Lost Kingdom  :: Personnage :: Présentations :: Présentations en cours

Nephtys Calderys - Le démon Asmodée [Terminé]

Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant

Calderys Nephtys [Démon Asmodée]

Cour des cendres/Mage noir et Assassin de la cour

Identité

  • Race : Démon
  • Âge : Environ six cent ans
  • Orientation sexuelle : Bisexuelle
  • Situation personnelle : Célibataire
  • Nationalité : Fhaedren, puis Akantha

Points de caractéristiques

  • Physique :
  • Agilité :
  • Force :
  • Endurance :
  • (Techno)magie :
  • Mana :
  • Puissance :
  • Contrôle :

Compétences [3/3 slots]

POUVOIR :
La télékinésie est une action directe par la pensée, par simple fait de la volonté. Cette capacité demande effectivement beaucoup de concentration. Les utilisateurs de cette compétence font des gestes pour la réaliser, ce qui n’a pour effet que de donner une « aide » psychologique à ceux qui l’utilisent.

ARME :
Nephtys a en sa possession une faux qui a été créée dans un métal léger et résistant. Sa légèreté est plutôt impressionnante lorsque l’on voit sa taille relativement imposante : environ deux mètres. Son arme est rétractable. Elle est placée dans son dos et lorsqu’elle la saisit la faux se déplie.

[Télékinésie] ★ Lévitation
Cette compétence contrôle les objets. Elle permet de faire léviter un ou plusieurs objets dans un périmètre d’environ vingt mètres autour de la personne qui l’utilise. Si l’utilisateur de cette capacité ce déconcentre les objets retomberont sur le sol. Plus il y a d’objets, plus il est difficile de les contrôler (tout dépend de la lourdeur de l’objet) et plus l’utilisateur a du mana plus il peut prendre des objets et les contrôler avec facilité.

[Télékinésie] ★ Marionnettiste
Cette capacité permet de contrôler certaines parties du corps et d’éventuels mannequins, comme par exemple : des armures, des poupées, etc. pendant un temps indéterminé. Elle ne fonctionne que lorsque la personne ou le mannequin est à proximité. C’est avant tout une capacité de protection et d’immobilisation.

Il est à noter que plus c’est léger, plus il est facile de contrôler la partie du corps souhaitée. Sans oublier la barrière mentale.

Dans le cas contraire, ce sera plus compliqué voire même par moment impossible.

[Poisons] ★ Maîtresse des poisons
Nephtys est une experte dans son domaine : le poison. Elle sait concocter des poisons avec toutes sortes d’herbes et venins appropriés. Elle les utilise de toutes les manières qu’il puisse exister. La démone pratique la mithridatisation depuis plusieurs siècles.

La Mithridatisation consiste à ingérer des doses croissantes d’un produit toxique : poisons chimiques, poisons biologique, poisons naturels, etc … Afin d’acquérir une insensibilité ou une résistance vis-à-vis de celui-ci.

Physique

Nephtys est une démone sans cornes, ni ailes, ni quoi que ce soit qui pourrait l’apparenter à sa race. À première vue, elle apparaît comme une femme simple à la beauté naturelle. Ce n’est que l’éventuelle pâleur de sa peau ainsi que ses yeux rouge presque surnaturels, qui pourraient la rendre un peu moins commune. Elle a une longue et épaisse chevelure noire. Dans son dos on peut apercevoir un grand tatouage avec des fleurs recouvrir la totalité de celui-ci. 

La démone à une silhouette harmonieuse. Elle est de taille relativement grande pour une femme : un mètre soixante-quinze. Malgré sa taille, elle porte des hauts talons la plupart du temps. 

Caractère


Insensible - Opportuniste - Déterminer - Calculatrice
Arrogante - Hypocrite - Égocentrique - Courageuse - Manipulatrice - Discrète

La plupart du temps Nephtys joue un double jeu avec les personnes qu’elle côtoie, à part bien entendu son maître. Malgré son doux et beau visage, ce n’est pas une bonne personne. Elle se met toujours dans le camp qui l’arrange et par tous les moyens.

Nephtys ne pense qu’à son petit bonheur et pour que cela dure elle doit se mettre des personnes dans la poche. Une fois qu’elle a eu ce qu’elle voulait, on peut voir sa vraie nature. Une femme calculatrice, manipulatrice, opportuniste et hypocrite. Et bien entendu ceux qui la gênent, elle s’en débarrasse. 

Elle a été torturée pendant des siècles par la disparition de son maître : le roi Ephraïm. Elle éprouva de la honte, ainsi que de la culpabilité et énormément de colère. Ces circonstances ont fait d’elle ce qu’elle est à présent. 

Histoire


Chapitre I "La naissance"
[Point de vue du roi Ephraïm]

Il pleuvait ce jour-là, lorsqu'elle s'éveilla au monde. Elle n'était pas ce que je cherchais à obtenir alors, mais elle suffit à parfaire mes plans et reposer mon esprit. Car la paranoïa m'avait atteint alors et son appel ne se fit pas dans le plus grand des calmes. Depuis plusieurs mois, la guerre avait abouti et les conséquences humaines et économiques étaient désastreuses pour Fhaedren. Je craignais alors que le peuple ne m'en tînt rigueur, je craignais de les voir perdre la foi. La confiance qu'ils plaçaient en leur bon roi qui veillait sur eux depuis toujours, qui avait bâti le pays de ses mains. Mais je savais déjà la plupart des hommes ingrats et influençables ; les ennemis n'avaient qu'à avancer leurs pions alors. Je le savais, je les sentais dans l'ombre et au pied de mon lit, je les savais là lorsque je m'aventurais en dehors du palais et il m'épouvantait de croire qu'ils me suivaient jusque dans les fondations. Car là se tenaient mes Mages Noirs et nos sombres expériences, là nous entreposions notre richesse : nos cristaux.

Je l'appelai alors, un soir, lorsque la peur en était arrivée à paralyser mon sommeil, lorsque mon souffle me semblait glacé et la maladie proche, car les éléments semblaient contre moi. Je dessinai les cercles d'invocation, allumai les bougies et incantais comme auparavant. Elle n'était pas la première, car déjà j'avais fait l'expérience de faire venir la gorgone en ce monde, mais j'espérais plus puissant encore cette fois-ci. Pourtant ce ne fût nul autre que cette femme nue qui se matérialisa devant moi. Une femme, rien de plus, sans autre signe démoniaque que ses yeux rouges comme le feu et son teint pâle.

Son corps était tatoué d’étranges symboles, sa longue chevelure brune tombait innocemment devant ses seins et ses larges pupilles noires me dévisageaient sans aucune trace de haine ni de rancune, comme si elle ne m'en voulait pas de l'avoir arrachée à son monde. Je découvris alors ce que je pensais impossible : un démon innocent.

Ephraïm - « Impossible, dis-je alors tout en la reluquant sous toutes ses coutures. Tu n’es pas celle que j’attendais, comment espères-tu me protéger, simple femme que tu es ? N’as-tu point de force, de compétence particulière à m’offrir ? »

Je me pensais alors lésée, mais la démone à l’apparence douce et enfantine n’était pas aussi frêle que je le pensais. Elle me transperça alors du regard, puis tendant soudainement sa main au-devant d’elle, elle retira à distance un livre de l’épaisse bibliothèque qui nous encerclait et le fit flotter dans l’air par magie. Mais cela n’était qu’une première démonstration, car l’inconnue était loin d’être au sommet de sa force. Un sourire machiavélique sur le visage, elle continua à me dévisager quand ses doigts se crispèrent et semblèrent saisir quelque chose de lourd et imposant, tirant jusqu’à faire chuter l’étagère toute entière. Je restai de marbre, mais alors convaincu de cet appel, je cédai :

Ephraïm - « Par quel nom vous faites-vous appeler, démon ?  Que je sache qui donc servira mes intérêts jusqu’à ce que ceux-ci ne soient plus. »

Asmodée - « Asmodée. » répondit-elle alors en toute simplicité. Et sa voix était plus sombre que son physique le laissait croire, tout comme elle donnait à ses mots une incision toute particulière.
Je répétai alors son nom car il me semblait beau et je saisis

Ephraîm - « Démon Asmodée, tu as répondu à mon appel et je t’en suis gré, je te demanderai alors si tu veux être mon obligée pour la mission que je vais te confier. Car alors je serai ton maître et mes secrets seront les tiens, mais je veux que tu les protèges.

Dans ces lieux, j’entretiens de sombres recherches autour des cristaux et des cristaux eux-mêmes je tire mon pouvoir et ma longévité. Par l’écriture aussi j’entretiens ces secrets, je les couche dans un livre qui ne dois jamais échapper à notre vigilance, qui est dans mon bureau ici-bas et s’il venait à arriver aux mains d’un autre, j’ai peur que nos existences seraient en péril. Je te le montrerai alors, tous comme les autres mystères qui doivent rester miens, lorsque tu ne seras plus prisonnière de ce cercle ; mais pour cela, nous devons signer un contrat. Sachant ceci, sachant ce que tu dois faire, acceptes-tu me servir pour toute ton existence en ce monde ?
»

Pendant un temps qui sembla une éternité, Asmodée sembla réfléchir, mais sans jamais afficher la moindre expression. Figée dans le temps telle une statue, elle gardait ses yeux rivés dans les miens et respirait à peine, mais finalement sa bouche s’ouvrit et dévoilé sa réponse nue de toutes fioritures :

Asmodée - « Je l’accepte, mon maître. »

Je blessai alors ma paume avec la lame de mon poignard, puis la sienne sans déceler de réaction brusque ou immédiate à la douleur : elle sembla davantage contempler celle-ci comme si elle en retirait une quelconque forme de beauté, admirative. Puis je vins prendre sa main et l’enserrer au-dessus de l’épaisse bougie d’incantation qui nous séparait pour faire goûter nos deux sangs entremêlés dans le feu ardent. Au contact de la flamme, la perle rouge se dispersa alors magiquement dans un nuage pourpre qui n’était autre que le symbole de notre union.

Le contrat venait d’être rédigé par un pacte de sang et la neuvième Mage Noire avait été trouvée, veillant sur nous et nos secrets, tel serait notre gardien pour l’éternité.

Livre Noir d’Ephraïm, Chapitre XII, Verset 8.



Chapitre II "Le Livre"

Fhaedren

Depuis qu’elle avait était invoquée par le roi, Nephtys prenait à cœur son pacte, ne voulant pas décevoir son maître. Elle était loin d’être aussi faible qu’il pouvait le penser. Elle le lui prouverait, qu’il avait eu tort de la sous-estimer. Ce n’était pas qu’elle l’idolâtrait ou quoi que ce soit, non. Mais grâce à lui, la démone était « libre ». Il la laissait faire ce que bon lui semblait tant qu’elle accomplissait sont devoir.

Comme à son habitude, elle traînait près des appartements du roi afin de protéger comme il se doit ce pourquoi elle était là. 

S’étant éloignée quelques minutes afin d’emplir ses poumons de vapeur toxique, la démone n’était toutefois pas sereine cette fois-ci, comme si elle avait pressenti que quelque chose allait se passé. Ça ne faisait que peu de temps qu’elle avait délaissé les lieux, mais il lui fallait y retourner pour alléger sa conscience. Elle prit une dernière bouffée et jeta son mégot avant de repartir en direction du bureau d’Ephraïm. 

Une fois arrivée, l’endroit était vide et un peu trop calme à son goût. La démone scruta tout autour d’elle et ses doutes empirèrent. Elle s’approcha alors de la porte et ce fut à ce moment qu’elle découvrit que celle-ci était entrouverte. Ce n’était pas normal, la porte était toujours fermée à clé donc quelqu’un était entré dans la pièce et cela ne pouvait être le roi, lui-même, car elle savait exactement où il était à ce moment. 

Asmodée passa son bras par-dessus son épaule et dégaina sa faux. Sur ses gardes, elle ouvrit doucement la porte. Ses sourcils se froncèrent à là vue du spectacle qui se déroulait devant ses yeux : la pièce qui était habituellement parfaitement rangée était maintenant sens dessus-dessous. Les bibliothèques étaient pratiquement vidées, des livres et des papiers étaient éparpillés sur le sol sans parler du bureau qui, lui, était méconnaissable. Pendant qu’elle faisait le tour de la pièce afin d’inspecter les lieux, marchant sur tout ce qui pouvait traîner par terre, elle entendit un bruit venant de derrière. Asmodée fit volte-face et ce fut à ce moment-là qu’elle l’aperçut, cette femme du nom de Numea Ysildor. Elle l’avait reconnue immédiatement, car celle-ci était une alchimiste qui travaillait pour son maître. Mais ce n’était pas là la seule chose qu’elle avait remarquée. Elle avait vu qu’elle portait quelque chose dans ses bras. La jeune femme tenait tout contre son corps le livre noir dans lequel Ephraïm consignait ses connaissances. La démone vit instantanément rouge. 

Asmodée - « Comment osez-vous.. » Dit-elle d’une voix autoritaire. 

Numea - « Il faut que le monde sache la vérité sur le roi ! » Cria-t-elle puis elle se mit à courir comme si sa vie en dépendait. 

La démone se lança à la poursuite de celle-ci. Elle ne comptait pas la laisser s’échapper. La poursuite continua pendant plusieurs jours jusqu’à la frontière du pays où la démone décida de mettre un terme au jeu du chat et de la souris. Elle se concentra et fit trébucher l’alchimiste. 

La jeune femme tenta de se relever avec du mal. Asmodée, se concentra énormément afin d’immobiliser ses pieds. Consciente d’être prise au piège et qu’elle ne pourrait pas s’en sortir indemne, elle sortit de son sac une dague. 

Numea - « Ce sont les voix... dans ma tête… ce sont les dieux qui m’ont forcée à commettre ce vol ! » Elle secoua la tête « Non… je l’ai cru.. » 

Asmodée ne sut pas comment réagir devant cette femme qui était visiblement instable. 

Numea - « J’ai cru que c’étaient les dieux... mais ce n’était pas eux. Ces voix... ce sont les cristaux... Les cristaux m’ont corrompue ! » Dit-elle en regardant la femme aux cheveux de jais et repris « Il ne me pardonnera jamais… Je préfère encore en finir ! » À cette phrase, elle se planta la dague dans le cœur et s’effondra. 

La démone s’avança près du corps de la jeune femme et ramassa le livre. Avant de rebrousser chemin elle prit son paquet de cigarettes et en sortit une. Elle l’alluma et prit une bouffée en regardant cette chose étendue lamentablement sur le sol. Asmodée retira la dague plantée dans le corps de l’alchimiste afin d’être sûre qu’elle n’y survivrait pas. Elle rangea sa faux dans son dos avant de lui tourner le dos.

Au moment où Asmodée faisait un pas en avant sur le chemin du retour pour rapporter le livre et la mort de Numea, une explosion phénoménale ravagea la capitale et irradia les contrées environnantes, provoquant folie et conflit dans nombreuses villes. La démone courut le plus vite qu’elle pouvait.

Arrivée aux abords de la capitale, il y avait foule, c’était la cohue générale. Les gens se piétinaient et courraient dans tous les sens. 

La démone était à bout de souffle et en même temps complètement paniquée par la situation. Son roi, où était son roi. Asmodée, en ne voyant que des cendres là où jadis se tenait la capitale, où vivait son roi, s’écroula, rongée par la culpabilité de n’avoir pu sauver son invocateur. Toutefois, son contrat ne fut pas résilié, mais loin de se douter que l’âme de son maître avait survécu à la catastrophe, la démone considéra alors le livre, dernier vestige des mages noirs, comme ce qui la maintenait en ce monde à partir de ce moment. 

Asmodée devint donc la gardienne du livre noir et quitta le continent en proie à une dangereuse agitation pour s’installer à Akantha où elle changea de nom pour s’appeler Nephtys Calderys et où, plusieurs siècles après, elle gagna sa place à la cour des Cendres en tant qu’assassin royal, place qu’elle conserve aujourd’hui encore.

Récemment, elle entendit parler des Mages Noirs à nouveau et décida d’enquêter par elle-même en infiltrant leurs rangs. Elle découvrit alors qu’elle n’était pas la seule à avoir survécu à la catastrophe et se révéla à Ekhart sans, pour autant, lui parler du Livre Noir. Car il était devenu ce qu’elle chérissait le plus au monde désormais, en plus de devoir veiller à ce que personne ne le découvre.

Profil

  • Pseudo : Maya L'abeille ϟ Gwen
  • Âge : Vingt quatre ans
  • Tu nous as trouvé où ? Jl'ai déjà mis sur ma 1er fiche
  • Un autre compte ? Oui ! Je suis June !
  • Personnage de l'avatar : I don't know
  • As-tu lu le réglement ? Oui
Copyright ©️ Maître du Jeu de Lost Kingdom
Bienvenue!



Pas bienvenue du coup. êwe


NON !
Bienvenue future collègue

Tes avatars sont sublimes !
J'ai très hâte de lire tout ça. Comme d'habitude, n'hésite pas à contacter un membre du staff en cas de soucis :D

Bon courage !





Rebienvenue ma plus belle œuvre

On va faire de grandes choses ensemble !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Bienvenuuuue blobloblo



#9900CC

Sympa les petits avatars courage pour ce DC!
Gros merci à vous tous !!


Absence prolongée jusqu'au 21 mai avant archivage de la fiche!  
Coucou Lycoris !

J'ai quelques trucs important à régler et j'ai peur que le délai soit un peu juste. Pourrais-je avoir un peu plus de temps, s'il te plait ?

Gros gros bisous !!

Dernier délai rallongé jusqu'à la fin du mois!