Lost Kingdom  :: Personnage :: Présentations :: Présentations validées :: Résistance

On ne choisit pas ce que l'on est...

Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant

Almeran Daegan Loarnen Méthusaël

Résistance et branche médicale

Identité

  • Race : Démon
  • Âge : 21
  • Orientation sexuelle : Pansexuel
  • Situation personnelle : Célib
  • Nationalité : Ellgard

Points de caractéristiques

  • Physique :
  • Agilité :
  • Force :
  • Endurance :
  • (Techno)magie :
  • Mana :
  • Puissance :
  • Contrôle :

Compétences [3/3 slots]

À votre présentation, vous pouvez avoir jusqu'à trois compétences (mais une seule magie). Ces compétences peuvent être raciales, uniques, ou liées à l'utilisation de cristaux. En savoir plus. Les objets magiques tels que les Psyphers (armes) ou bien tout objet enchanté que vous inventerez (comme une armure magique par exemple) comptent pour une compétence par objet.

Forme humaine :
Effet de sa bienveillance ou adaptation au monde réel ? Qui sait ? Dans tous les cas, Daegan s’est vu attribué cette apparence humaine à la place de sa forme démoniaque qui est presque exclusive aux enfer. Exclusive j’ai dit ? Eh bien non, puisque notre tignasse blanche ne possède pas seulement cette forme humaine pour faire plaisir aux yeux de ses vis à vis, quoique… D’un point de vu “réel”, cette apparence dissuade ses adversaires de lui porter le moindre coup, leur apportant une certaine culpabilité lorsqu’ils s’attaquent à un tel visage. Mais elle apporte également un boost à toutes ses capacités physiques, le rendant beaucoup plus apte au combat au corps à corps au prix de sa magie qui s’en voit diminuée. Cela dit, Daegan est tout de même capable de reprendre sa forme originelle selon son bon vouloir, forme qui, au contraire, boost toutes ses capacités magiques en lui permettant en plus, un meilleur contrôle de lui-même au prix de son boost physique même s’il y gagne en défense avec ces sortes d’excroissances ténébreuses qui l’entourent telle une armure naturelle. L’ennui étant que le sentiment de “culpabilité” qui touche ses assaillants ne les atteindra plus bien que cet aspect de lui le rende plus impressionnant et peut donc dissuader un potentiel adversaire.

Matérialisation d’armes :
Qui qui a besoin d’un forgeron de fortune ? Eh bien passez votre chemin, ce n’est pas avec Daegan que vous pourrez espérer vous fournir. Non non non. Cette capacité que possède le jeune homme n’est point faite en ce sens mes chers. Seul Daegan peut manipuler les armes qu’il crée instantanément pour le combat, comme une sorte d’apparition mystérieuse et magique qui lui permet d’être toujours prêt à se défendre, quel que soit la situation. Il lui suffit d’un geste, d’une façon de bouger sa/ses main(s) et le ou les arme(s) désiré(s) se matérialise(nt) entre celle(s)-ci. La limite étant qu’il ne peut matérialiser qu’un “type” d’arme à la fois (faire apparaître des lames jumelles, aucun problème, mais une lame avec un marteau, non, il peut toujours rêver le gaillard) et cela restera des armes au corps à corps (et non, pas d’armes à feu ni d’arcs malheureusement). Le démon peut d’ailleurs aisément procéder à un rapide “switch” d’armes : même en plein combat. Comme c’est pratique de pouvoir s’armer n’importe quand sans les porter le reste du temps n’empêche...

Le cri de la pénitence :
Avec son air innocent et ce visage angélique, personne ne pourrait se douter du piège qui se cache derrière ces yeux d’un bleu aussi profond que les océans, un océan de culpabilité. Ce sentiment d’une puissance inouïe et qui se retrouve décuplé lorsque Daegan fixe quelqu’un, iris contre iris en y ajoutant une certaine concentration. Ce regard… Personne ne peut échapper à son jugement impartial. Un jugement qui multiplie la moindre infamie, qui décuple cette émotion jusqu’à provoquer une illusion auditive et visuelle des plus traumatisantes. Personne n’y échappe et plus le crime est grand, plus le supplice l’est d’autant : Vous êtes un criminel ayant enchaîné les meurtres ? Vous entendrez tous les cri de vos victimes au même moment… Vous avez trahi l’être auquel vous teniez le plus ? Vous revivrez cette scène et subirez le poids de votre faute… Ce mirage touche toujours là où ça fait mal, aussi fortes soient vos convictions. Tremblez donc pauvres mortels !... Mais bon, avec le manque de contrôle du jeune, il faut dire que la majorité des pauvres malheureux qui le fixeront trop longtemps droit dans les yeux subiront malencontreusement ce pouvoir à son insu...

Physique

Si l’on devait décrire Daegan, comment s’y prendrait-on ? en regardant l’avatar déjà peut être Sûrement par les traits les plus marquant de son physique, d’autant qu’il possède deux formes le gars. Mais bon, trêve de palabres, abordons l’apparence humaine de prime abord, ensuite nous verrons le côté démoniaque. Je te vois déjà venir Invité ! “Mais qu’est-ce que c’est que ça ? Je regarde une description et je tombe sur une dissertation chiante et qui me fera perdre mon temps ? Au mieux je scroll vite fait pour grappiller quelques infos, au pire je lirai pas”. Du calme du calme, promis ça ne durera pas longtemps !

*toussote* Chez le personnage donc, sous sa forme humaine, il est une chose que l’on remarque en premi- Mais ! Attends ! Reste ! J’ai pas fini ! TU SAIS PAS ENCORE QUE SES CHEVEUX SONT BLANCS AVEC UNE PARTIE DE SES MÈCHES DU VISAGE QUI EST NOIRE SUR LA DROITE ! Fin si, t’as vu l’image mais tu n’as sûrement pas vu que son sourcil droit est aussi noir que cette zone contrairement à son copain le sourcil gauche. Hein ? Pas intéressant tu dis ? Mais si ! Tu vas voir ! En plus, avec sa taille moyenne, il a une carrure plutôt normale : ni trop fine ni trop imposante, c’est pas difficile de remarquer des muscles sur ce corps qui garde cet attrait, cette attraction irrésistiblement démoniaque. Alors niveau constitution, son anatomie est bien masculine même si sa peau pâle garde une certaine finesse qui adoucit ces abdos huil- Eu ok d’accord d’accord, on arrête de baver sur son apparence, on en voit tous les jours sur chaques fiches n’est-ce pas ? On va juste rajouter quelques détails annexes comme ses yeux bleux/verts (question de luminosité, c’est chouette) et un style vestimentaire adaptable, il peut faire simple comme original et il prend généralement ce qu’on lui donne tant que ce n’est pas ridicule, voilà c’est tout pour ce côté.

*fait craquer ses doigts* Il n’y a pas vraiment de différence entre les deux, ah si mais je veux dire qu’en terme de visage c’est sensiblement la même chose même si cette apparence est plus imposante qu’attirante bien qu’elle garde une certaine beauté…. exotique pour les plus aventureux ? Sa tignasse prend juste un blanc complètement immaculé comme ses sourcils, son teint lui, blanchit un peu plus tandis que ses yeux prennent une couleur bleue plus profonde ou plutôt… mystique, irréelle. À cela, on peut ajouter le reste de son corps, presque entièrement recouvert d’une espèce d’excroissance noire, blanche et grise avec quelques tracés jaunes à la fois lumineux et quelques peu fluorescents, des sortes d’arcs de cercle sombres et étranges sur les épaules qui dessinent une silhouette à la fois céleste et ténébreuse avec ces deux filaments blanchâtres qui volettent à l’arrière, telle une écharpe au vent pour souligner la badassitude de cette apparence. Oui, le tout fait office d’armure naturelle puisque cette étrangeté recouvre tout, le protégeant jusqu’au bout des doigts où se sont formés quelques griffes. La cerise sur le gâteau étant cette lance à double lames accordée aux couleurs de sa “protection” et qui fait partie intégrante de son côté démoniaque puisqu’il est incapable de l’invoquer sous forme humaine (certaines voix indiscrètes du monde des enfers diraient même que les Almeran naissent avec une arme dans la main, comme une sorte d’organe qui sont une extension d’eux-mêmes mais aucune oreille extérieure n’a pu y assister pour le prouver). Vous voyez, je vous avais dit qu’il fallait lire jusqu’à la fin ! Et… C’est donc tout ce que nous pouvons dire brièvement sur ces deux formes, sans être tatillon j’entend.

Caractère

En regardant une personne droit dans les yeux, on devine souvent le caractère de l’individu. Ne dit-on pas que les yeux sont le miroir de l’âme ? Ils constituent la partie la plus sincère du visage, celle qui ne peut mentir… Et chez notre cher Daegan, s’il y a bien une chose qui se reflète dans ce regard azuré saturé d’une douceur particulièrement prononcée, c’est bien son innocence, sa naïveté et son honnêteté. Cette façon de poser ses iris sur une connaissance avec bienveillance. Son comportement dénué de la moindre sombre arrière pensée face à un inconnu. Oui, on a du mal à croire qu’il s’agit d’un démon. C’en est pourtant un messieurs dames, aussi aberrant cela soit-il. Qui pourrait penser qu’avec ce caractère de bisounours se cache un démon ? Et quel en est la raison ? Oh, il n’y a pas à chercher bien loin avec ce sentiment négatif qu’est la culpabilité et auquel il est lié. Dans le monde réel, en public, le jeunot se garde bien d’avouer sa nature bien qu’il n’en ai pas honte pour autant. Non, il éprouve seulement une sorte de pression, une gêne constante quant à sa façon d’être qu’il ne s’explique pas puisqu’il est encore incapable de se la jouer “démon” de manière crédible même en y mettant du sien. Cela dit, il n’en est pas stupide pour autant, Daegan est parfaitement capable de reconnaître les situations où on se fout allègrement de sa poire et il n’hésitera pas à répliquer de manière cynique ou à vous renvoyer la balle : condition de démon oblige. À force d’avoir côtoyé ses pairs, constitués en grande majorité de manipulateur et de menteur, et en particulier grâce au sentiment auquel il est lié. Notre tignasse blanche est capable de déceler la vérité du mensonge. Plutôt pratique bien que son penchant naïf compense. Dans tous les cas, Daegan reste quelqu’un d’attentionné, à l’écoute des autres même s’il ne le montre pas forcément (tout comme son côté protecteur qu’il a tendance à cacher). C’est quelqu’un d’aussi expressif qu’un être humain, peut être même est-il plus humain que certains… Après tout, il n’a encore jamais tué. L’homme est-il un monstre ou le monstre un homme ? Qui sait ? Loin d’être calculateur, Daegan a tendance à rester simple même face aux inconnus. S’il ne vous apprécie pas, il vous le fera savoir mes chers. Mais… à contrario, en pur agneau, il est très facile de le déstabiliser. Une discussion trop envahissante, des paroles rentre dedans, etc… Il ne lui faut pas grand-chose pour rougir. Pas que ça lui déplaise, il n’est d’ailleurs pas en reste question expérience dans le domaine mais… et oui, encore sa nature naïve et chaste qui revient au galop et le force à plonger dans le malaise. Enfin bon, une fois habitué, ces sentiments sont vites balayés, révélant ce côté “démoniaque”, une sorte d’incitation à la débauche si vous voyez le truc mais seulement au pieux. Le reste du temps, la nature démoniaque hein… Elle est bien cachée par ce caractère qui est… assez calme au final.

Histoire

Ces lieux…

On aurait pu les comparer au jeu des chaises musicales, ce jeu où chaque trônes disparaissent petit à petit, laissant place au dernier joueur, perché fièrement sur son siège et regardant de haut les perdants qui n’existent plus. Oh oui, en vérité… C’est bien plus compliqué que cela. Dans un monde où le péché prédomine et où la mort n’effraie personne. Comment faire pour passer le temps ? Vaincre l’ennui ? Il n’y a rien de plus jouissif que ce divertissement… D’imposer sa puissance… Et de diriger les plus faibles.

C’était la façon d’être de cette partie de ce plan, cette façon de vivre à mesure que le temps passe, à mesure que les jours ne signifient plus rien. C’était ainsi, dans ces forêts asséchées et rendues plus sinistre par la présence de ce brouillard persistant. Ce sentier peu rassurant lorsque nos pas résonnent sur les sédiments et opposé à ce ciel dénué de clarté. Des nuages gris, de la fumée, du flou… Comme si l’environnement s’était adaptée aux artifices des démons régnant en ces lieux. Ces différentes familles qui dirigent les plus faibles depuis des temps immémoriaux. Sur cette île éloignée de tout, c’est cette montagne proéminente qui avait toujours abritée ces clans. Cette ville pleine d’effervescence malgré les vies particulièrement longues et ennuyeuses des créatures démoniaques. Cette ville dirigée par les familles de quelques démons fondateurs et qui ne représentaient qu’une poignée à travers la population environnante. En ces lieux, en contrebas du terrain, avait toujours prôné ce manoir. De “cette” famille. Une de “ces” familles. Celle d’Azgeroth Azraël X, fondateur des Almeran. Quel âge avait-il ? Nul ne le savait, tout comme avec les autres chefs de famille bien qu’ils étaient les seuls, à être apparu sur cette île. Les “premiers nés” sans l’aide de deux démons. Les seuls à s’être matérialisé à partir d’un sentiment seul. D’après une certaine rumeur, tous étaient apparus à partir d’un péché mais personne ne pouvait le confirmer et surtout, la plèbe s’en souciait peu. Une chose était sûre, ils avaient été là avant eux. Et leur puissance n’était plus à démontrer. Que représentait le chef Almeran pour ce semblant de société démoniaque ? Une figure forte et imposante, à n’en point douter ou plutôt… à redouter. Si l’on devait lister les membres, tous s’y perdraient d’ailleurs… Pourquoi donc ? Eh bien… Le concept de reproduction n’était pas le même ici-bas. Si bien que notre Azgeroth s’était, au fil du temps, retrouvé avec une flopée d’enfants, une longue liste d’héritier qui pourrait lui succéder bien qu’ici-bas, passer le flambeau était loin d’être au programme. Un démon ne meurt pas, pas naturellement en tout cas.

Et Daegan dans tout cela ? Il n’était que l’avant dernier de la famille. Celui dont on se souciait peu en général et qui avait failli mourir très jeune à cause d’un certain frère qui était fort intéressé par une tentative d’absorption de sa personne : lui et son âme, tentative vite écartée par la surveillance d’autres par intérêt. Ils se cherchaient, tentaient de manipuler par des sourires faux, des affrontements, etc : des journées d’une banalité sans nom. Avec autant de demi-frères et soeurs qui bavent de pouvoir, ne serait-ce qu’un jour, remplacer ce “vieux croulant”. Notre tignasse blanche n’était pas grand-chose. Vu sa position sur la liste de son père et celle de sa mère, personne n’attendait rien de lui. Pas particulièrement.
Peut être était-ce cette situation qui l’avait rendu ainsi ? Si… Inoffensif ? Si “gentil” ? Le jeune démon était loin d’être une fierté pour les Almeran. C’était même plutôt le contraire bien que son caractère apportait un certain “exotisme” qui avait attiré plusieurs fois les propres membres de sa famille. Un exotisme particulièrement aguicheur dirons-nous. Mais qui ne suscitait que rejet et snobisme chez notre cher fondateur et grand-père du jeune démon. “Il n’est pas un véritable démon, il ne le sera jamais”. C’était les mots prononcé par cet homme dans un excès de fou rire malsain et empli de moqueries. Cet ancien ne souhaitait qu’une chose : qu’il soit invoqué dans l’autre monde pour qu’il comprenne le sens du mot démon, ou qu’il y meurt tiens, il aurait un poids en moins. Au pire, il le tuerait lui-même si l’envie lui en prenait un jour. Et… notre protagoniste n’était donc toujours rien. Ah si, un démon pas comme les autres. Jeune, inexpérimenté, naïf, une proie facile à attraper surtout lorsque d’autres s’amusaient à tenter de pervertir ce pseudo-agneau parmi les vrais loups. Chose particulièrement aisée à cause de sa psyché. Ainsi allaient les choses. Pas facile facile d’être un démon pour Daegan qui n’avait pas du tout la tête de l’emploi. Il avait beau essayer, il n’avait jamais été… crédible. Même son petit frère s’en sortait mieux au jeu de la manipulation, c’était dire à quel point il était incompétent dans le domaine. Et… Un jour, cette “chose” était arrivé. Ce changement. Sa disparition dans l’autre plan. Cette rencontre avec ce félin du monde réel, cet Hazel qui… lui apprendrait à être un vrai démon. Cocasse non ? À défaut d’être né “démon”, peut être apprendrait-il à le devenir ? Qui sait ? L’avenir nous le dira.

Profil

  • Pseudo : Aoba
  • Âge : 19
  • Tu nous as trouvé où ? On m’a tiré jusqu’ici oo
  • Un autre compte ? nop, ras.
  • Personnage de l'avatar : Tales of Xillia 2 ▬ Ludger Will Kresnik
  • As-tu lu le règlement ? NAAAA J’SUIS UN THUG MOOOAAA  bien sûr que oui voyons :3
Copyright ©️ Maître du Jeu de Lost Kingdom
Bienvenue... Monsieur Propre



#9900CC
Merci xD

Mais j'suis pas chauve OO
/sort la tondeuse/




#9900CC
Bienvenue ami Démon

On va faire de grandes choses toi et moi !


code couleur : #3B1744 © belladone.
Requiem of Claws
Kryos : AAAAH ! *fuit en protégeant son crâne*

Hazel : ha ha, hâte de voir ça :3
Bienvenue parmi nous prochain repas et bon courage pour ta fiche ! C'est bien que la Résistance attire de nouvelles recrues *^*







Signas:
 
Bienvenue parmi nous jeune rebelle
La Résistance se remplit peu à peu hehehe
Jor'r : ha ha merci, même si c'est par un concours de circonstance que j'ai choisi la résistance *a failli être avec l'empire* xD

Vanyce : merci à toi aussi cher collègue :3
Bienvenue!



Hey, bon courage pour ta fiche !


« Even if the morrow is barren of promises,
nothing shall forestall my return
»
« Invité, tu es le prochain sur ma liste »
Merci à vous deux \o
Tu vois qu'il est très bien le physique !

Sympathique personnage, j'ai hâte de venir te botter les fesses, des papouilles sur toi !


Ha ha merci (j'ai opté pour : écrire ce qui me passe par la tête xD)

Owiiiii bottes moi le derche ! /ZBAFF/
Bienvenue à toi bb démon
Le staff passe vite te lire !






Achillée murmure en peru, Aster gronde en darkgrey.
Ouiiiiiiiiiiiiiii ! *sautille* (et merci ^^)
C'est dans la boîte !
Félicitation, te voilà officiellement validé ! lance des paillettes et des petits chats

TEMPS FORTS Ҩ Eh bien que dire à part que je suis fan de gentil démon de la culpabilité, tu es officiellement le premier démon foulant les terres d'Ellgard en tant que PJ et pour la résistance en prime, un plaisir ♥️

REMARQUES Ҩ Je sens que toi et moi on va faire de grande choses :evil:

Sur ces mots, je te redirige vers la fiche personnage obligatoire afin de conserver une trace de ton évolution. Bon courage pour la suite !


code couleur : #3B1744 © belladone.
Requiem of Claws