Lost Kingdom  :: Nueva :: Izrheron

Une foi menacée - Euryale & Faun

Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Le Mal des croyants
ft. Euryale

Izrheron - Nueva
Izrheron souffrait. La ville, comme Nueva, était terre d'accueil pour tout le monde, peu importait d'où ils venaient, peu importaient ce qu'ils avaient subi. Nueva les pardonnait - pour la plupart - et Izrheron, comme d'autres villes, les accueillaient sans mal. La tolérance était donc développée dans ce pays, dans la ville comme ailleurs. Pourtant...
On avait recensé divers cas de "comas", tout autour de la ville, dans différents quartiers. Toujours la même histoire, inquiétante, de quelqu'un qui ne venait pas au travail, d'un mari qui ne rentrait pas, d'une femme qui n'était plus vue. On les retrouvait assurément endormis. Sans retour. Sans réveil. Vivants, le coeur battant, la respiration assurée, mais dans un sommeil si long quel'affaire était revenue jusqu'en Lelanasérine. C'était inexplicable, au début. Aussi avait-on enquêté. Et ces personnes, touchées de ce mal étrange, avait quelque chose en commun. Ce n'était certes pas beaucoup, et étrange, mais il s'agissait de l'unique piste. La foi.

Généralement, les problèmes liés à cette dernière n'étaient pas de cet ordre, cependant. On pouvait avoir à faire avec des anti ordre des astres, ou des anti anciens dieux. Mais que les deux religions soient touchées signifiaient deux choses. Soit il y avait une guerre en izrheron entre les fidèles de ces deux religions, mais vu que chaque victime possédait le même mal, l'autre solution était la plus probable : il y avait un mal qui visait la foi sans discernement. Et c'était un problème. Un énorme problème. Tant pour Nueva, qui semblait la proie unique de ce mal, que pour Mearian. Aussi, le Conseil avait réagi en vitesse. Tout d'abord, toi, Faun Ferreira, te rendrait en izrheron pour voir lesdégâts, et enquêter sur le mal. SI possible l'arrêter. Tu serais aidée par une ressortissante de l'Ordre des Astres, présente en ce lieu.

Et tu étais arrivée en la petite ville la veille.

Il était huit heures du matin, environ, alors que tu avais rendez vous avec les victimes endormies. Après tout, bien que leur corps étaient encore en vie, il était urgent d'établir si leurs âmes étaient parties ou non.

Passant dans une pièce où étaient déposées les pauvres personnes atteintes, tu voyais leurs corps étendus, et les touchais aux joues, tout en fermant les yeux. Avec toi se trouvait l'infirmière qui s'en occupait. La ressortissante de l'Ordre des Astres n'était pas encore là.

_ Vous avez tout essayé ?

La femme à qui tu parlais était une humaine dans la trentaine, à la longue chevelure blonde.

_ Oui. Et rien. Leur vie n'est pas en danger, biologiquement parlant. Mais si le mal est bien magique... Alors je ne peux savoir ce qu'il se passera.

Tu ne voyais rien. pas une seule âme perdue. Soit ces personnes avaient toutes trouvées le repos éternel, soit elles n'étaient effectivement pas morte. Même magiquement.

_ Bon... N'ayez crainte... Nous trouverons ce qui cause cela.

Rendue par la suite sur la place définie avec la personne suivant la religion des Astres qui devaient t'accompagner dans cette mission de la plus haute importance, tu passais en revue ce que tu savais. Avec Victoria et Archibald en toi, il était déjà plus aisé d'organiser tes idées.

( Bon... On sait que biologiquement ils vont bien. Donc ils n'ont pas été empoisonnés. )

Ou le poison était d'origine magique, et indétectable.

( On sait aussi qu'ils ne sont pas morts. )

Ou alors, bien qu'exceptionnel, ils avaient tous passé les portes de l'au delà sans soucis.

( Et l'Ordre des Astres est touchée. Comme les anciens dieux. Une troisième religion ? )

Ce n'était pas une idée saugrenue. Qu'un nouvel ordre bien trop brutal veuille éradiquer les fois existantes. Malheureusement, cela ouvrait la voie à de bien trop sombre pensées, qui se répercutaient sur ce qu'avait dit Olieron Adrilith quelques temps auparavant.

( Tu penses... à ce qu'il a dit ? Aux Mages Noirs ? )

Mais même la Main de la Justice, que tu avais renvoyée bien assez tôt après son impolitesse, n'avait pu te renseigner sur le véritable but de ce groupuscule inconnu. Cependant, si Obscural guidait leur pas, alors ils avaient une raisons de s'attaquer à la fois aux Cinq, mais aussi aux Seraphs, vu leur antagonisme avec le pays des Astres.

Tu espérais que ton allié dans cette affaire serait plus avancé que toi...

HRP
En color=maroon | texte=gras , c'est Faun qui parle.

En ( color=blue | texte=italique ), c'est Victoria d'Akantha, dans la tête de Faun.

En ( color=green| texte=italique ), c'est Archibald, un ancien esclave combattant lycan, dans la tête de Faun.

Le mal des croyants


Faun & Euryale


La rencontre avec Kryos avait été des plus instructives et avait réussit à légèrement apaiser ses doutes et ses inquiétudes quand à l'Ordre et les déséquilibres se répandant à travers le monde. Une rencontre qui avait été un véritablement baume au cœur malgré la situation, qui plus est qu'elle avait également revue Phaôs, Phaôs qui était la clef de son retour en ce monde et en cette vie alors que le malicieux triton l'avait trouvé au fond de l'océan. Combien de temps était-il restait là abandonnée ? Elle ne le savait pas, mais cette pensée jeta un voile sombre sur son regard alors qu'il semblait que leurs "enfants" à elle et ses soeurs avaient également connu un bien triste destin... Enfilant sa tenue de prêtresse elle prend une profonde inspiration, elle allait maintenant devoir affronter le monde et retourner en Mearian où elle devrait justifier de sa longue absence, mais surtout de son départ seule et sans magister du temple. Elle enverrait un message une fois en Akantha afin de mettre au point une histoire solide. Franchissant les portes de l'auberge, elle n'eut néanmoins pas le temps d'avancer d'avantage alors qu'un homme l'interpelle avec un air apeuré.

" Bénis soit les seraphs, nous venons à peine d'envoyer le messager pour l'ordre des astres. "

Une phrase suscitant l'étonnement alors que l'elfe peut lire avec clarté sur son visage le mélange de soulagement et de peur cachée dans l'ombre de celui-ci. Une réponse simple et naturelle.

" Que ce passe-t-il ? A dire vrai j'étais simplement de passage et m’apprêtais à repartir. Un messager pour l'ordre ? "

Un temps de silence, temps de pause alors qu'un frisson vient parcourir l'échine de la gorgone, pour que Nueva envoie un message demandant l'aide de l'ordre des astres la situation devait être catastrophique. L'homme finit par reprendre contenance et pas lui répondre à mi mot.  

" Venez, il serait trop compliqué d'expliquer ceci ici et vous montrez sera bien plus simple. "

Un regard de méfiance, passager alors que finalement la prêtresse hoche la tête en signe d’acquiescement avant de se laisser guider à travers la ville en direction d'un bâtiment un peu excentré et gardé par deux gardes d'Izheron, reconnaissables à leur uniforme. Une inspiration alors qu'une certaine crainte se loge au fond de l'esprit de l'elfe avant qu'elle ne pénètre dans le bâtiment.
Une crainte qui se confirme alors que rapidement elle se retrouve face aux corps étendus d'une dizaine de personnes sur des lits, une femme debout au dessus l'un d'eux alors que l'homme s'adresse à elle.

" Sage Nonus, le représentant de l'Ordre est arrivé. "

Sage Nonus ? Elle reste quelques instants interdites sur ces mots avant de reprendre contenance, ses yeux d'ébènes s'attardant sur le corps d'une femme étendue à côté d'elle alors qu'elle se penche doucement pour prendre son pou. Sa voix s'élevant.

" Elle est en vie... Que ce passe-t-il exactement ? "

Son regard sauvage se tournant à nouveau vers la sage.

" Qu'est-il arrivé à tout ces gens ? "

Un profond malaise et un terrible pressentiment alors que la situation présage le pire, que cela soit par la présence de ces corps, d'une des sages du conseil ou encore la sienne alors que l'aide de l'Ordre était requise.

©️ Bebebe ♠️


Le Mal des croyants
ft. Euryale

Izrheron - Nueva
Alors que tu réfléchissais, laissant les diverses idées des esprits en toi converser et étaler de nouvelles hypothèses sur une table invisible, l'on t'appela pour t'avertir que le ressortissant de l'Ordre des Astres était déjà présent, et alors que tu te dirigeais vers elle, tu remarquais passivement le teint de sa peau, ses cheveux ébènes, et sa tenue. Une beauté qui ne manqua pas d'exécuter ce que tout être pourvu d'empathie ferait.

_ Oui. Elle est en vie.

Te plaçant devant le regard de la prêtresse, tu tendis la main, tout en te présentant.

_ Enchantée. Malgré la situation. Je me nomme Faun Ferreira, et bien que Nonus, je suis ici en tant qu'enquêtrice, afin de sauver ces personnes. Et vous êtes ?

TU la laissas répondre, alors que tu sentais la colère de Victoria monter en toi. Colère étouffée par le calme envahissant d'Archibald, et l'affaire en cours, bien trop importante pour laisser les différentes relations entraver la mission.

_ Concernant ces personnes, voici ce que nous savons : Elles sont hommes ou femmes. Enfants ou adultes. Originaire de n'importe où. De n'importe quelle race. Et leur point commun semble être, à première vue, la foi. On nous a rapporté que, qu'ils vénèrent les Seraphs ou les Cinqs, ces personnes sont très croyantes.

Tu serrais les dents. S'attaquer à la foi était un vrai coup dur.

_ Et... Comme vous pouvez le voir, elles ne sont pas mortes. Ayant la capacité de voir les âmes des défunts, je peux aussi affirmer ne pas en voir une seule ici, donc sauf exception, il ne s'agit pas non plus de corps sans aucune âme.

TU n'avais pas hésité un seul instant à divulguer ce secret sur ton pouvoir. Après tout, l'heure n'était plus aux cachotteries, et si cela pouvait aider...

_ On ne sait pas ce qui a causé cela. Avant que vous arriviez, j'étais justement en pleine réflexion. Et s'il s'agissait d'un troisième groupe ? D'une troisième religion ? Ce n'est qu'une idée, bien sûr, mais je me demandais si un culte brutal serait capable de vouloir se venger sur les croyants d'autres religions.

( Tu es sûre de vouloir tout lui dire ? Si oui, fais attention... Peut-être ne sait-elle pas pour les Mages Noirs. )

Oui, il fallait tout raconter. Mais Archibald marquait un point. Lâcher la bombe que la main de la Justice avait osé lâcher quelques temps auparavant n'était pas la solution, et ne ferait que causer des ennuis.

_ Cependant, bien que les cas de ces "comas" soient importants, ils ne représentent que peu de l'ensemble des croyants. Si cette hypothèse de religion brutale était vérifiée, n'aurions nous pas plus de victimes ?

Il y avait trop de questions. Et s'il s'agissait d'un sort ciblé localement ? Cela pourrait expliquer le tout. Un groupe, ou une personne capable de lancer un tel sort, mais devant rester dans un même lieu, attendant que le sort élimine ceux qu'il(s) veu(len)t.

_ Et pourquoi les mettre dans le coma ? Stratégiquement parlant, cela est une erreur, et divulgue la présence à l'ennemi par une situation inhabituelle...

( Non. Cela ne fait pas que ça. Faun... Faun ! Et si... C'était un appât ? )

Tu écarquillas les yeux. Victoria avait raison. Mettre les personnes dans un coma artificiel attirait les regards, et c'était ainsi qu'un Sage s'était déplacé.

_ Ce n'est pas une erreur... Mettre les gens dans le coma attire le monde. Que se passe-t-il donc dans cette ville ?

Cette question n'était pas forcément destinée à ta partenaire. Il s'agissait plus d'une réflexion personnelle... Mais si Victoria avait raison, vous alliez bientôt avoir la suite des événements.

HRP
En color=maroon | texte=gras , c'est Faun qui parle.

En ( color=blue | texte=italique ), c'est Victoria d'Akantha, dans la tête de Faun.

En ( color=green| texte=italique ), c'est Archibald, un ancien esclave combattant lycan, dans la tête de Faun.

Le mal des croyants


Faun & Euryale


Une poignée de main qu'elle saisit avec douceur en détaillant son interlocutrice avant de répondre d'une voix calme.

" Stheno. Prêtresse en mission pour l'Ordre des astres. "

Un statut suffisant à lui seul à expliquer sa présence en ses lieux alors qu'elle se garda bien de nommer le seraph auquel elle était affilié. L'ordre n'était pas spécialement apprécié en territoire Nuevien, elle le savait pertinemment et c'était tout à fait normal. Une prêtresse ne pouvait être là qu'en mission pour prêcher et tenter d'insuffler la foi et il était hors de question qu'elle ne puisse lui donner une raison d'augmenter sa potentielle animosité en vers elle, même  si la vérité se situait bien plus loin que les apparences.

Sans ciller elle écoute les paroles de la sage, une sage semblant disposer à une coopération totale alors qu'elle fait part d'une de ses capacités, une capacité très intéressante et belle à n'en point douter, mais si cette dernière possédait des pouvoirs liés à l'âme elle espérait qu'ils ne s'appliquaient qu'aux morts car elle portait en elle la corruption maudite d'Obscural. Observant les corps tout en écoutant la sage, elle les détaille, les touche afin d'analyser leurs pouls et autres indicateurs. Un frisson lui parcouru l'échine, ils étaient tous tellement faible... Au moins l'enquête avait trouvé un dénominateur commun entre toutes ces personnes issues de toutes races et confessions, la foi. Un dénominateur terrible, mais un début de piste à suivre pour sauver ces âmes... Âmes lui rappelant étrangement sa propre malédiction figeant la conscience dans la pierre pour l'éternité, ou presque... C'était à n'en point douter une obscure magie qui était à l’œuvre, peut-être un objet lié au sixième ? Sa voix s’élève avec gravité.

" Si ce mal se répand nous courrons à la catastrophe. Au vue de leur faiblesse et du dénominateur commun étant la foi peut importe leurs confessions je dirai qu'une sombre magie est à l'oeuvre et qu'elle semble se nourrir sur ces gens au vue de leur pouls presque faible... Et si ce qui provoque ceci se nourrit de leur foi, alors cela signifie qu'à chaque instant peu importe sa nature, cela se renforce et donc sa magie également. "

Ce n'était qu'une simple hypothèse mais elle était sur d'elle, la magie était un art qu'elle connaissait depuis les temps immémoriaux et elle avait vue mainte fois de ses yeux son utilisation perverse. Sans chercher plus loin elle déclara simplement.  

" Au vue de leur état, si il s'agit bien d'un culte qui est la source de ceci, alors il n'est ni nouveau, ni en formation. Si le facteur religieux est derrière le motif, alors il peut très probablement s'agir d'âmes folles ayant dédiées leur vie au retour d'Obscural. "

Elle savait que sa conclusion pouvait provoquer un choc, mais le temps leur était compté et celui de ces gens également, il était hors de question qu'elle taise des hypothèses et informations aussi capitales pour préserver sa couverture si cela devait leurs couter leur vie.

" Avez-vous vérifier les villages et communautés alentours ? Le mal n'a peut-être pas commencé ici et si c'est le cas, cela signifie qu'il se répand et gagne en puissance, pour le moment personne n'est mort, mais leur état est critique.... J'ai peur de ce qu'il adviendra quand leur foi aura été entièrement consumée ou de comment leur corps affaiblie par le manque d'eau et de nourriture réagira. "

Elle se tourne vers le garde restait silencieux.

" Où avez-vous trouvé les premières victimes ? "

©️ Bebebe ♠️