Lost Kingdom  :: Personnage :: Présentations :: Présentations en cours

Nephaly Erui, anagramme itinérante [Terminée]

Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant

NEPHALY ERUI

Marchande itinérante akanthienne

Identité

  • Race : Hybride
  • Âge : 23 ans
  • Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
  • Situation personnelle : Célibataire
  • Nationalité : Akanthienne

Points de caractéristiques

  • Physique :
  • Agilité :
  • Force :
  • Endurance :
  • (Techno)magie :
  • Mana :
  • Puissance :
  • Contrôle :

Compétences [3/3 slots]

En dehors de sa principale activité commerciale, Nephaly Erui dispose de trois compétences qu'elle utilise quasi quotidiennement.

Célérité :
Comme beaucoup d'autres, la magie se manifesta chez Nephaly lors de son adolescence. Au cours de cette période, un phénomène se produisit : alors qu'elle jouait et courait avec ses amis dans sa ville natale, elle eut l'impression à plusieurs reprises que son corps gagnait en vivacité et en légèreté. Bien entendu, le caractère erratique de ce pouvoir associé à sa faible puissance ne fut pas considéré par la jeune fille comme une quelconque compétence. Pourtant, tout autour d'elle, l'énergie frémissait : ici et là, il était particulièrement commun d'observer un autre civil pratiquer une forme de magie dans ses activités quotidiennes. Ses compagnons de jeu, eux aussi, n'hésitaient pas à montrer leur propre pouvoir, certes avec plus ou moins de réussite, mais bien souvent accompagné d'une fierté non-dissimulée. Nephaly, quant à elle, n'était pas consciente de son talent, et encore moins de son potentiel. Elle ne comprit que bien plus tard ce dont elle était capable.

Les premières manifestations du pouvoir étaient particulièrement brèves, entre cinq et dix secondes tout au plus. Pendant ce laps de temps, les foulées de l'hybride étaient à la fois plus allongées et plus rapides, comme si on l'avait équipée de petites fusées sous les pattes. Elle était loin d'atteindre des vitesses vertigineuses mais à chaque fois que le "déclic" se produisait, elle se sentait pousser des ailes et avait l'impression que le vent lui donnait un coup de pouce non négligeable dans le dos. Chaque expérience lui laissait un goût doux-amer dans la bouche : l'exaltation provoquée par la manifestation de son pouvoir contrastait avec le contre-coup qui ne tardait pas à la paralyser pendant de longues minutes, une fois vidée de son énergie. Pour remédier au problème, elle prit l'habitude de toujours avoir sur elle quelques aliments hypercaloriques, principalement des biscuits pour être précis.

Aujourd'hui, deux mois après avoir fêté son vingt-troisième anniversaire, sa maîtrise de la célérité est sur la bonne voie. Nephaly peut désormais contrôler son pouvoir de façon à ce que sa durée soit prolongée jusqu'à deux heures maximum, sans avoir à s'arrêter. Son activité professionnelle, le commerce, bénéficie énormément de cette compétence qui permet à la jeune femme de relier deux villes ou villages rapidement. De tels voyages demandent un coup énergétique conséquent et nécessitent régulièrement une courte sieste au milieu de la journée. Avec du recul, l'hybride est ravie d'avoir cette flèche à son arc, qui lui permet non seulement de parcourir de longues distances rapidement, mais aussi d'échapper facilement à des situations peu reluisantes et d'atténuer le poids des marchandises accrochées sur ses épaules.

Teinturière :
Le métier de marchand itinérant a des avantages comme des inconvénients. Ceux qui ne parviennent pas à fidéliser des clients craignent parfois de faire faillite, et Nephaly en fait partie. Ses trois ans d'expérience ne la rassurent pas encore complètement, bien qu'elle soit relativement douée aux yeux de son entourage. Malgré tout, l'achat et la revente de marchandises en fonction de l'offre et de la demande lui permettent de vivre confortablement et de dormir sous un toit, cinq voire six jours par semaine, ce qui constitue pour elle un véritable luxe.

Cependant, les cours des marchandises oscillent fréquemment et il n'est pas impensable que la valeur d'un article connaisse une forte chute en l'espace de quelques jours. Pour éviter de vendre à perte, la jeune hybride s'est lancée dans une entreprise annexe qui lui promet des bénéfices correctes sans avoir à investir outre mesure : la fabrication et la vente de teintures et de colorants. L'idée lui est venue en constatant, au cours de ses voyages, qu'elle passait non loin d'arbres et de plantes entrant dans la composition de pigments naturels. Familière depuis peu avec le processus de transformation, elle est aujourd'hui en mesure de remplir quelques contenants par jour mais ne dispose pas encore des matériaux ni des connaissances nécessaires pour élargir son éventail de couleurs en dehors des plus communes. Nephaly est consciente qu'en persévérant et en renouvelant ses efforts, elle parviendra à s'intégrer à la société et à grandir sur de nombreux plans.

Connaissance des plantes :
Curieuse de nature, Nephaly a montré un intérêt pour la botanique dès son plus jeune âge. Il faut dire que ses parents habitaient une petite maison en lisière de forêt, à la flore généreuse et diversifiée. La jeune hybride a dû mal à expliquer cette attirance pour des structures végétales inertes, dissimulées un tiers de l'année sous les feuilles mortes et la neige. Lorsqu'on lui pose la question, elle admet sans gêne être sensible à la beauté, le parfum et les couleurs des fleurs.

Au-delà de l'aspect olfactif et esthétique, de nombreuses plantes contiennent des ingrédients entrant dans la composition de teintures et de potions destinées à un usage médicinal. Nephaly aimerait bien répertorier dans un carnet toutes les plantes et leurs usages , de faire en quelque sorte sa propre encyclopédie de la flore de la région d'Akantha. Un jour peut-être...

Physique

Âgée de vingt-trois ans, Nephaly Erui a une silhouette particulièrement élancée, sculptée par son activité physique quotidienne : la course à pied. Pour se rendre d'une ville à une autre, elle s'efforce de courir plusieurs dizaines de kilomètres par jour pour éviter de dormir à la belle étoile, en pleine nature, à la merci des créatures nocturnes rôdant dans la région. Par ailleurs, elle tient à garder une alimentation saine et équilibrée, privilégie l'apport de fibres à la graisse animale ou végétale, et est friande des amandes et des abricots. Son mode de vie nomade influe énormément sur son stlye vestimentaire, peu élaboré la plupart du temps : une chemisette ou un t-shirt blanc/de couleur claire et un short pour l'été, un manteau léger pour ne pas trop transpirer l'hiver ainsi qu'un pantalon lui arrivant juste au-dessus de ses deux pattes nues. Si, par hasard, vous rencontrez une jeune hybride sur un chemin en pleine campagne, se déplaçant à un rythme soutenu, et équipée d'un énorme sac dans le dos aussi volumineux que son porteur, l'identité de ce dernier ne fera plus aucun doute. Si, par la même occasion, vous vous demandez ce que peut bien contenir ledit sac, sachez qu'il renferme toute sa vie, à quelques exceptions près. Divisé en quatre parties, la plus grande sert à ranger les marchandises, de différente nature (mais nous aurons l'occasion d'en reparler plus tard), récupérées à un point A et qui doivent être vendues à un point B. De chaque coté, une poche a été cousue pour stocker d'une part le matériel et les outils nécessaires à l'élaboration des teintures, d'autre part les produits finis destinés à la vente, le tout étant méthodiquement rangé. Enfin, le dernier rangement , situé sur le devant du sac, accueille généralement le repas de la journée, ses maigres revenus et son carnet d'écriture.

Je m’arrêterais bien là mais cette description demeure incomplète tant qu'elle n'inclut pas une description du visage. Que pouvons-nous dire sur ce dernier ? Hmmmm... Très bien, balayons-le verticalement en commençant par le haut : deux petites oreilles félines vous accueillent, de couleur rouge pourpre à l'instar de ses cheveux et se dressant lorsqu'un bruit attire l'attention de Nephaly. Consciente des cinq, six caractéristiques qui la différencient des autres races, la jeune hybride ne prend généralement aucune mesure pour dissimuler sa courte queue ondulant de façon perpétuelle, ses pattes qui décidément ne trouvent pas de chaussures adéquates ou encore ses immenses yeux verts émeraudes qui encerclent la pupille en fente. Par ailleurs, mademoiselle Erui, je ne cesserai jamais de complimenter votre coiffure qui vous sied à merveille. Ni trop longs, ni trop courts, ils sont généralement brossés vers l'avant et forment une frange qui descend sur votre droite, une frange que vous ne cessez d'écarter d'un léger coup de tête plein de grâce ou d'un geste de la main qui m'ensorcelle un peu plus à chaque fois. Oups, je vous prie de bien vouloir m'excuser... Ses propos n'ont effectivement pas leur place dans cette description, je ne sais pas ce qui m'est passé par la tête. Souhaitez-vous ajouter quelque chose ? *Nephaly fait mine de réfléchir. Elle lève les yeux au ciel, le regard dans le vide, comme si ce dernier allait lui fournir une réponse ô combien importante. En l'espace de deux secondes, les nuages ont défilé, le vent s'est levé, la frange a retrouvé sa position initale puis est de nouveau écartée sur le coté. La scène ne serait pas parfaite sans son sourire malicieux et envoûteur. Un sourire bien trop mignon qui vous fait fondre de l'intérieur.*

Caractère

Facile à vivre, notre jeune amie ici présente (on commence à se connaître, non ?) est particulièrement diplomate et évite autant que possible de générer des problèmes qu'elle ne saurait résoudre. Elle sait que pour réussir dans la voie qu'elle a choisie, l'attitude et la réputation vis à vis des clients sont deux aptitudes qui doivent être développées et entretenues. Encore méconnue dans la région, elle fait preuve d'une certaine bienveillance mais sait se montrer ferme lorsqu'on cherche à abuser de sa gentillesse et de sa générosité. Après tout, les affaires sont les affaires : elle ne peut se permettre de vendre ses marchandises au tiers du prix habituel pour satisfaire le client, car cela pourrait aggraver sa situation d'ores et déjà précaire.

Fait étrange, Nephaly Erui préfère vivre dans l'ombre de la société, que ce soit d'un point de vue personnel ou professionnel. Elle fait preuve d'une grande discrétion lorsqu'elle n'est pas derrière son étal, préférant écouter et glaner des informations ici et là qui pourraient lui servir par la suite. Ouch ! Voilà qu'on me brutalise dans le dos au moment où j'écris ces quelques lignes. La principale concernée fait la moue, j'ai encore dû dire quelque chose de travers. Pardon ? Ah oui, je vois ce que tu veux dire. Non, mademoiselle n'est pas une espionne et ne revend pas lesdites informations. Elle considère juste qu'on apprend bien plus en étant spectateur qu'acteur. Permettez-moi d'émettre un doute sur la question, jeune hybride, mais vous savez probablement de quoi vous parlez.

Son calme en dit long sur sa personne. Elle ne se sent pas spéciale à sa propre échelle, ne cherche pas la gloire et encore moins le pouvoir. Nephaly a de simples désirs mais sait que son destin n'est pas tracé. Elle a le pressentiment qu'un jour, sa carrière de marchande itinérante prendra fin, et qu'une nouvelle vie lui sera proposée. Qu'est-ce qui lui fait dire cela ? Ses voyages, ses expériences, ses rêves... Elle accorde une grande importance au pays des songes et passe de longues heures à étudier ce qui se déroule là-bas, dans cet autre... espace, au-delà des frontières du réel ?

Histoire

Le soleil était haut dans le ciel, et il frappait fort.
De toute part, la nature émettait des sons reconnaissables par milliers : le chant des criquets, le croassement des grenouilles, le roucoulement des oiseaux… Le bruit n’était pas assourdissant, il était parfaitement mélodieux et avait pour accompagnement le léger souffle du vent sur les herbes hautes et les branches feuillues. Le concert battait son plein depuis le milieu de la matinée malgré que le public, pourtant bien présent, peinait à se faire remarquer. Dans les fourmilières, les ouvrières semblaient faire la sourde oreille, trop occupées à mener à bien les tâches qui leur étaient confiées, tandis que la faune sauvage recherchait des coins plus paisibles où elle pourrait brouter ou chasser en toute tranquillité.
Progressivement, les solistes se turent et marquèrent un silence imprévu : quelqu’un approchait sur le sentier non loin. C’était un humanoïde, autrement dit un être vivant capable du meilleur comme du pire, grâce ou à cause de son intelligence. L’individu se déplaçait au pas de course mais fit une pause à l’ombre d’un chêne, profitant de ce moment de répit pour boire longuement à sa gourde et avaler une petite poignée d’amandes. Nephaly, car c’était son nom, souleva sa visière et essuya la sueur qui perlait sur son front. Ses épaules la faisaient souffrir, les maux de tête s’étaient intensifiés et la fatigue l’accablait. Une grimace prit forme sur son visage, avant d’être remplacée par un masque de concentration et de résignation : son partenaire commercial l’attendait à une quinzaine de kilomètres de son lieu actuel, elle aura tout le loisir de se reposer une fois la livraison effectuée.
Lentement, la jeune hybride remit un pied devant l’autre et marcha pendant plusieurs minutes. Ce faisant, elle soulagea ses muscles endoloris et en profita pour revivre des fragments du passé.

Elle se revoit, enfant, dans une chaumière simple, dépourvue d'accessoires et de meubles futiles. Tout était propre et rangé, on ne distinguait même pas une trace de doigts ou une quelconque impureté sur les carreaux des vitres. Ses deux parents, hybrides eux aussi, s'évertuaient régulièrement à faire le ménage et cela se voyait. À cette époque, ils étaient encore "jeunes" du haut de leurs 24 et 26 ans et ils débordaient d'énergie. Le contraste avec leur état actuel était saisissant... et un peu déprimant, il fallait l'avouer. Chaque fois que Nephaly passait dans le coin, à proximité de son village natal, elle s'arrêtait systématiquement chez eux pour leur apporter des produits exotiques, leur faire part de ce qui se tramait dans la région, mais surtout pour prendre soin d'eux : l'action du temps était clairement visible sur leur organisme et elle savait que, tôt ou tard, il lui faudrait composer sans sa seule et unique famille.

La gorge serrée, elle se promit de leur rendre visite dès que possible, quitte à faire un long détour lors de son prochain voyage.

Profil

  • Pseudo : Nephaly Erui / Erkiro Manti#7716
  • Âge : 26 ans
  • Tu nous as trouvé où ? Grâce à un moteur de recherche "relativement" connu et un Top-Sites (Root-top). Ça faisait longtemps que je voulais reprendre le RP après une période courte mais intense sur arcanes.org, qui n'existe malheureusement plus.
  • Un autre compte ? Nope, on va déjà s'appliquer à construire un personnage qui tient la route !
  • Personnage de l'avatar : Miqo'te (Final Fantasy XIV) ▬ Crédits : Claparo-Sans (je n'en suis pas encore capable, mais je dessinerai dès que possible un avatar pour mon personnage)
  • As-tu lu le réglement ? Oui
Copyright ©️ Maître du Jeu de Lost Kingdom
Bienvenue parmi nous !



#9900CC

Bienvenue sur le forum, j'espère que tu te plaira parmi nous n'hésites pas a contacter le staff par MP si tu as des questions!

Superbe avatar, j'adore l'aquarelle!
Bienvenue parmi nous \o/


« Even if the morrow is barren of promises,
nothing shall forestall my return
»
« Invité, tu es le prochain sur ma liste »
Welcome!



Bienvenue ! adorable vava vraiment !
Juste, est ce que tu pourras préciser dans ta fiche et dans ton profil quel type d'hybride tu es, afin que le recensement des races soit plus simple à faire ? Merci par avance
Bon courage pour ta fiche !
Bonjour à tous et merci pour l'accueil chaleureux :) Yep, je vais préciser ça dans ma fiche, Nephetys. D'ailleurs, je vais faire en sorte qu'elle soit prête pour demain. Ça fera une semaine comme ça.
Fiche terminée, désolé pour le retard ! Je me laisse de la marge pour gagner en puissance, me faire une petite place dans vos aventures et vider vos bourses pour remplir la mienne :D !
Le staff passera te lire, ouhou o/
Tanquiou vairi mutche