Lost Kingdom  :: Personnage :: Présentations :: Présentations en cours

Marlow => J'ai toujours un plan, pas spécialement un bon mais un plan

Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant

Tirakan Marlow

Pirate, Pilote et Maitre Canonnier sur le Némésis

Identité

  • Race : Triton abyssal
  • Âge : 40 ans
  • Orientation sexuelle : Hétérosexuel difficile
  • Situation personnelle : En couple
  • Nationalité : originaire d'Y'ha-nthlei devenu Apatride

Points de caractéristiques

  • Physique :
  • Agilité :
  • Force :
  • Endurance :
  • (Techno)magie :
  • Mana :
  • Puissance :
  • Contrôle :

Compétences [3/3 slots]

À votre présentation, vous pouvez avoir jusqu'à trois compétences (mais une seule magie). Ces compétences peuvent être raciales, uniques, ou liées à l'utilisation de cristaux. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Les objets magiques tels que les Psyphers (armes) ou bien tout objet enchanté que vous inventerez (comme une armure magique par exemple) comptent pour une compétence par objet.

Forme de combat : (Compétence raciale)
A Y'ha-nthlei, les Tritons de type poulpe sont destinés à devenir des gardes royaux, surtout grâce à nos atouts physiques qui nous permettent de devenir des guerriers redoutables. Cette compétence me permet d’user de touts les avantages physiques de ma forme de Triton, même de la prendre hors de l’eau. Ceci m’offre ainsi un bonus de force ainsi qu’une capacité de multidexterie, ce qui m’offre la possibilité de me battre avec une arme dans chaque main mais aussi agrippées à certaines de mes tentacules. Bien entendu, vu mon apparence de Triton, je prends un malus en agilité si je me retrouve dans un lieu trop étroit comme un couloir. Ayant eu la formation pour devenir garde royal, mais ayant très vite appris à vivre hors de l’eau, j’ai rapidement maitrisé cette compétence et en grande partie grâce à mes expériences personnelles que j’ai acquise en m’éloignant d’Y'ha-nthlei. Je ne peux malheureusement pas garder cette forme continuellement hors de l’eau, subissant plus facilement les affres du climat extérieur que sous ma forme humaine. De plus l’utilisation de cette forme m’oblige aussi à revenir plus rapidement dans l’eau que normal.

Bulot le Choupy :(Compagnon)
Ah Bulot... mon petit Bulot... J’ai connu cette petite bestiole lors de mes premiers voyages dans le monde terrestre, en faite disons que j’ai trouvé cette créature toute mignonne, que certains trouvent abominable, seule ainsi qu’affamée et blessée. C’était encore un jeune Choupy et je m’en suis occupé personnellement, prenant soin de lui avant d’essayer de retrouver sa meute/ruche/bande. Mais Bulot a préféré rester en ma compagnie, refusant de rejoindre les siens. Bon je ne dis pas que cela a été facile avec Bulot, j’ai appris grâce à lui à dresser cette espèce particulière, comprenant les besoins des Choupys, leur instinct et surtout leur féroce appétit. Au début cette créature aveugle avait essayé de me mordre, il a déjà essayé aussi de m’empoisonner, mais nous avons su trouver une forme d’entente, et Bulot m’obéis plus au moins bien... Faut juste éviter d’oublier de le nourrir ou en assumer les conséquences. Bulot est un choupy, une magnifique créature de Fhaedren à la double mâchoire dont la seconde est armée d’un poison assez dangereux. Rapide, agile, il est difficile d’imaginer que mon petit Bulot soit aveugle, mais en tout cas c’est devenu un compagnon de route et un ami en qui je peux avoir confiance. Certes c’est une intelligence limitée, celle d’un prédateur, mais j’ai vraiment l’impression qu’il éprouve une forme de loyauté. Ce qui est surprenant quand je vois que ses congénères ont une tendance au cannibalisme. A noter que si j'oublie l'heure de son repas, il aura tendance à chercher une proie de lui même, ce qui n'est pas un avantage car il ne fait pas beaucoup de distinctions entre proies et amis. Par contre si je lui laisse quelque temps un objet avec l'odeur d'une personne à ne pas toucher, il respectera cette personne mais cela se limite à une unique personne et une unique odeur.

J’ai beaucoup de chance que Maria aime bien les Choupys, autorisant Bulot d’être à bord de son navire, ayant même demandé si ce dernier pourrait tenir compagnie aux prisonniers dans la cale. Sa seule demande est d’éviter les dommages sur le navire, qui casse rembourse, et aussi d’éviter qu’il mange Ganache, le chat du navire... Au pire je sais que si cela arrive il ne me faudra que retrouver un chat identique pour le remplacer...  

Maitrise du poison :(Artisanat)
Au début ce fut un enseignement autour des poisons récoltés dans la faune et la flore aquatique, un enseignement pour recouvrir les armes de poisons en cas de combat ou encore pour préparer les antidotes en cas de blessures. J'ai décidé de perfectionner cet entrainement en découvrant le monde extérieur, apprenant à connaitre les poisons se trouvant dans les plantes, ceux venant de créatures comme de Bulot mon Choupy, j'ai appris à connaitre les dosages, les effets, ainsi que comment les contrecarrer en utilisant des cobayes. J'en ai même marchandé pendant un temps, que ce soit du niveau somnifère, paralysant ou létal. Tout comme j'ai vendu des remèdes à certains dispensaires. Le poison est devenu un art, une arme, une pratique mais surtout une passion. Vous avez besoin de régler le problème d'un proche ? Appelez moi, je peux vous préparer quelque chose qui s'avale, qui se respire ou même qui s'infiltre par la peau au contact.

Physique

Un peu sec physiquement, un air donnant l’impression de faire face à quelqu’un d’abrupt et agressif, le visage marqué part des traits durs avec une pointe de froideur. Je ne suis pas spécialement un homme qui attire toute la confiance du premier regard, passant facilement pour un guerrier ou baroudeur, marqué par la vie et les batailles. Marquage qui n’est point dû à la cicatrice à la gauche de mon visage, partant du front et se rendant sur ma joue en passant par dessus mon œil qui fut heureusement épargné. Deux sillions nasogéniens bien marqués partant de mon nez vers le rebord de mes lèvres, une barbe de plusieurs jours que je laisse de temps en temps pousser un peu mais ne rase jamais totalement, aimant cette pointe de piquant. Les lèvres plutôt fines et les oreilles légèrement reculées, un physique qui pourrait être avantageux ou paraître dur d’après l’expression que j’adopte. En effet mon visage trahit facilement ce que j’éprouve, montre vite ma colère, ma haine, mon envie d’être distant mais trahissant tout aussi bien mes moments de complicité, de bonne humeur ou de joie. Quelques petites marques peu profondes parsèment mon visage, tel que sur l’arrête du nez où encore la droite de mon front, le tout avec une longue chevelure blanche aux reflets plus cendrés que je laisse de temps en temps tomber, ou que j’attache avec une queue de cheval, ou encore les deux cumulés. Des yeux sombres offrant un regard profond, le visage d’un homme avec une forme de vécu.

Des muscles légèrement saillants, les sillions les marquant assez clairement sans pour autant les rendre trop imposant. Un torse imberbe mais marqué de diverses marques, que ce soit des blessures de batailles, des brulures, lacérations ou marques de griffes. Une bonne carrure pour un homme assez grand, approchant le mère quatre-vingt huit. Je porte souvent une tenue de tissu assez légère en temps normal, pas spécialement noble, ni pauvre, quelque chose de simple et au col légèrement ouvert, sinon j’opte pour une armure de cuir plutôt légère avec juste de la maille en quelques points stratégiques pour qu’elle ne m’encombre point et portant quelques lames courtes à longues, que ce soit dans le dos où à la taille.

Mon corps de triton fait disparaître mes jambes pour laisser place à quatre pairs de puissantes tentacules avec des ventouses, faisant naitre des branchies à mon cou et apparaître des yeux aux iris jaunes avec des pupilles plus fines et noires.

Malgré tout cela, mes mouvements trahissent une certaine dextérité, dévoilant une souplesse féline.

Caractère

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit. Excepturi architecto iusto iure molestias nam, quisquam culpa nihil, doloremque ipsum? Distinctio, beatae. Minus, explicabo, repellendus? Repudiandae iure, tempora deserunt ipsam voluptas! Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit. Quam labore molestiae vitae tenetur, blanditiis quia fugit corrupti, ipsam soluta modi dolores, debitis ducimus ratione officia explicabo magnam. Veritatis, totam, quam! Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit. Maxime culpa quo, vero aperiam mollitia ad, asperiores doloribus rem a quod id quis tempore hic. Nisi consectetur perferendis sapiente suscipit natus.

Histoire


Roan le Félon


Mon fils,

Si tu trouves cette missive c’est que notre patrie, Y'ha-nthlei, m’a jugé coupable d’avoir connu le sens du mot liberté. Tu entendras bien des mots à mon égard, des termes injurieux ou simplement le surnom de félon, perfide ou encore renégat. Ne laisse pas ton esprit se faire obscurcir par les paroles que tu entendras, cherche à te faire ta propre opinion et apprends à connaître mon véritable crime. Nous vivons dans une nation corrompue par la Sphère, apathique et soumise à nos croyances ainsi qu’à nos rituels, nous vivons dans une nation aveugle qui refuse la vérité à cause d’une vocation à l’isolation.

Le monde extérieur est empli de couleurs, de vie, et de possibilités, les êtres sont libres, ils ne sont pas soumis à une idéologie, une croyance, qui aveugle le jugement. Tu dois le voir, tu dois te libérer des entraves qu’ils veulent te donner en ce monde. Ne deviens pas un simple pion de la société et sors des mers pour découvrir touts les avantages de ce monde. N’écoute pas ce que les autres te diront, fais-toi ta propre expérience, ne juge pas ceux que tu rencontreras à l’extérieur, ce monde est vaste, ce monde n’est pas autour du cristal.

Ne commet pas mon erreur, ne fais confiance en personne à Y'ha-nthlei, ne te confie pas car ils te jugeront.


Missive de Roan à son fils Marlow

Des écrits en vains, car oui je m’étais renseigné sur Roan, mon géniteur, j’avais enquêté en suivant ses propres mots et je vais vous dire qui était ce triton, ce félon qui m’a poussé vers une forme de trahison et de rébellion alors qu’il était exactement comme le reste de ce monde, un ensemble de mensonge. Je tiens à vous parler de lui avant de parler de moi car il a eu une grande influence sur mes choix, sa tromperie a fait celui que je suis, que ce soit par ses mots ou sa lettre... Il était comme moi, destiné à être un Garde Royal, il devait protéger mais il a préféré se détourner des nôtres pour prendre le parti des étrangers. Oui il avait dit vrai sur une chose, tout le monde le considérait comme un ennemi, comme celui qui avait souillé son nom, son poste, ses responsabilités, et croyez moi qu’en enquêtant j’ai entendu des mots durs, froids, voir même haineux à son encontre. Peut-être qu’aujourd’hui ils disent la même chose de moi, sauf que finalement j’ai eu le courage que mon géniteur ne possédait pas, celui de faire autre chose que rêver et mentir, celui d’aller jusqu’au bout. Au début de mon enquête, personne ne voulait me dire de quoi était coupable Roan, ils disaient que c’était une histoire passée, que je ne devais pas savoir, qu’il fallait oublier... Cela jusqu’à ce que celui qui était mon mentor me fit l’honneur de m’apporter enfin des réponses, me prouvant qu’il n’était pas uniquement ce que les autres disaient de lui, mais pas non plus ce qu’il disait être.

Mon cher Marlow,

La cité n’est pas assez grande pour que tes recherches restent discrètes, j’ai entendu les courants me rapporter tes investigations sur celui qui était ton père. Je parle de lui au passé, non pas que tu ne sois pas son sang, mais il n’a plus rien d’un père depuis qu’il a décidé de bafouer son nom, sa famille et ses obligations. Tu penses peut-être qu’il était un voyageur, un triton courageux qui cherché à voir de lointaines contrées ? Je comprends qu’un jeune être a besoin de connaître son père et espère y découvrir un héros caché mais je suis obligé de te décevoir pour que tu puisses avancer dans la vie.

Le Félon n’est jamais parti à la surface, il en a jamais eu le courage. Il se confiait souvent à moi, lui qui était comme un frère, et tout ce qu’il a fait ce n’était qu’approcher la fin des eaux sans jamais oser s’aventurer plus loin. Tout ce qu’il connaît du monde, ce sont les paroles des étrangers, de ceux qui ne doivent pas venir dans notre cité, ceux que nous devons tenir loin. Marlow, ton père a enfreint nos règles, il a aidé des étrangers à fuir Y'ha-nthlei, il a échangé des savoirs ainsi que des artefacts avec eux...

Mais si seulement cela s’était arrêté à ça, il serait toujours parmi nous, méprisé mais parmi nous. Il a fait son choix, il a pris une décision quand son secret ainsi que ses activités illicites ont été découvertes. Des objets étrangers ont été découverts chez lui, des notes sur les passages qu’il prenait pour aider ces derniers à fuir leur destinée ou encore aider des membres de notre société qui voulaient découvrir le monde à cause de ses paroles dissidentes. Il était du devoir des gardes de l’arrêter et il a pris les armes contre ses propres frères.

Je ne sais pas ce qu’il t’a conté ou laissé, mais détruit tout, oublie pour reprendre ta vie avant que tu paraisses comme un déviant aux yeux des nôtres. Tu as ma parole d’honneur, le Félon n’a jamais vu ce monde extérieur, il me l’a confié, il n’a fait qu’un rôle de marchand et de passeur, il a juste été une fuite que nous avons préféré garder sous silence pour éviter de faire naitre la crainte... Celle de voir des étrangers venir chez nous.

Missive de Rimilus, Mentor


Là où tout débuta


Bien avant que je ne sache qui était mon géniteur, j’étais juste un jeune triton qui ne voyait que rarement celui qui avait participé à ma conception, ce dernier bien trop pris entre ses fonctions officielles et officieuses. Ma mère, je ne l’ai jamais connue et je ne sais même pas ce qui lui est arrivé, d’après mon géniteur elle était morte à ma naissance. Peut-être qu’elle aussi était une traitresse, peut-être que mon géniteur l’a assassiné, je n’en sais rien, mais celui que je connaissais le mieux, c’était Rimilus. Rimilus était un confrère de mon Géniteur, une Garde Royal qui possédait une grande sagesse et était surtout devenu le formateur des nouvelles générations. Il passait plus de temps avec moi que mon propre géniteur, m’éduquant d’une certaine façon, jouant d’une autre, mais à cette époque je ne me rendais pas encore compte que Rimilus ne faisait que me préparer d’une douce façon à mon avenir. Chaque enseignement, chaque jeu, n’avaient que pour objectifs de tester mes capacités, de me faire progresser pour me diriger vers la voie qui m’était déjà toute tracée. D’une certaine façon, il était bon avec moi, d’une autre finalement il n’était qu’un manipulateur qui voulait que les futures recrues soient au mieux de leurs capacités pour devenir de véritables gardes dignes de ce nom.

Je me souviens de ce jour où mon géniteur s’était disputé avec lui, juste devant ce qui nous servait de demeure. Il ne cessait de dire à Rimilus que je devais faire mon propre destin, et ce triton que j’avais admiré lui ripostait qu’en continuant ainsi, mon géniteur n’allait faire que me guider à la perdition. Je ne comprenais pas encore les sous entendus de cette dispute, mais pour les nôtres, chaque être avait une place prédéfinie par sa nature et celui qui m’avait donné la vie ne semblait pas s’accaparer de ce genre de détails, rejetant en quelque sorte notre société pour sa propre vision des choses. Rimulus voulait quelque part me protéger en me guidant vers mon avenir logique et non me laisser rêver. Mais vous savez, quand vous êtes un jeune triton, le mot destiné donne un coté important, un coté élu et cela avait suffi à me convaincre de donner ma confiance à mon Mentor. Que voulez vous, je n’aurais jamais imaginé en ce temps là que destiné voulait simplement dire une obligation donnée dès la naissance d’après l’espèce. Ainsi je m’étais détaché de ce géniteur jusqu’à ce que ce dernier disparaisse finalement, me tournant totalement vers des enseignements de plus en plus martiaux que me donnait Rimilus.

Le monde extérieur est dangereux, il est contaminé par la soif de pouvoirs, la quête de la richesse, le chaos et l’instabilité. Les étrangers ne sont que des barbares sans culture et sans respect, ils ne chercheront qu’à nous piller, qu’à imposer leur vie sans chercher à comprendre notre façon d’être. Il n’y a pas de place pour ceux qui viennent d’ailleurs, ils ne doivent jamais venir à Y'ha-nthlei et si ils le font, ils ne doivent jamais en partir. Ils pilleraient le cristal en jalousant sa bénédiction qu’il nous confère, ils nous détesteraient car nous sommes organisés, que nous sommes une civilisation évoluée, leur jalousie les poussera à nous envahir, à prévenir les autres qui voudront nos ressources volcaniques, nos connaissances, le cristal et finalement nos vies. N’écoute jamais les voix des étrangers, ils vont te tromper...

Paroles de Rimilus


Rimilus n’avait pas réellement tord, ceux de l’extérieurs ne sont pas sains, mais ceux de notre cité vivent aussi dans un mensonge, isolés en oubliant la liberté. Autant celle de la vie que de la pensée. J’ai découvert petit à petit des écrits de mon géniteur, tout comme j’ai vu de mes propres yeux que notre destinée n’avait rien d’enviable. Notre société était faite sur un cercle de vie monotone, chaque être avait une vocation et personne n’avait le droit de s’en éloigner. J’ai moi même débuté ma vie en tant que Garde, enfin en tant qu’Aspirant, suivant les entrainements, la formation, mais très vite j’ai trouvé cette vie bien banale et dès que je ne respectais pas une règle, dès que je faisais un « pas » de coté, j’avais droit aux réprimandes et punitions pour soit disant me remettre sur le droit chemin.


l'âge de vérité





Profil

  • Pseudo : Kisada#0930
  • Âge : vieux
  • Tu nous as trouvé où ? A cause de Bosie aka Ys Mabdahut, donc à cause de Red indirectement
  • Un autre compte ? Un autre personnage sur le forum ?
  • Personnage de l'avatar : Bestiaire Donjon et Dragon Cecaelia et Witcher Geralt de Riv  / ▬ Marlow Tirakan
  • As-tu lu le réglement ? Oui
Copyright ©️ Maître du Jeu de Lost Kingdom




La beauté abyssale est méconnue de ceux qui ne voient que la lumière.
TOI ICI.

T.O.I. I.C.I.

Bloody hell

EDIT : T'AS PRIS UN TRITON POULPE. JE SUIS LA JALOUSIE LA PLUS TOTALE



#9900CC
J'ai vu une tentacule... Ca me donne envie de cuisiner des takoyaki Kryos ramène toute la faune marine dis-moi

Bienvenue et bon courage pour ta fiche !




bienvenue ici et magne de faire ta fiche !






ocean is not silent.
Bienvenue



Bienvenue Geralt le poulpe



satan

XynPapple

Bienvenue sur le forum, j'espère que tu te plaira parmi nous

On a vu ton post en FAQ, on te répond au plus vite
Bienvenue parmi nous \o


« Even if the morrow is barren of promises,
nothing shall forestall my return
»
« Invité, tu es le prochain sur ma liste »
Bienvenue à bord, triton des abysses !! Ce début de fiche promet. Courage pour la suite ! ♥️
Bonjour, est-ce que cette fiche est terminée?  
Bonsoir Lycoris,

Non pas encore T.T désolé du retard j'ai eu un Week-End avec beaucoup d'imprévus. Si je peux avoir un petit délai pour terminer s'il vous plait. Je dois encore ajouter le caractère et retaper au propre mon histoire.

Merci beaucoup **




La beauté abyssale est méconnue de ceux qui ne voient que la lumière.

Pas de soucis tu as jusqu'à la fin du mois pour terminer, merci de nous avoir tenus au courant