Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs

Lost Kingdom  :: Administration :: Présentations archivées

Luvïel Bhaal ♦ Prêtresse d'Obscural [terminé]

Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
LUVÏEL BHAAL
IDENTITÉ
RACE ▬ Elfe sombre.
AGE ▬ 45 ans
ORIENTATION SEXUELLE ▬ Bisexuelle.
SITUATION PERSONNELLE ▬ En couple.
NATIONALITÉ ▬ Nueva.
FACTION ▬ Mages noirs
MÉTIER ▬ Prêtresse d'Obscural


MAGIE ET COMPÉTENCES
PHYSIQUE
❯ agilité ○ ○ ○ ○ ○
❯ force • ○ ○ ○ ○
❯ endurance ○ ○ ○ ○ ○
(TECHNO)MAGIE
❯ mana   • • • • •
❯ puissance • • • ○ ○
❯ contrôle • • • ○ ○
⊰ Catalyseur d'objets
Confection de poison, onguents et remèdes. Les catalyseurs sont des objets/choses qui renferment un pouvoir que Luvïel peut charger de magie. Les pouvoirs de catalyseurs, sont des pouvoirs permettant de modifier les propriétés d'un objet ou d'en ajouter/retirer. Cela prend du temps bien entendu, quelques jours voir quelques semaines pour les propriétés les plus travaillées.

⊰ Lumière salutaire :
Ce sort permet à son utilisateur de créer un lien avec sa cible, lui permettant de récupérer sa santé et de refermer ses blessures. Néanmoins, le lanceur de sort peut effectuer Lumière salutaire sur lui-même. Il lui faudra un temps de récupération avant de pouvoir relancer le sortilège.

⊰ Ténèbres chaotiques :
La cible est touchée par une vague de ténèbres, l'enveloppant dans une couverture noirâtre. Celui ci subit des dégâts de dot (des dommages par seconde) sur un court terme. Se sentant comme lacéré de part en part, cette technique draine beaucoup de mana envers son utilisateur.

PHYSIQUE

⊰ Lüviel, le genre de femme attirante avec son corps mince et sa peau délicate, d'une couleur grisâtre et pale comme la porcelaine. Quand on la regarde, on admire ce beau visage aux traits fins et délicats. Il y a ce regard envoûtant, d'un magnifique vert comme la couleur de son rouge à lèvres. Pour accentuer le tout, des sourcils un peu arqués qui lui donnent un regard sensible voire même séducteur. De plus, elle possède ce nez un peu recourbé et bien dessiné qui rend ce visage doux et raffiné. Néanmoins, Lüviel est de petite taille, mesurant dans les 1m56, est aussi légère qu'une plume.

⊰ De faible constitution, Luvïel ne pourrait pas combattre au corps à corps. Après tout, sa magie et son amour pour Obscural lui suffisent. N'étant pas une femme combative, on ne distingue pas de muscles, simplement de la chair tendre. Ce qui la rend puissante, c'est de croire en un Dieu qui lui montrera le droit chemin. La jeune femme a choisi Obscural depuis cette fameuse histoire. Elle n'est pas seule et elle le sait. L'appui que lui fournit son amant la renforce psychologiquement.

⊰ En ce qui concerne la tenue, la prêtresse porte une tunique blanche, brodée d'or sur les pourtours de la robe courte. Lüviel a également un voile blanc, quasiment transparent dévoilant une chevelure noire, assez courte et qui cache ses yeux. Pour protéger ses pieds, des petites bottes en cuir ou bien elle préfère rester pieds nus. Niveau arme, la jeune femme a en sa possession une dague qu'elle cache dans une de ses chaussures. Pour prier, rien de tel que de se servir de son esprit et de ses mains. Son amant lui a offert un bâton blanc afin de canaliser plus en profondeur sa magie.
CARACTERE

⊰ Des questions subsistent alors que son amour pour Obscural est bien réel. Elle le vénère, pire, elle ose même croire qu'il la possède quelque part. Bien qu'elle soit en liaison avec un être vivant, Obscural est une source qui la guide, lui dicte quoi faire et comment agir. Luvïel est une femme intrépide et aventureuse, qui aime la vie, respirant à pleins poumons, elle sent battre son cœur et le sang qui circule dans ses veines. La prêtresse est calme et disciplinée, ayant toujours une envie d'apprendre. Discrète, la jeune femme se laissera porter par le vent tandis que ses pieds fouleront ces terres promises. On l'aperçoit au détour d'une rue et puis, plus un bruit. Avec aisance et légèreté, voilà où les paroles d'Obscural la guide. Ce n'est pas de la folie, simplement une croyance qui l'emmène sur des chemins parfois semés d'embûches ou encore un hameau tranquille. Luvïel est une femme posée, que l'on remarque de par sa grâce et sa voix mélodieuse. On ne la discerne pas aussi facilement, gardant une certaine distance avec les inconnus trop barbares pour elle. Ce qu'elle désire plus que toute chose dans ce monde serait la réincarnation d'Obscural. Ainsi, elle commencera des rituels et créera une religion à son nom. Sa détermination et son dévouement sont des qualités qui la pousseront à aller plus en avant. De nature curieuse, la prêtresse aime se fondre dans la masse et aider son prochain, avec l'espoir de l'endoctriner dans son délire de résurrection du ''prince de l'ombre'', comme elle l'appelle.

⊰ Il ne faut jamais la déranger pendant ses rituels au risque de subir son courroux. Elle n'est peut-être pas forte physiquement mais sa volonté et sa puissance magique font d'elle une femme incontrôlable. On ne peut la dompter. Bien que Luvïel soit une femme courtoise et humble, elle ne tolérera aucunement qu'on dise du mal du Prince de l'Ombre. C'est alors que son impulsivité ressort avec ce ton moqueur et cette voix à vous faire froid dans le dos.  Rancunière et vengeresse, celle-ci ne pardonne pas. Elle réclamera une sorte d'indemnité en compensation du pardon qui sera attribué à cette personne. Ne sachant pas vraiment se contrôler par moments, son comportement peut en dérouter plus d'un. D'ailleurs, la jeune femme pense qu'elle a été choisie pour guider d'autres hommes et femmes sur le chemin choisit par Obscural. Un monde où les hommes vivront dans l'ombre et dans le froid. Bien que charmante et pleine de vie, Luvïel est assez dure avec elle-même et son mode de vie. Priant le matin et le soir, faisant des offrandes sur un petit autel avec l'effigie du Prince de l'Ombre dans sa demeure. C'est un esprit rebelle mais, la Dame est très intelligente. Il vaut mieux prévenir que guérir. De plus, la prêtresse ne se laissera jamais dominer par quiconque.

HISTOIRE

« Vous avancez doucement vers un havre de paix, du moins c'est ce que vous ressentez lorsque vous vous approchez de cette petite maison. Elle est située dans les quartiers près du temple où la religion est très présente et où chacun vénère les Nouveaux Dieux. Son homme est quelqu'un de très respectable et travaille à la capitale de Mearian. Ils ont l'air heureux. Jamais personne ne vient les déranger, ils sont dans leur monde et personne n'y changera rien que ce soit. Comment je sais tout ça ? Et bien, en tant que camarade de Logan, le fiancé de Lüviel, je ne peux que donner des affirmations. Des gens honnêtes qui ont vécu plusieurs années dans cet endroit. Je les ai connus au temple, ils étaient déjà ensemble à l'époque. Cela doit bien remonter à huit années. Nous avons toujours été proches. Vous souhaitez que je vous raconte une partie de la vie de Luvïel ? Une femme agréable, très peu bavarde, mais lorsqu'un sujet l'intéresse, elle n'hésite pas à communiquer, donner des points de vue. Sans oublier qu'elle vous parlera d'Obscural, mais en y allant à tâtons. Tout d'abord, elle cherchera à savoir ce que vous pensez de ce Dieu avant d'aller plus loin, sous peine de devoir à affronter la garde. Ne me dîtes pas que vous n'avez pas entendu parler d'Obscural ? Le Dieu de l'ombre, pardi ! Certes, ce n'est pas le Dieu de la lumière et il n'est pas le plus aimable, cependant lorsque l'on regarde Luvïel, on a l'impression qu'il donne de l'amour et guide ses fidèles. Elle a commencé à l'aimer depuis sa plus tendre enfance, une sale histoire. Personnellement je ne peux pas vous la raconter. Il faudra aller voir la personne concernée. J'ai rarement souhaité en discuter avec elle de peur de la contrariée ou encore d'avoir à subir sa magie. Une étrange magie, elle fait partie de ces mages obscurs. Surtout, évitez de dire quelque chose contre son Dieu. Elle en serait même plus amoureuse que son amant qui est déjà un homme incroyable. D'ailleurs, quand j'y pense, ils sont complètement à l'opposé.

C'est une femme qui est rayonnante, dégageant une aura resplendissante et tellement charismatique. Et pourtant, elle vénère Obscural, qui représenterait les ténèbres. Logan lui, vénère Lumenal le dieu de la lumière. Je souligne que Lumenal est le frère d'Obscural, bien que tout deux soit aux antipodes. Quand on écoute cette histoire, on se demande comment Luvïel et Logan se retrouvent ensemble à s'aimer aussi éperdument. Comme quoi, nous ne devons jamais juger aux religions ou aux apparences. Ils forment un duo exemplaire. Luvïel me dit que l'ombre ne peut vivre sans la lumière et inversement, j'approuve totalement cette idée. Étant moi-même un adorateur des nouveaux Dieux, cette symbiose et je dirai même plus, cette synergie qui émanent de ces deux êtres est juste, magique. Nous échangeons beaucoup sans forcément nous prendre la tête. Ils sont très ouverts d'esprit et sont réfléchis. Je me rappelle de ces soirées où nous étions au coin du feu, assit sur ces canapés en cuir et buvant du lait ou du café, tout en discutant de ce qui nous entoure. La magie, la technologie, pourquoi les Anciens Dieux ne pourraient-ils pas se réincarner ? Luvïel est devenue prêtresse de sa propre religion, croyant qu'Obscural pourrait se réincarner. Elle pense entendre sa voix, glaciale qui résonne dans sa tête. Parfois, j'en aurai presque froid dans le dos et pourtant, lorsqu'elle en parle, ses mots sont remplis d'amour. Néanmoins, je pense qu'elle cache ou qu'elle ne dévoile pas complètement sa personnalité. Je l'admire. Une femme de son tempérament mérite une vie pleine d'épanouissement et d’événements insolites ! »

⊰ Finiel – Ami de Logan et Luvïel

« Ma dulcinée est une femme avec du caractère. Bien qu'elle ait un joli minois, des formes avantageuses et une voix envoûtante, ne vous laissez pas berner. Elle a toujours une idée derrière la tête et reste obstinée sur ses objectifs. Nous sommes différents et pourtant nous nous aimons. Je n'ai jamais vraiment cherché à comprendre comment cela est arrivé. Elle et moi, nous avons étudié dans les mêmes écoles. À l'époque, c'était une jeune fille qui vivait dans son coin, toujours dans sa solitude et ne cherchant jamais à aller vers les autres. Elle était froide et distante, ne cherchant pas à devenir réellement heureuse. Du moins, c'était mon impression. Je la trouvais attirante, toujours avec cette chevelure noire et un peu courte, cachant son regard. Il n'y a que lorsque nous sommes tous les deux aujourd'hui que je peux contempler ce regard. On a l'impression de voir deux émeraudes remplies de lumière vous observez, ce regard vert glacé qui vous fait vibrer. Je me suis rapproché de cette jeune fille dont le nom m'échappait, mais que j'observais chaque matin, midi et soir. Toujours avec ce même rituel de se placer sous un arbre et d'étudier, la tête plongée dans les livres. Elle portait souvent une tunique légère comme aujourd'hui. Une enfant calme qui ne cherchait pas les ennuis. Un jour, je ne l'apercevais pas sous cet arbre au fond de la cour. Le fait d'imaginer son absence me faisait comme un vide, un réel manque. Alors je la cherchais encore du regard seulement, toujours rien. Plus tard, tandis que je m'approchais de sa place habituelle, je l'aperçus contre un mur entourée de deux autres filles, plus âgées. Son regard était haineux tout comme les deux autres demoiselles. Je ne sais comment décrire cette scène, mais elle restera à jamais graver dans ma mémoire. Je la revois faire des mouvements avec ses bras et ses mains, presque comme si elle dansait pour se moquer de ses adversaires. Ce que j'ai vu dépassait mon imagination. Une nuée d'ombre frappa les deux jeunes filles, on pouvait apercevoir des mains ou des visages. Quelque chose à vous donner froid dans le dos. C'était une petite partie de son pouvoir. Je venais d'assister à une magie dont je n'avais encore jamais vu l'usage. Les deux jeunes femmes étaient au sol et là, j'ai vu le rictus sur le visage de la magicienne, son regard brûlant et son rire moqueur. En temps normal, quelqu'un se précipiterait pour alerter le directeur de l'académie de magie ou encore simplement évitez-les ennuie en se faisant repérer. Moi, j'étais resté là, à contempler cette jeune fille terrifiante et belle à la fois. C'est alors qu'elle m'aperçut. Son visage se referma dès qu'elle croisa mon regard. Je restais figé à contempler ses yeux qui m'observaient, qui me mettaient presque à nu. Sans réellement comprendre, je me suis rapproché et un long silence s'ensuivit. Puis elle se met à se rapprocher davantage, à l'époque, je faisais une tête de plus qu'elle. Elle entoura ses bras autour de mon cou, se levant sur la pointe des pieds et me susurra son prénom dans l'oreille « Luvïel, mon nom est Luvïel ». Je suis tombé amoureux. Complètement inexplicable.

Aujourd'hui encore, bien que je sois âgé de seulement un an de plus qu'elle, je n'ai jamais songé à la laisser tomber. Plus tard, nous nous sommes retrouvés à nous côtoyer plus souvent. Je délaissais mes amis pour aller la voir elle plutôt qu'une autre. On murmurait des choses dans notre dos, mais nous passions au-dessus. Un courant passait. Notre relation était très ambiguë, un ''je t'aime moi non plus''. Les années passaient, nous avions la même vocation. Devenir des personnes importantes dans la religion. J'ai commencé à vénérer Lumenal bien que je reste toujours attaché aux autres Dieux. J'ai étudié la nécromancie blanche tandis que Luvïel était dans la magie de l'ombre. Puis nous avons été séparés un temps. Je travaillais dans le grand temple de Maerian où j'ai commencé en tant qu'apprenti. Luvïel devint une prêtresse à son tour, ayant trouvé un mentor à Nueva. Nous correspondions par lettre, mais ne pas voir son visage, ne pas sentir son odeur était tellement un manque. Trois années s'étaient écoulées. Je m'approchais de mon but de devenir un conseiller du haut clergé, plus proche de la lumière et du Dieu Lumenas. Luvïel revint, son tempérament avait changé, devenant plus attentionnée mais toujours aussi discrète. Cachant son regard aux inconnus. Elle m'expliqua avoir trouvé sa voie. Elle était devenue prêtresse à son tour, vénérant Obscural, le dieu de l'ombre.Obscural est associé à la nuit. Lorsque je la revis, descendant de son destier, la jeune fille que j'avais connue devenait une femme somptueuse avec cette aura mystique. Depuis son retour, nous nous séparons rarement. Je la connais mieux que quiconque et personne ne me la retirera.»

⊰ Logan – amant de Luvïel.

« J'ai vécu une enfance particulière. Mère et Père étaient heureux avec moi, nous n'avions pas de problème financier ni même d'ennemis. Nous étions bien, tous les trois jusqu'à ce que vers le début de mes sept ans, je commence à décupler une étrange faculté. Sur cette terre, tout le monde peut avoir une part de magie plus ou moins développée. La mienne était étrange et différente. Je créais des objets inanimés venus des ombres. Je ne les contrôlais pas à l'époque. Mère était effrayée et mon père également. Ils ont tenté de m'aider à contrôler ce potentiel magique, mais le seul moyen était une école prestigieuse sur Maerian. Je suis née à Nueva. Mes parents ne pouvaient pas bouger alors je dus déménager chez ma tante Syprice. Je vois rarement mes parents depuis cette époque, nous correspondions énormément par lettre. Puis un jour, j'ai appris à manipuler ces objets inanimés chez ma tante alors que je prenais des cours dans une école de magie. Enfant, je n'avais aucune conscience du mal que je pouvais faire seulement, j'avais une sensation étrange en moi, comme si … une partie de moi-même ne me répondait pas à moi, mais à quelqu'un d'autre. Je me suis longtemps concentrée, cherchant davantage le pourquoi du comment mon corps réagissait d'une certaine façon, mais jamais comme je le désirais par moment. C'est alors que je l'ai entendue, cette voix dans ma tête.

Vers l'âge de mes dix ans, je tentais de communiquer avec lui, mais sans succès. Je tentais d'en parler à ma tante cependant, elle ne comprenait pas et pensait que j'étais une enfant mal dans ma peau. La vie en avait décidé autrement. Tandis que je me couchais en priant tous les Dieux et Déesses, ce fut Obscural qui vint me parler. Il se présenta à moi, du moins, c'est ce que j'entendais. Il m'éclairait, me guidait même dans la manipulation de mes pouvoirs magiques. Je tombais amoureuse de cette voix sans jamais le voir, car il était un Dieu. Plus je grandissais, plus je l'aimais. Il m'arrivait de faire ce que les jeunes filles découvrent lorsque leur corps bouillonne. J'étais attirée comme un aimant. Puis les jours, les années passèrent jusqu'à mon arrivée dans cette prestigieuse école. Je ne connaissais personne et n'osais pas m'approcher. Ma tante m'avait mise dans un endroit où je pouvais m'installer seule, une pièce de vie avec ce qu'il faut pour vivre. Depuis mon enfance, elle croit que j'ai des problèmes et préfère m'aider à payer une petite habitation plutôt que de rester sous son toit. J'ai cassé pas mal de ses objets en porcelaine ou bien de valeur. J'ai eu beaucoup de représailles.

Concernant l'école de magie, j'y suis restée bien des années à comprendre les mécanismes de la magie, les différentes magies existantes dont la mienne qui est une forme de magie rare. J'ai rencontré Logan durant cette période, lorsque je devais avoir dix-sept ou dix-huit ans. Je sentais son regard sur moi, et même de mon côté, je l'observais sans me faire repérer. Lorsque je le voyais, Obscural n'était pas vraiment présent et semblait même me laisser en paix. Nous nous sommes liés d'une profonde amitié après un épisode hors du commun. Les deux abruties n'ont pas tenté d'avertir la direction sous peur que je leur fasse plus de mal. Plus tard, une fois nos études terminées, je savais qu'il fallait que je cherche un mentor. Un homme capable de m'en apprendre plus sur Obscural et sur sa religion, longtemps disparu. Je découvris grâce à la bibliothèque et au personnel, qu'un homme du nom de Jalil était un connaisseur et pourrait m'apporter ce dont j'avais besoin. Je fis mes adieux à Logan, avec une peine au cœur, mais c'était pour mon bien. Nous gardions contact par lettre. Je retournais chez mes parents qui m'embrassèrent et avaient l'air heureux de vivre. J'étais triste qu'ils n'aient pas pu venir aussi souvent sur Maerian, je comprenais leur indisponibilité. Je retrouvais ce Jalil dans un endroit près d'un petit autel dans un petit parc, genoux au sol et priant avec les mains jointes. J'attendis qu'il finisse pour me présenter et lui expliquer ma situation. C'est à cet instant où mon existence prit réellement un sens. Trois ans auprès de ce maître, devenant prêtresses au service d'Obscural. Ce fut psychologique surtout, sans réellement toucher à la magie. Nous parlions du culte d'Obscural, qui est peu présent dans notre monde aujourd'hui. Après tout, ce n'est pas le meilleur des Dieux et il est plutôt méprisé par rapport à son histoire avec Lumenal, son père. Néanmoins, je ne décevrai pas Jalil ou encore Obscural qui semblait voir au travers de mon regard ce qui se produisait. Jalil me confia rêver de la réincarnation d'Obscural, il était même certain avoir lu des écritures à ce sujet. ''L'être réincarné " disait-il avec cette voix grave et pleine de conviction. Ce furent trois années inédites dans ma vie. Une fois m'avoir enseigné tout ce qu'il y avait à savoir, notamment sur les rituels et les offrandes, sur son histoire et celles des nombreux temples lorsqu'il était encore vénéré. Il fallait qu'il renaisse.

Je revins sur Maerian, retrouvant mon cher Logan avec qui je m'installai dans cette maison. Bien que nous soyons différents, bien qu'il prie Lumenal, mon amour pour lui ne changera pas. Nous sommes liés par ces moments passés ensemble, par nos aventures et nos écrits. Sans lui, j'aurai peut-être été différente ou encore renfermé sur moi-même. Les temps changent.»

⊰ Luvïel


DERRIERE L'ÉCRAN
PSEUDO ▬Fallen Swallow.
AGE ▬ 26 ans.
TU NOUS A TROUVÉ OU ? ▬ En tapant "Forum rpg, fantasy" dans la rubrique forumactif.
UN AUTRE COMPTE ▬ Aucun.
OC ▬ ORIGINE ▬ Tincek Marincek
TU AS LU LE RÈGLEMENT ? ▬Lu et approuvé.
Prêtresse d'Obscural, nous allons faire de très grandes choses toi et moi

Joli kit, bienvenue ici, j'espère que tu sauras te plaire parmi nous !
(L'OST de WoW dans ta signa qui me fait feels.
Vite, Battle for Azeroth.
VITE.)


Bon, je suis pas sur le bon perso, mais une prêtresse d'Obscural ne pourrait que bien s'entendre avec Kieryn et son Culte de l'Abysse... Ou pas, qui sait?

En tout cas bienvenue !



Bienvenue chère adepte des anciens, nous te ramènerons vers la lumière des 5 ♥️


code couleur : #3B1744 © belladone.
Requiem of Claws
Salut, moi c'est Kryos, tu connais Aquaros ?



#9900CC
Pretresse d’Obscural ** Rane va t’aimer ~
Prêtresse d'Obscural... Viens avec Maman Aerith et Papa Jor'

Bon courage pour ta fiche ❤







Signas:
 
Beinvenue parmi nous :D


« Even if the morrow is barren of promises,
nothing shall forestall my return
»
« Invité, tu es le prochain sur ma liste »
Bonjour, des nouvelles des modifications demandées?  
Bonjour, sans nouvelles de ta part dans les 48h, nous allons archiver ta fiche
N'hésite pas à te manifester si tu souhaites toujours jouer parmi nous !






Achillée murmure en peru, Aster gronde en darkgrey.
Suite à l'absence de réponse du joueur, la fiche est archivée.






Achillée murmure en peru, Aster gronde en darkgrey.