suis déjà huehue
  • Un autre compte ? Adrian Delagrietta ?
  • Personnage de l'avatar : Apparence vieux: Wizards Lamentation par *Rhineville ▬ apparence jeune: Carlnes de Aenaluck
  • As-tu lu le réglement ? Oui
Copyright ©️ Maître du Jeu de Lost Kingdom
Welcome !


Giulainidh Abharoimhe - Sage Decimus Signature1
Recoucouuuuuu

J'adore déjà le perso **


Giulainidh Abharoimhe - Sage Decimus LIE
credits : Anshu
Ce perso tellement badass bienvenue tortue géniale Giulainidh Abharoimhe - Sage Decimus 3622086245

Hâte d'en lire plus !


Giulainidh Abharoimhe - Sage Decimus LIE



Giulainidh Abharoimhe - Sage Decimus Aejor2

Signas:
 
Présentation terminée =)
Oh, bienvenue, j'ai hâte de lire cette fiche plus en détails et je pense qu'on a moyen de se faire un petit rp sympa entre ton personnage et Kryos si jamais ça t'intéresse Giulainidh Abharoimhe - Sage Decimus 3622086245

Par contre fais gaffe, même si Hawke est super cool il est déjà utilisé pour le prédefini Yaël Baleta Giulainidh Abharoimhe - Sage Decimus 1996570544


Giulainidh Abharoimhe - Sage Decimus LIE
Giulainidh Abharoimhe - Sage Decimus Ensiegclopedie-54abf6c
Hello, alors j'ai demandé à Hazel et j'atteindrai sa réponse si besoin est...mais il me semblait bien qu'il avait quitté le forum (De ce que je peux voir dans les départs) alors, logiquement les avatars non-utilisés devraient redevenir libre non? (Surtout qu'Hazel précise bien qu'il ne laisse pas ses personnages)
Oui Hazel est parti mais il n'a pas (en tout cas pas à ma connaissance) retiré les prédefs qu'il avait créé donc normalement Yaël est toujours d'actualité (j'espère, parce que j'ai quand même un lien important avec et tout un pan d'histoire autour des Baleta Giulainidh Abharoimhe - Sage Decimus 4234441333 ). En soit le scenario existe toujours et est toujours prenable même si Hazel est parti.

Désolé de venir te mettre des bâtons dans les roues Giulainidh Abharoimhe - Sage Decimus 3156373389


Giulainidh Abharoimhe - Sage Decimus LIE
Giulainidh Abharoimhe - Sage Decimus Ensiegclopedie-54abf6c
BHa il a bien précisé qu'il repartait avec TOUS ses personnages =/ sinon, comme dit je lui ai quand même demandé s'il me laissait l'avatar de Hawke, on verra bien ce que cela donne. Juste que je trouverais cela un peu dommage de me refuser un avatar qui n'était pas utilisé, sur un prédef d'une personne ayant quitté le forum.

Enfin, bon, nous verrons.
Ses personnages oui mais il parlait de ses personnages joués (Euryale, Hazel, Damaz, Cérès). Il y a eu une liste des personnages supprimés, incluant les prédéfinis qui étaient supprimés et Yaël tout comme Sélina n'en font pas partie. Alors je comprends la déception mais le prédéfini est toujours d'actualité et juste prendre son feat sous prétexte que son créateur est parti je trouve ça un peu moyen alors qu'il reste un personnage important de Nueva et avec des liens toujours présents en jeu. Le personnage n'est ni mort ni disparu et en l'occurrence c'est un prédéfini qu'Hazel a certes créé mais qui nous concerne tous les deux pour notre histoire et sur lequel on a discuté ensemble alors je ne te cache pas que je ne suis pas vraiment enclin à ce que quelqu'un d'autre le prenne malheureusement.


Giulainidh Abharoimhe - Sage Decimus LIE
Giulainidh Abharoimhe - Sage Decimus Ensiegclopedie-54abf6c
Bien, je vais changer l'avatar, j'ai trouvé mieux de toute façon. Tu peux le garder.

Merci
C'est dans la boîte !
Félicitation, te voilà officiellement validé ! *lance des confettis*

Une fiche toute tranquille, un personnage vachement cool, une écriture fluide et sobre. Que demander de plus ? Giulainidh est très chouette, et ça fait du bien de voir un peu de sang neuf (malgré son grand âge) du côté de Nueva ! Au plaisir de te lire :D

Sur ces mots, je te redirige vers la fiche personnage obligatoire afin de conserver une trace de ton évolution. Bon courage pour la suite !






Achillée murmure en peru, Aster gronde en darkgrey.